18 questions-réponses pour préparer votre voyage à Prague

Dans cet article, je réponds aux 18 questions les plus fréquentes sur un séjour à Prague, une ville où je vis depuis 15 ans et que je connais très bien !

Voici quelques exemples de questions présentes dans cet article

Quelle est la meilleure période pour découvrir Prague ?

Quel budget prévoir ?

Les restaurants sont-ils chers ?

Où faire du change ?

Y a-t-il un musée incontournable ?

Que rapporter comme souvenir ?

Quand partir en voyage à Prague ?

Quelle la meilleure saison pour découvrir Prague ? Spontanément, je dirais la période allant de mai à novembre. Quand il fait chaud ! C’est en tout cas ce que je conseille à mes amis français qui viennent me rendre visite. Mais c’est parce que je suis frileux et, pour être honnête, cela dépend de ce que vous aimez et recherchez. Car Prague est aussi belle en hiver et peut même être absolument féérique sous la neige ! Les marchés de Noël de Prague sont mondialement réputés et l’affluence est très importante à cette période de l’année. Si vous comptez venir à cette période, lisez l’article avec mes conseils pour passer les fêtes de fin d’année à Prague. Vous découvrirez des fêtes de Noël authentiques et insolites et un réveillon du Nouvel an très festif.

Toutes les saisons sont belles à Prague… Cela dépend de ce que vous cherchez !

De manière générale, il y a plein de choses à faire l’hiver à Prague ! (Lire mes 10 incontournables l’hiver à Prague.) Bon plan : Le mois de février est le mois le moins fréquenté, bon à savoir si vous voulez profiter de petits prix et éviter le tourisme de masse qui dénature parfois un peu la ville. Ce qui est sûr c’est qu’il y a des festivals qui animent Prague toute l’année ! Pour découvrir ceux qui auront lieu pendant votre séjour, utilisez cette liste mois par mois. Regarder la météo tchèque pourra aussi vous aider à vous décider ! Retenez que Prague la « ville d’or » brille toute l’année et qu’en fonction des mois, il faut juste choisir les bonnes activités, un domaine dans lequel ce blog vous fera faire les bons choix.

Combien de temps prévoir pour visiter Prague?  Un week-end suffit-il ?

Prague a beaucoup à offrir… Si vous ne partez qu’un week-end, et pour éviter la frustration inévitable de devoir quitter la ville aux cent tours trop tôt, veillez à ce que soit au moins deux jours complets avec 3 nuits sur place. Arrivée le vendredi soir et départ le lundi matin par exemple. Un séjour de 3 jours me semble moins frustrant pour explorer un peu les nombreux à-côtés et surtout prendre le temps de flâner sans se presser dans une capitale qui se découvre à pied.

L’idéal reste un séjour de 3 jours à Prague

Quoi qu’il en soit, voici mon programme pour un week-end à Prague et mon programme pour 3 jours à Prague. Une fois décidé, aidez-vous de mes conseils pour ne rien rater. Et si 2 ou 3 jours ne suffiront pas à épuiser les charmes de la ville (ce qui est probable) qu’importe… Vous ferez comme beaucoup, vous reviendrez car un séjour à Prague donne à beaucoup envie de revenir !

Prague est-elle une ville facile à visiter avec des enfants ?

Si aujourd’hui je suis bien installé à Prague c’est parce que la qualité de vie y est exceptionnelle. Un atout indéniable pour une vie de famille. Les transports publics à Prague sont vraiment exceptionnels (gratuité pour les moins de 10 ans !) que ce soit le tram, le métro ou encore le bus pour quitter l’aéroport et rejoindre à un prix modique et très vite son hôtel dans le centre. La circulation automobile est minime à Prague. Le centre historique et la Vieille Ville se découvrent à pied. Prague est ensuite une ville très verte avec de grands parcs, des îles (dont la bien nommée Île des enfants) mais aussi de très nombreuses aires de jeu absolument partout (jusqu’au pied du pont Charles !) Les musées ont très souvent des départements consacrés aux enfants. Les festivals proposent presque toujours workshops et jeux. On peut acheter aux enfants de nombreuses douceurs comme une glace en été (mais les Tchèques en mangent toute l’année) ou un trdelník, un gâteau devenu emblématique, en hiver.

Prague est une ville verte qui se découvre à pied. Idéal pour les enfants !

Consultez aussi ma sélection des 10 activités sympas à faire avec des enfants à Prague, notez les adresses qui vous plaisent le plus ! Enfin, hôtels et restaus sont très accueillants envers les enfants (c’est même gratuit pour les moins de 6 ans dans les pizzerias Coloseum comme vous l’apprendrez dans cet article). Enfin, les enfants adorent deux dates, le 6 décembre jour de la Saint-Nicolas qui leur apporte des sucreries et le 1er juin car c’est tout simplement le Jour des enfants (nombreuses animations dans les parcs).

Prague est-elle une ville dangereuse ?

Une question qui m’a toujours fait sourire… Non, Prague, au vu de sa taille, n’est pas une ville dangereuse. Au contraire, c’est une ville très sûre ! C’est pourquoi je suis toujours surpris d’entendre des Tchèques dire que Prague est dangereuse. Rien en comparaison d’une grande ville française à mon avis. Certes, les abords de la gare ne sont pas toujours très reluisants et le quartier de Žižkov est encore -en partie- un quartier populaire. En plus de dix ans, je n’ai vu que très peu de bagarres ou d’interventions de police hors manifestations (qui elles-mêmes sont très rares !) Bref, aucune inquiétude de ce côté-là. Au pire, faites attention quand vous traversez la chaussée sur les passages-piétons (les Praguois roulent un peu trop vite à mon gôut).

Prague est une ville très sûre mais où les attrape-touristes sont bien rôdés

Et soyez vigilants en hiver aux congères qui glissent des toits après un épisode neigeux (de plus en plus rare ceci étant) : marchez à deux mètres de la façade. Non, le vrai danger à Prague, c’est de se faire arnaquer ! Prague est une ville très touristique et il y a de nombreuses arnaques dans les bureaux de change, les restaurants, les taxis de Prague… Je les ai toutes regroupées dans cet article. Et si vous êtes victime d’une arnaque, n’hésitez pas à me le signaler ! J’en informerai les lecteurs du blog. Sachez enfin qu’en cas de pépin, le poste de police en plein centre du 9 Jungmanovo náměstí vous accueille 24h/24 avec un service d’interprétariat en anglais et franças. Bon à savoir !

Quel budget prévoir pour un week-end à Prague ?  

Les prix sont très raisonnables à Prague. Hébergement, restauration, ou sorties, vous vous ferez plaisir ! Rendez-vous compte, en utilisant mes bonnes adresses, vous mangerez au restaurant à midi pour 150-200 CZK (6-8 EUR) et vous boirez des bières d’un demi-litre pour un prix compris entre 30 et 80 CZK (1,20-3,20 EUR) selon le prestige de l’établissement ! Voici mes estimations pour un week-end à Prague :

  • 2 nuitées dans un bon hôtel (160 EUR pour une chambre double),
  • 4 repas au restaurants (48 EUR par personne),
  • 4 visites payantes au total (40 EUR par personne),
  • comptez donc 168 EUR par personne pour un voyage à deux à Prague.

Attention, j’ai compté large ! En consultant mon article sur voyager à Prague avec un petit budget ou mon article sur les bons plans à Prague pour faire des économies, vous réduirez considérablement la facture, surtout si vous logez en auberge de jeunesse à Prague.

Où trouver des billets d’avion pas chers pour un week-end à Prague ? 

Je vous conseille de lire mon article sur les 5 meilleures compagnies aériennes qui desservent Prague depuis la France. Pour ma part, je vole le plus souvent avec Ryanair ou Volotea, des compagnies qui proposent des A/R très très bon marché (je paye souvent 100 EUR l’A/R parfois 60 EUR). Ces low-cost organisent de très nombreux vols depuis depuis les grandes villes de province (Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Toulouse…). Au départ de Paris, vous recourrez sans doute à Air France ou Czech Airlines. Vous pouvez aussi vous aider du moteur de recherche skyscanner pour comparer les prix et trouver le moins cher. Quant aux courageux qui voudraient venir en voiture (une bonne idée ceci étant pour découvrir la montagne tchèque), consultez mes articles sur :

Où dormir à Prague ? Y a-t-il des quartiers à éviter ?

Les possibilités d’hébergement sont importantes à Prague. Ceci étant, faute de connaître la ville, beaucoup de touristes s’orientent vers un mauvais hôtel ou un mauvais quartier. Le choix de votre hébergement est important, c’est aussi la beauté, le confort et le calme du lieu où vous dormirez qui fera de votre séjour à Prague un souvenir pour toute la vie. Je suis toujours un peu triste de savoir qu’un couple loge à 25 minutes de métro du centre historique ou de voir une famille entrer dans un hôtel du centre qui donne sur une rue de quatre voies très passante…

Lisez absolument mon article sur les quartiers à éviter à Prague !


J’ai listé 7 quartiers à éviter à tout prix car il serait dommage de se retrouver dans la rue de Prague la plus touristique et attrape-touristes, au-dessus d’un véritable échangeur d’autoroute, très loin du centre ou encore dans la rue la plus festive (et bruyante) de Prague. Le bruit est une nuisance de plus en plus dénoncée par les habitants de la Vieille Ville et la municipalité à Prague et Airbnb n’est pas en odeur de sainteté -c’est le moins que l’on puisse dire- et s’expose à un durcissement de la réglementation. Dans cet autre article, vous trouverez toutes les erreurs à ne pas faire quand on réserve un logement à Prague ! Mais il y a aussi des quartiers à conseiller à Prague avec des arrondissements sympas pour poser ses valises. Tout dépend aussi de vos attentes :

  • pour un hôtel de prestige, regardez ici ; pour un appart top, regardez ici
  • pour un hôtel pas cher dans le centre, regardez ici
  • pour un hôtel calme et paisible, regardez ici
  • pour un hôtel design, regardez ici
  • pour un hôtel Art nouveau, regardez ici
  • pour un hôtel insolite, regardez ici
  • pour un hôtel romantique, regardez ici
  • pour un hôtel écoresponsable et vert, regardez ici
  • pour un hôtel en plein centre, regardez ici
  • pour un hôtel au coeur de la Vieille Ville, regardez ici
  • pour un hôtel adapté aux enfants, regardez ici
  • pour un hôtel proposant des bains de bière, regardez ici

Vous voyez, il y en a pour tous les goûts ! En cas de doute sur le choix de votre hébergement, laissez un commentaire à cet article et j’y répondrai avec plaisir !

Que prendre dans sa valise pour un week-end à Prague ? 

Pas grand chose de spécial, tout dépend de la saison bien sûr. En hiver, et bien que la neige se fasse rare ces dernières années, il fait assez froid et bonnet, écharpe et gants seront bien utiles comme mentionné à la fin de cet article (erreur n°5). Pas d’escarpins par contre pour mesdames car Prague est une ville recouverte de petits pavés cubiques et elles pourraient se tordre la cheville, de bonnes baskets sont par contre recommandées. Pas de maillot de bain non plus pour se glisser dans un bain de bière car on s’y baigne nu bien sûr.

Gardez un peu de place dans votre valise pour glisser 1 ou 2 souvenirs au retour !

Une petite chose à laquelle on ne pense pas toujours mais importante si on veut assister à un concert ou à un opéra au Théâtre National ou au Théâtre des États : une robe et un costume. En effet, les Tchèques sont mélomanes et mettent un point d’honneur à s’habiller chic pour ce type d’évènement. Mais ne vous inquiétez pas, on vous laissera toujours entrer ! C’est juste que vous pourriez vous sentir un peu décalé… Enfin, veillez à laisser un peu de place dans la valise à l’aller afin de pouvoir rapporter un ou deux jolis souvenirs de Prague (voir question plus bas).

Quelles lectures pour préparer son week-end à Prague ? 

 

Kafka, Čapek, Kundera, Hašek, Hrabal, Škvorecký, Klíma, Lustig, Fuks Les auteurs tchèques traduits en français sont légion. Je vous invite à les découvrir. Je peux vous conseiller par exemple L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera (adapté au cinéma), Les Aventures du brave soldat Švejk
de Jaroslav Hašek, personnage si populaire qu’une chaîne de brasseries porte son nom à Prague comme celui-ci, celui-là ou encore ce dernier.

Praga Magica de l’italien Angelo Maria Ripellino, le livre à lire avant ou pendant son séjour à Prague !

J’ai bien aimé également Une trop bruyante solitude ou Trains étroitement surveillés de Bohumil Hrabal (joliment adapté au cinéma par Menzel), L’Incinérateur de cadavres de Ladislav Fuks (superbe adaptation cinématographique également) ou encore Passage de Karel Pecka dont l’action se situe intégralement dans le fameux passage Lucerna. Vous pouvez aussi faire confiance à Angelo Maria Ripellino, cet auteur italien amoureux de Prague, et son fameux Praga Magica, un passionnant portrait de la « ville d’or ». Sans compter tous ces livres dont l’action ou une partie se situe à Prague : Zuckerman enchaîné (Philip Roth), Un pur espion (John le Carré), Le cimetière de Prague d’Umberto Eco. Enfin, il y a une grande école de la photographie en République tchèque et beaucoup de monographies ont été éditées en français sur Drtikol, Sudek ou Koudelka (voir mon article sur la question).

Comment se déplacer depuis/vers l’aéroport de Prague ?

Rien de plus facile ! Les Tchèques sont des gens bien organisés qui ne veulent pas se casser la tête. C’est aussi pourquoi vous trouverez un supermarché à l’aéroport (au rez-de-chaussée, entre les terminaux 1 et 2), un restau vraiment pas cher (au premier étage du terminal 1) et qu’on projette de faire venir un jour le métro jusqu’au pied des avions… Même chose pour le transfert entre l’aéroport et votre hôtel, c’est très facile et pratique et je vous invite à consulter mon article sur le sujet. Vous trouverez les arrêts de bus juste en sortant du terminal. Très simple ! Sachez aussi que le trajet vers le centre prend 30-35 minutes, coûte 32 CZK soit moins de 1,5 EUR et qu’il est gratuit pour les moins de 10 ans ! Si vous êtres pressés, recourez aux taxis qui stationnent devant l’aéroport (tous agrées et sérieux) ou appelez des compagnies moins chères (Uber et Bolt sont aussi très utilisés à Prague).

Où faire du change à Prague ?

Surtout pas à l’aéroport ! C’est une des erreurs que font trop de touristes à Prague. Lisez impérativement mon article sur le change à Prague car il y a beaucoup d’arnaques scandaleuses ! Et n’oubliez pas de regarder le taux de change actualisé au moment de votre séjour pour éviter de vous faire voler. Dans mon article, au conseil n°3, je donne deux super adresses pour faire du change, l’un près de la place Venceslas, l’autre près de la place de la Vieille-Ville !

N’utilisez jamais les distributeurs automatiques avec la mention ATM et déclinez toujours la conversion proposées par distributeur, commerce ou restau

Car les Tchèques payent avec des couronnes tchèques, il vous faudra donc, soit faire du change, soit payer avec votre carte bancaire française. Renseignez-vous sur les frais éventuels auprès de votre banque, moi je n’ai aucun frais en payant avec ma carte bancaire tchèque en France. Par contre, quand je procède à des retraits au distributeurs de billets, on me prélève des frais. En tout cas, à Prague, déclinez toujours la conversion proposée par un distributeur automatique (mais aussi un commerce ou un restau), ne l’acceptez jamais vous seriez grandement perdants ! Et dernier conseil, surtout, n’utilisez pas l’un des très très nombreux distributeurs avec la mention ATM, vous vous ferez arnaqués avec un taux de conversion et des frais scandaleux comme vous l’apprendrez dans cette vidéo en anglais ! Vous pouvez perdre jusqu’à 30 % de votre argent ! Ces distributeurs voleurs sont souvent encastrés dans la façade d’un hôtel ou d’un commerce quand ce n’est pas illégalement dans un monument !

Quel moyen de transport utiliser pour visiter Prague : tram, bus, taxi ?

Les transports publics sont absolument incroyables à Prague ! Jamais de grève, fonctionnement presque normal les weeks-ends et jours fériés, trams et bus toute la nuit ce qui est bien pratique pour les fêtards… Tout au plus, et très rarement, un simple petit changement d’itinéraire et encore, vous serez informés en anglais aux arrêts concernés. Je conseille souvent de prendre le tram historique 41 ou les lignes régulières 22 et 23 de bout en bout pour avoir un bel aperçu de la ville. Ceci étant, et d’autant plus pour un séjour court, il est probable que vous fassiez tout à pied ! Car Prague se découvre essentiellement à pied ce qui la rend plus agréable encore. Votre seule utilisation du métro se limitera peut-être au transfert (très bon marché comme expliqué plus haut) de et vers l’aéroport. Quant aux taxis, lisez mon article sur le sujet pour éviter les arnaques ou utilisez les applications Uber et Bolt très populaires à Prague.

Que faut-il absolument voir à Prague ?

Il y a quelques incontournables à Prague bien sûr, les voici pêle-mêle ou presque :

Voici donc l’essentiel auquel vous pouvez rajouter si le temps ne vous est pas compté, Výšehrad, Vítkov, Petřín, la Maison qui danse ou encore deux quartiers un peu excentrés mais à 5 minutes du centre historique comme le quartier bohème de Vinohrady ou le quartier populaire gentrifié de Žižkov.

Y a-t-il un musée à voir absolument à Prague ?

Prague n’est pas une ville qui vous surprendra par ses musées. C’est surtout une ville à l’architecture incroyable qui se parcourt à pied, le nez en l’air, histoire d’admirer tous ces détails incroyables qui se cachent jusque sur les toits. Ceci étant, il y a trois ou quatre musées que je vous recommande. La Galerie nationale et ses collections du Palais des foires et expositions, le Musée national de la technique ou le musée Mucha en font partie. Vous les retrouverez dans mon article sur les 6 musées de Prague à ne pas rater. Une liste à laquelle on pourrait rajouter le musée du communisme où les Tchèques ne vont pas mais qui mérite une visite. J’y suis allé sans conviction mais c’est un musée très didactique et éclairant pour quiconque a une connaissance assez limitée de la Tchécoslovaquie sous le joug communiste. Par contre, fuyez tous ces attrape-touristes : musée de la torture, musée du chocolat etc. Il y a énormément de musées bidons à Prague, soyez vigilants !

Quelle est la spécialité gastronomique locale immanquable à Prague ?

Il y a 2-3 spécialités que vous devez absolument goûter lors de votre séjour à Prague. Outre la bière, blonde ét légère, dont les Tchèques sont de loin les plus grands buveurs du monde (à Prague de nombreuses activités tournent autour de la bière dont les prisés bains de bière), vous goûterez probablement au trdelník, cette pâtisserie cuite à la broche qu’on trouve à chaque coin de rue de la Vieille Ville et qui vous réchauffera l’hiver. La cuisine tchèque, copieuse et roborative, ne manque pas d’intérêt et peut être raffinée. Dans les 10 restaurants typiques que je vous conseille, goûtez au fromage frit (smažený sýr), au canard accompagné de chou rouge, au goulasch… Ils comptent parmi les 7 plats les plus populaires en République tchèque. Si vous n’aimez pas la viande, les restaus végétariens sont nombreux et si votre budget est limité, vous pourrez manger sur le pouce à Prague. Enfin, manger vietnamien c’est aussi manger local comme vous l’apprendrez dans cet article !

Prague est-elle une ville festive ? 

Oui, Prague est une ville où on aime faire la fête. Tout d’abord, les Tchèques n’ont pas pour habitude de se recevoir à la maison, ils se fréquentent donc à l’extérieur, au restau ou au bar. Ensuite, forte de son dynamisme économique, Prague est une ville qui attire beaucoup de jeunes étrangers et expats qui sortent beaucoup. Enfin, beaucoup de touristes viennent à Prague faire la fête et profiter des petits prix locaux (entre 1,5 et 2,5 EUR le demi-litre de bière). Locaux, expats et touristes se retrouvent donc dans restaus, bars et clubs de Prague qu’ils peuvent quitter très tard puisqu’il y a des trams et des bus de nuit. On peut aussi sortir à Prague chaque soir de la semaine, dimanche compris ! Par contre, ne soyez pas surpris si l’animation n’est pas dingue certains week-ends : de très nombreux Praguois quittent la ville le vendredi après-midi pour rejoindre leur petit chalet ou maison de campagne. Enfin, quand vous sortez, soyez respectueux du sommeil des autres et des habitants du quartier. La ville de Prague s’est saisie de ce problème de bruit qui peut occasionner des amendes. Dans certains quartiers (notamment la célèbre rue Dlouhá de la Vieille Ville) il est d’ailleurs préférable de ne pas poser ses valises si on veut dormir tranquille. Voici la liste des quartiers à éviter.

Que peut-on aussi visiter à partir de Prague ?

Pour une escapade sur la journée très facile à organiser en train, je vous conseille le château de Karlštejn digne d’un conte de fées (nombreuses balades plus ou moins longues à faire tour autour dans la nature) ou l’impressionnant ossuaire de Kutná Hora qui ne vous hérissera le poil ! Pour une escapade de deux jours avec nuit passée hors de Prague, je vous suggère de filer à Český Krumlov, la plus belle ville du pays après Prague, dans la paisible ville thermale de Karlovy Vary ou bien de louer un chalet traditionnel à la montagne dans les jolis monts des Géants !

Quel est le souvenir à rapporter de Prague ? 

Du cristal, un objet design, un bijou avec des grenats, une affiche de film… et une petite taupe en peluche pour les enfants ! Consultez mon article sur les 12 souvenirs à rapporter de Prague ! Et évitez les faux-pas ! N’achetez pas de souvenirs faisant référence au passé communiste de l’ex Tchécoslovaquie (comme un tee-shirt avec marteau et faucille ou une chapka avec une étoile rouge). Cela heurterait quelque peu la sensibilité des Tchèques qui ont tourné cette page sombre de l’histoire du pays en 1989. Même chose pour les poupées russes qui, bien que présentes dans la plupart des magasins de souvenirs, n’ont rien de tchèque comme leur nom l’indique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *