Mes conseils pour manger sur le pouce à Prague

13490736_640885772726420_1410291369591687962_o

Si vous êtes à Prague pour trois petits jours, votre temps est compté. Et entre la visite du Château et une balade sur l’artère commerçante Na příkopě, vous aurez peut-être envie de manger quelque-chose tout en marchant, une bonne façon de gagner du temps et de visiter plus de choses chaque jour.


Peu à peu, Prague devient une ville qui compte sur la scène du street food.


De petits festivals ont contribué au développement de la culture street food en République tchèque avec les classiques food trucks. Des endroits comme le food court Manifesto ont aussi contribué à son expansion. Grâce à mes conseils, vous découvrirez également une partie de la gastronomie tchèque. Pendant votre séjour utilisez les adresses de cet article, évitez à tout prix les grandes enseignes internationales ou la classique part de pizza.

Conseil n° 1 : Croquez dans une saucisse grillée

21873943933_121a9d3ed2_k

Vous pouvez manger la typique saucisse grillée (piquante ou pas) en cas d’animations spéciales (marchés de Noël, marchés de Pâques, festivals) ou au stade. Vous trouverez des stands à ces moments précis avec saucisses servies à la va-vite sur un carton avec une tranche de pain et un peu de moutarde douce (vous trouverez aussi des halušky, sortes de gnocchis slovaques accompagnés de chou, fromage et lard). Depuis 2020, les « fameux » kiosques à saucisse de la place Venceslas ont disparu dans le cadre de son réaménagement. Et c’est pas un mal ! Les Praguois ne s’y restauraient qu’en cas d’extrême nécessité (en rentrant de discothèque à 4 heures du matin par exemple). Ces stands étaient très populaires dans les années 90 car, passé une certaine heure, très peu d’options s’offraient aux touristes affamés. Mais ils étaient vite devenus des lieux à l’hygiène douteuse vendant des saucisses de bien piètre qualité où on risquait d’être arnaqué ou volé.

Conseil n° 2 : Essayez les chlebíčky

13166095_1096581430383278_9175799048979439175_n

Ce sont de petites tartines salées (jambon, oeuf, fromage, poisson…) que vous pourrez trouver chez certains traiteurs. Deux options s’offrent à vous : les avaler très vite debout sur place ou les emporter pour un prix modique (près d’un euro la tartine le plus souvent).


Les Tchèques les achètent surtout pour les grandes occasions comme un anniversaire ou la Saint-Sylvestre.


Dans bien des endroits, ils sont trop chargés en mayonnaise de mauvaise qualité mais si vous suivez les bonnes adresses que j’indique ci-dessous vous vous régalerez de ces tartines typiquement tchèques !

Lahůdky Zlatý Kříž
Jungmannovo nám.19

Ovocný Světozor
Vodičkova 39 (nombreux autres magasins)

Príma Chlebíček
Londýnská 69

Sisters (prix plus élevés mais grande qualité -et aussi la meilleure pâtisserie tchèque à la première adresse-)
Dlouhá 39 et Spálená 16

 
 

Conseil n° 3 : Grignotez sur la place de la Vieille-Ville

6512593879_716f5e62ef_b

Que ce soit place de la Vieille-Ville ou à Náměstí Republiky, vous trouverez toujours quelque-chose à manger. Depuis quelques années, le trdelnik fait fureur (il est d’origine slovaque a priori !)


Une pâtisserie cuite autour d’une brochette en bois et saupoudrée de sucre.


Si vous préférez le salé comme moi, laissez-vous tenter par une autre spécialité d’Europe centrale et de Hongrie : le langoš, une sorte de galette frite dans l’huile avec de l’ail ou du fromage dessus (évitez qu’on vous rajoute du ketchup et attention aux doigts, c’est gras !) Enfin, vous avez le bramborák, une galette de pommes de terre frite. De nombreux petits stands à Náměstí Republiky et sur les marchés fermiers vous offrent aussi des snacks plus exotiques comme des falafels, de la raclette ou des pâtes italiennes.

Conseil n°4 : Mangez vietnamien

13502648_641993519282312_1605472833036173742_o

Ressortissants d’un ancien pays « ami » et constituant la troisième communauté étrangère de République tchèque, les Vietnamiens sont partout ! À Prague, vous trouverez de nombreux restaurants proposant des pho c’est-à-dire de grandes soupes au boeuf (pho bo) ou au poulet (pho ga).


Des plats vietnamiens délicieux à manger sur place ou à emporter.


Ces restaurants proposent aussi des nems ou des rouleaux de printemps. Plus récente est l’apparition des banh mi : un sandwich datant de l’époque coloniale française associant baguette, pâté, coriandre et crudités. C’est bon et frais. Utilisez mes bonnes adresses ci-dessous pour manger vite et pas cher et consultez mon article sur le sujet !

Banh-mi-ba Jindřišská
Panská 9

Banh-mi-ba
Rybná 26

Pho Vietnam Tuan & Lan
Anglická 15 et Slavíkova 1

 

Conseil n°5 : Passez à la pâtisserie

5263971599_f351d48c27_b (1)

Si vous êtes amateur de sucré, sachez que les gâteaux tchèques n’ont rien d’exceptionnel d’après moi (hormis à Noël). Néanmoins, le linecké, un sablé au coeur de confiture de fraise ou d’abricot, peut combler un petit creux. Vous le retrouverez dans toutes les pâtisseries (cukrárna). Depuis peu, vous trouverez quand même une très bonne pâtisserie à Prague avec Lukás Skála.

Conseil n°6 : Mangez une glace

13161888_1716006375348425_6441105263726518315_o

En cas de fortes chaleurs, dégustez une glace Míša que vous trouverez dans tous les congélos des petites épiceries. Il s’agit d’un esquimau très classique en apparence, mais au fromage blanc, ce qui donne un petit goût acide auquel notre palais n’est pas toujours habitué. C’est très bon ! Sinon, voici mes deux adresses préférées pour les glaces artisanales. J’y vais souvent l’été. Là encore , consultez mon article sur le sujet.

Zmrzlinář
Slezská 15

Puro Gelato 
Na Hrobci 1 (mais d’autres adresses en ville : Kaprova 11 et dans le passage à Na Příkopě 22)

Conseil n°7 : Allez au marché

Si, en déambulant dans Prague, vous apercevez un marché de primeurs, il sera probablement possible de vous y restaurer. Vous y trouverez probablement de nombreux stands ou camions avec des spécialités sucrées et salées, nationales et internationales (balkan burgers, crêpes bretonnes, poisson etc…). Vous pourrez aussi y boire un café ou une bière. Voici trois bonnes adresses (attention, les marchés à Prague sont souvent fermés en janvier et février).

Náplavka
Rašínovo nábřeží

Jiřího z Poděbrad

Náměstí Republiky

Conseil n°8 : Rendez-vous à la boucherie

Naše maso (« Notre viande ») est la meilleure boucherie de Prague. Elle offre un coin « bistrot  » où vous pourrez vous restaurer. Vous pourrez aussi emporter ces burgers, tartares ou pain-saucisse absolument délicieux ! Plus cher que la restauration rapide classique mais aussi terriblement meilleur et donc très fréquenté ! Voici l’adresse :

Naše maso
Dlouhá 39

 
 

Conseil n°9 : Goûtez à la charcuterie tchèque

Pour une expérience plus originale, arrêtez vous dans une charcuterie qui fait aussi bistrot. Soyez plus téméraires que moi et commandez un plat écrit sur l’ardoise en plastique ! Vous y mangerez des plats roboratifs et très bon marché. Dès le matin, les ouvriers mangent leur soupe debout à des tables en plastique et dans des effluves de chou bouilli.


Mangez la même chose que les ouvriers tchèques !


Alors dépêchez-vous d’expérimenter cette restauration typique avant que tout cela ne disparaisse avec le temps !

Conseil n°10 : Avalez un sandwich inventif ou un knedlík revisité

Vous l’avez bien sûr remarqué, aucune de mes adresses ne correspond aux grandes enseignes internationales de restauration rapide. C’est un choix volontaire. Je préfère nettement ce qui est authentique à Prague et essayer de vous le faire découvrir. Toutefois, parce que les restaurant tchèques ferment tôt le soir, et qu’il est parfois difficile de se mettre quelque-chose sous la dent à partir d’une certaine heure, sachez qu’il existe la chaîne Bageterie Boulevard. Cette franchise tchèque regroupe de très nombreux restaurants et rencontre un succès phénoménal. Menu sandwich chaud-patates frites-ice tea : une bonne formule avec des sandwiches de qualité (offre de saison) qui n’ont aucun mal à rivaliser avec ceux de McDo ou de KFC (et pour un prix similaire).

Bageterie Boulevard
Vodičkova 21
Národní 27
Et nombreux autres restaurants…

Vous pouvez aussi manger un knedlík, cette quenelle à base de farine ou de pommes de terre typique de la cuisine tchèque. Le bistrot Knedlín –auquel j’ai consacré un article– en propose de bons, salés ou sucrés. Au total, pas moins de 25 variétés préparées devant vous et c’est très bon marché !

Knedlín
Národní 24

Pour être complet, découvrez la scène du street food à Prague dans cet article en anglais présentant 18 adresses et allez boire un verre et manger un morceau à Manifesto aux beaux jours !

 

À lire : Les meilleurs restaurants typiques de Prague 


13 Comments

  1. ah mais super merci beaucoup
    à force de lire des guides qui ne parlent que de grosse bouffe tcheque tradi jai cru que j allais mourir non pas de faim mais de gras !!!

    jadore les tartines et seule ça sera parfait au lieu du restau

    merci encore

  2. Bonjour,
    nous sommes arrivés à Prague aujourd’hui en composant notre programme grâce à votre site. Ce midi nous avons mangé à Príma Chlebíček et nous avons adorés, les tartines sont fraîches, il y a du choix et c’est très bon. L’accueil est sympa et nous avons mangés aux cotés d’autres pragois, ce qui prouve que la boutique est bonne… Nous avons testés de mini rouleaux (comme des maki), une « crepe » garnie de differentes saveurs et c’était délicieux. le tout pour un prix plus que raisonnable. Il faut compter en moyenne 25Kcz par tartine.
    le soir direction Polévkárna paní Mančo et ses soupes. Nous arrivons pour 19h et le restau est déjà bien plein, il ne reste plus que deux soupes différentes. Nous prenons la soupe haricots et les khinkalis. Là aussi rien à redire sur le gout et la fraîcheur des plats.
    Seul bémol, pas de cartes en anglais mais bon on se débrouille, et le choix des soupes qui réduit très vite.
    Merci pour vos conseils, nous testerons d’autres resto demain.

    1. Bonjour Jérôme et merci pour votre commentaire. Pour info, on m’a dernièrement vivement recommandé pour les gens qui ne connaissent pas la République tchèque le restaurant suivant : https://www.kantyna.ambi.cz/. Personnellement, je n’ai pas encore eu le temps d’y aller. Bon séjour à Prague !

  3. Bonjour bonjour,
    J’étais à Prague ce weekend et votre blog a été une vraie mine d’or!
    Niveau nourriture locale, on a testé LOKAL (c’était aussi conseillé par des amis) mais ça nous a bien frustré de la nourriture tchèque. On a pris le fromage frit et, peut-être qu’on est tombé un mauvais jour, mais c’était difficile à avaler. En tout cas, ça nous a calé jusque tard dans la journée!
    On a adoré NASE MASO mais c’était vraiment la cohue (on a certainement mal choisi notre heure)
    Dans la catégorie burger on a beaucoup aimé CAFE PALANDA, c’était vraiment copieux et le service au top et un excellent rapport qualité/prix.
    On a aussi expérimenté DISH, un autre resto à burger (Římská 1196/29, 120 00 Praha 2) qui avait aussi de bons commentaires. Il aurait fallu réserver pour éviter de se retrouver au comptoir (mais au moins on a suivi en live la préparation de nos plats). Sinon, c’était aussi hyper copieux et bon (même si mon burger Terryaki était trop salé) mais on sent que c’est une adresse « tendance » avec des tarifs un peu plus élevés.
    Sinon, on a été de vrais dingues de BANH MI BA. A la base je suis déjà une fan des banh mi que je trouve être une bonne alternative à un simple sandwich triangle mais là, ça a séduit un novice!
    Sinon, on a aussi fait une belle découverte avec LE CAVEAU (Římská 1196/29, 120 00 Praha 2) un bel endroit où se poser le temps d’un brunch ou d’un thé.
    Pouce levé pour CAFE V LESSE aussi, juste de passage dans l’après-midi (le groupe du soir ne nous plaisait pas pour prendre la température de la soirée). Pareil pour le UNIJAZZ (surtout parce que c’est une chouette sensation de se rendre dans un bar en haut d’un immeuble) mais y aller le samedi soir c’était plutôt le temps des étudiants et on s’est sentis un peu vieux (pourtant on a quand même 30 ans passés!).
    J’aurai adoré tester VEGAN’S PRAGUE, DOBRA TRAFIKA ( on y est quand même passé mais on venait juste de se faire une pause un peu plus loin), le bar avec la bière dans les trains, le bar sur le terminus du tram, les tunnels mais ça nous laisse l’occasion d’avoir de nouvelles choses à faire pour la prochaine visite.
    Et mini déception, le feu à piéton était inaccessible (porte close) peut-être à cause du temps?
    Bref, merci pour ce blog qui était une vraie pépite pour visiter la ville hors des sentiers battus.

    1. Merci Morgane ! Tant mieux si mon blog vous a aidés, il est fait pour ça ! Et merci pour vos adresses en retour, je vais essayer Café Palanda… Le Caveau, je connais, ils font aussi boulangerie et vendent une des rares vraies baguettes de Prague (le boulanger a fait une formation en France et le four vient aussi de chez nous). Nase Maso par contre c’est bien tchèque et c’est toujours la cohue, j’y suis passé aujourd’hui et comme toujours c’était fou. Est-ce mérité ? Oui et non. C’est bon par rapport aux standards locaux mais le service n’est pas toujours agréable. Par contre, bon à savoir, il y a une annexe au bout à gauche dans le passage… Le feu à piétons, je vais me renseigner désolé mais merci d’avoir fait remonter l’info !
      Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *