5 erreurs à ne pas faire à l’aéroport de Prague

L’aéroport de Prague s’appelle aéroport Václav Havel depuis 2012. L’ancien président et opposant au régime communiste détestait l’avion mais qu’importe. Construit en 1937, c’est aujourd’hui un aéroport international moderne et spacieux qui ne connaît jamais la cohue. En 2022 et pour la 5ème année de suite, il a été élu par les passagers comme le meilleur aéroport européen accueillant entre 15 et 25 millions de passagers par an. C’est aussi en 2023 le 5ème aéroport européen le plus populaire auprès des passagers. Cet aéroport, situé au nord-ouest de la ville, est en effet très agréable avec un supermarché et un restaurant pas chers à l’intérieur (voir plus bas) et une navette à coût ridicule pour rejoindre le centre-ville (voir cet article et plus bas). L’agrandissement de l’aéroport est programmé (terminaux, pistes, hôtels, restaurants et parkings) car sa fréquentation explose avec près de 18 millions de passagers en 2019 (contre 5 millions seulement en 2000 !) En 2021, 51 compagnies proposaient des vols directs pour Prague à partir de 138 aéroports. Vous sortirez facilement et rapidement de l’aéroport, probablement au terminal 2 si vous voyagez depuis la France avec une compagnie aérienne low-cost (dans le futur, le train devrait assurer la connexion aéroport-centre-ville).


Dans l’aéroport de Prague, déjouez les petites arnaques pour touristes


Pour que votre voyage à Prague se passe bien dès votre arrivée, je liste les 5 erreurs que de nombreux touristes français font à l’aéroport de Prague. Vous lirez ici des conseils très précis pour vos premier pas à Prague (changer de l’argent, rejoindre le centre-ville de Prague, etc.) Sachez aussi que vous pouvez dormir directement à l’aéroport de Prague en réservant l’hôtel AeroRooms ! Super pratique en cas d’arrivée tardive ou de départ matinal. Mais attention, il n’y a que 14 chambres !

Erreur n°1 : Changer plus de 20€ à l’aéroport de Prague

Tous les bureaux de change de l’aéroport, sans exception, pratiquent des taux indécents. Une belle arnaque légale et bien organisée dans laquelle tombe des milliers de touristes tous les jours. Je vous conseille donc de changer une toute petite somme, uniquement de quoi faire face à vos toutes premières dépenses et ensuite de changer de l’argent dans le centre-ville à un bien meilleur taux.


Changez 20 euros pour prendre le bus (ou utilisez votre CB)


Attention : Il vous faudra « casser » votre billet dans une des boutiques de l’aéroport pour avoir de la monnaie en poche car les automates jaunes à l’arrêt de bus devant les terminaux n’acceptent que les pièces (voir Erreur n°3). Vous pouvez aussi payer avec une carte de crédit sans contact à la plupart de ces automates.


Changez 40 euros pour prendre un taxi


Une course ne doit en aucun cas vous coûter plus de 650-700 CZK (soit 26-28 EUR). Pour payer plus, il faudrait traverser tout Prague et encore… Ou avoir pris le premier taxi venu… (voir Erreur n°4).

Méfiez-vous aussi des distributeurs automatiques de billets de l’aéroport avec la mention ATM Euronet. Eux aussi sont une arnaque en vous proposant un taux de change peu avantageux. Par contre, vous pouvez utiliser sans problème les DAB des banques officielles comme celui-ci. Bref, l’aéroport de Prague n’est vraiment pas l’endroit où changer l’ensemble de l’argent dont vous allez avoir besoin pour votre séjour à Prague.

Erreur n°2 : Ne pas acheter le Prague Visitor Pass 

Le Prague Visitor Pass offre l’entrée gratuite ou un tarif préférentiel pour plus de 50 sites exceptionnels (monuments et musées) mais aussi et surtout la gratuité des transports publics (transferts de et vers l’aéroport compris). Elle est avantageuse si vous comptez mettre un grand nombre de visites payantes à votre programme (ce qui peut être la cas l’hiver où on aime se mettre à l’abri de temps en temps).


Le Prague Visitor Pass réduit  le coût d’un séjour à Prague


À l’aéroport de Prague, vous pouvez acheter cette carte au « Tourist information centres » des deux terminaux. Ce pass est valable 2,3 ou 5 jours. Plus d’infos sur le prix et les points de vente sur cette page.

Erreur n°3 : Ne pas choisir le bus si votre budget est serré

Plusieurs lignes de bus vont jusqu’à l’aéroport. Le transfert aéroport – centre-ville de Prague est facile et rapide (lire cet article). Le bus le plus pratique est le 119. Le ticket (majoré) coûte 40 CZK soit moins de 1,60 EUR. C’est le prix d’une bière à Prague ! Pensez à avoir de la monnaie pour pouvoir prendre un ticket à l’automate jaune. Il ne prend pas les billets mais la plupart des machines acceptent la carte de crédit sans contact. L’arrêt de bus se trouve devant le terminal d’arrivée.


Bon plan : Prenez le bus puis le métro !


Jusqu’à 23h30 au moins, vous trouverez un bus qui vous conduira à la station de métro Nádrazí Veleslavín de laquelle vous rejoindrez le centre-ville (Můstek) en guère plus de 30 minutes ! Un moyen efficace et bon marché. Si vous avez choisi un hôtel dans l’arrondissement de Prague 5 comme le très sympa NH Collection Prague, vous pouvez aussi prendre le bus 191 qui vous conduira à gare routière Na Knížecí. Le bus 100 quant à lui vous conduira à Zličín où le métro B (ligne jaune) vous permettra de rejoindre Florenc avec à proximité B&B Hotel Prague City, idéal pour les familles. Et enfin le bus 910 peut la nuit vous déposer dans le centre, à IP Pavlova, en moins de 45 minutes. Notez enfin que l’aéroport devrait être accessible en train en 25 minutes à partir de 2029 !

Les plus précautionneux peuvent aussi réserver un hôtel avec « navette aéroport » ou commanderons un taxi privé pour rejoindre leur hôtel ou l’aéroport en toute quiétude depuis la France à partir de cette page (voir erreur n°4 également).

Erreur n°4 : Ne pas choisir sa compagnie de taxi 

Désormais à l’aéroport de Prague vous ne trouverez que la plateforme de covoiturage Uber. Sachez toutefois que le coût du taxi pour un transfert de ou vers l’aéroport est raisonnable à Prague (deux fois moins cher qu’à Paris) puisqu’il atteint une moyenne de 21,31 EUR  pour un trajet d’un peu plus de 18 km. En septembre 2023, la plateforme de covoiturage Uber est donc devenue le principal fournisseur de taxis de l’aéroport Václav Havel de Prague ! Uber a remporté un appel d’offres grâce à des devis fixes avant le voyage (qui ne peuvent pas augmenter malgré le trafic ou d’autres retards). Cela marque une étape importante pour les passagers :

  • prix final de leur course à l’avance, calculé par le logiciel
  • disponibilité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
  • voitures de classe moyenne supérieure de moins de cinq ans
  • paiement possible par carte
  • chauffeurs parlant obligatoirement tchèque et un anglais basique (l’application prend aussi en charge plus de 100 langues et traduit les messages entre les conducteurs et les passagers pour surmonter les barrières linguistiques).

Et les passagers n’ont pas besoin de télécharger l’application Uber : des bornes dans les halls d’arrivée des deux terminaux sont disponibles pour réserver un voyage et pour les voyageurs ayant besoin d’aide ou de conseils, le personnel d’Uber est disponible en permanence aux comptoirs dans les halls d’arrivée. Des répartiteurs sont également présents pour aider les passagers à trouver et à monter à bord de leur voiture.  Le service de taxi officiel de l’aéroport de Prague est le seul fournisseur autorisé à attendre les passagers sortant de l’aéroport. D’autres services de taxi peuvent entrer dans l’aéroport pour prendre des passagers, mais ne peuvent rester qu’à court terme.


En République tchèque, les prix des taxis varient en fonction des compagnies


Je peux vous conseiller par exemple d’appeler une autre compagnie : Nejlevnější Taxi. C’est la compagnie que j’utilise pour tous mes déplacements à Prague : + 420 226 000 226. Quant aux visiteurs précautionnaux voulant éviter tout imprévu, ils préfèreront réserver un taxi à Prague depuis la France. Vous trouverez dans cet article  toutes les informations à connaitre avant de prendre un taxi à Prague.

Erreur n°5 : Repartir sans quelques souvenirs

Ils sont un peu plus chers à l’aéroport mais si vous n’avez pas eu le temps de faire vos emplettes pendant votre séjour et de trouver les souvenirs de Prague qui raviront vos proches (voir l’article très complet que j’ai consacré à ce sujet), profitez de vos dernières heures pour acheter quelques souvenirs dans une des nombreuses boutiques de l’aéroport (ou dans le supermarché Billa du Terminal 2 bien pratique aussi en cas de petite faim).


Krtek, Slivovice et Berechovka, des souvenirs authentiques !


Pour des produits authentiques, je vous conseille d’acheter une peluche ou un produit dérivé Krtek (la petite taupe) pour les enfants de votre entourage. Pour vos amis et collègues, ramenez une bouteille d’eau de vie de prune (slivovice) ou de Berechovka (liqueur de plantes, il faut aimer mais ça réchauffe…) Enfin, sachez qu’à l’aéroport (terminal 2) a ouvert une boutique proposant près de 30 marques tchèques et slovaques. Des marques de qualité et des produits (vêtements, cosmétiques, cadeaux) fabriqués de manière écoresponsable (un QR code permet aux passagers d’en apprendre plus sur chaque produit en rayon). Le magasin s’appelle Future is Local et le design intérieur est très sobre pour minimiser également l’impact environnemental avec du bois ou du plastique recyclé.

Enfin, dernier conseil, sachez qu’il existe un restaurant non stop très très bon marché au premier étage du Terminal 1 : le restaurant Runway. Et si vous voyagez avec des enfants, il y a deux pièces pour les parents avec enfants qui peuvent être utilisées gratuitement (aires de jeux, chaises hautes, four micro-ondes pour réchauffer les repas). Et si vous avez découvert et apprécié la cuisine vietnamienne à PragueBanh-mi-ba (sandwiches, soupes…) est présent au Terminal 2 cette fois.

4 Comments

  1. Bonjour,
    Je pars à Prague la semaine prochaine et j’hésite entre rejoindre mon hôtel en navette ou en bus sachant que nous atterrissons à 22h. Je n’aurais pas d’espèces sur moi en arrivant et seulement ma carte bancaire.
    Pourrons-nous prendre les billets de bus sur les automates avec la carte bancaire de source sure ?
    Et la langue des automates est-elle modifiable pour la mettre en anglais ?
    Merci d’avance !

    1. Bonjour Maïlys, pas d’inquiétude ! Les transports publics fonctionnent à la perfection à Prague. Les bornes jaunes à l’arrêt de bus sont aussi en anglais et vous pourrez payer avec votre carte sans contact.
      En atterrissant à 22h cela ne pose aucun problème et c’est bon marché et très rapide (descendre à Veleslavin pour prendre votre connection métro). Bon séjour à Prague !

    2. Bonjour,
      Nous sommes à Prague pour la semaine avec mon conjoint. Il aimerait voir le match de rugby France/Angleterre demain. Est ce que vous connaissez un bar où le match pourrait être diffusé dans une bonne ambiance?
      Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *