Se loger à Prague : les 7 quartiers à éviter absolument !

Prague est une ville d’une beauté incroyable et chaque touriste de s’exclamer à son retour : « Prague, que c’est beau ! » Oui mais voilà, on peut découvrir une ville à l’architecture fantastique et à l’atmosphère unique et pourtant passer un mauvais séjour (ou tout du moins un séjour qui aurait dû être meilleur !) Comment ? Le plus souvent à cause d’un hébergement mal choisi, au mauvais endroit, dans le mauvais quartier, dans la mauvaise rue… Avant votre départ, je vous conseille de prendre le temps de sélectionner soigneusement votre hôtel, appart ou auberge de jeunesse. Suivez mes recommandations afin de choisir le bon quartier à Prague.

Faute d’une bonne connaissance de la ville, vous risquez de vous retrouver entre deux bretelles d’autoroute, dans la rue la plus festive de Prague ou à une heure de transports publics du centre historique !


J’ai écrit cet article pour vous éviter les erreurs de localisation que font beaucoup trop de touristes ! Car il est vraiment très facile de se tromper quand on ne connaît pas la ville et j’espère que cet article va vous être d’une grande aide pour préparer votre séjour dans la « ville d’or ». En cas de doute, n’hésitez pas à m’envoyer un message dans les commentaires de cet article. J’y répondrai très vite car quand je promène à pied dans Prague, cela me peine toujours de voir un couple de touristes sortir d’un hôtel ou d’un appart situé à un très mauvais endroit dans une si belle ville. Je vous indique ici les 7 quartiers à éviter absolument à Prague et j’explique bien sûr pourquoi !

1- La rue Karlova

Vous l’emprunterez sûrement lors de votre séjour à Prague car elle relie la place de la Vieille-Ville (à proximité de laquelle on peut se loger si on veut résider dans le cœur historique de Prague, voir cet article) au pont Charles (là encore, possibilité de loger à côté comme je le mentionne à la fin de cet article). La rue Karlova fait partie de l’ancienne Voie Royale que suivaient les rois de Bohême lors de leur sacre et qui les conduisait de la Tour poudrière (place de la République) au Château. C’est aujourd’hui la voie royale… des touristes. Ils empruntent souvent cette rue étroite par esprit grégaire et se suivent à la queue leu-leu. Personnellement, j’évite la cohue de la rue Karlova autant que possible. Conseil : Faites-en autant en prenant les rues adjacentes et un itinéraire bis. Seul intérêt de cette rue, on y trouve un des meilleurs trdelník de la ville (une pâtisserie très populaire depuis quelques années à Prague).

L’ancienne Voie Royale est devenue une rue encombrée où les touristes forment des bouchons devant des magasins attrape-touristes. N’y logez pas et ne vous y attardez pas !

Beaucoup de touristes se plantent en de disant qu’ils seront à côté de la place de la Vieille-Ville. Erreur, évitez d’y réserver un hôtel car vous logeriez alors au cœur du tourisme de masse avec de tout ce qu’il a de plus détestable (foule, bruit, boutiques et magasins attrape-touristes). Pour info, et à titre d’exemple, le restaurant Karlova 12, bien qu’ouvert, devrait être fermé pour raisons d’hygiène et a été épinglé par la page Facebook en anglais Honest guide. Il reste tout à fait possible de loger dans ce premier arrondissement de Prague (Prague 1) dans des hôtels de grande qualité. Si vous aimez le calme, je vous suggère d’opter pour la rive gauche de Prague 1 et ce quartier authentique de Malá Strana que j’adore et qui est près de tout. Vous trouverez tous les hôtels et apparts de Malá Strana classés du meilleur au moins bon sur cette page. Sinon, choisissez un hébergement à Prague 2, 3, 5, 6 ou 7. Ce sont les seuls arrondissements que je recommande sur les 22 que compte la capitale tchèque !

2- La rue Dlouhá

Toujours à Prague 1, la rue Dlouhá est la rue la plus festive de Prague. Les clubs s’y succèdent avec Roxy, Klubovna2.patro ou Moon pour n’en citer que quelques-uns. C’est aussi la rue où les jeunes se donnent rendez-vous le soir pour manger à Lokál par exemple. Bref, une rue très sympa mais aussi très bruyante ! Le problème s’aggravant, il est pris au sérieux par la municipalité avec la nomination d’un « maire de la nuit » ou « Monsieur bruit » comme vous l’apprendrez dans cet article. La cause de ce tapage nocturne, les fêtards locaux bien sûr (certains week-ends, la circulation automobile, notamment des taxis, y a été interdite) mais aussi les nombreux jeunes touristes (parfois une vingtaine) qui louent un appart à proximité de ces lieux de fête qui est aussi un quartier résidentiel. D’ailleurs si vous sortez dans Prague la festive, faites attention, le tapage nocturne est passible d’une amende de 400 EUR (voir les affiches plus haut).

De grands groupes de jeunes font la fête et dorment près de la rue Dlouhá sans respect pour le sommeil des habitants du quartier

Donc ne réservez pas dans ce quartier si vous voulez passer une nuit calme ! Vous risqueriez de subir les hurlements qui accompagnent un « barathon », une tournée des bars avec parfois un seul guide pour 100 participants… Mieux vaut loger ailleurs dans la Vieille Ville de Prague qui, bien que très touristique, réunit quand même quelques hôtels sympas. J’affectionne aussi beaucoup le trop méconnu quartier de Petrská pas loin auquel j’ai consacré un article et qui permet de dormir dans le calme à 5 minutes à pied des lieux de fête !

D’ailleurs, si vous êtes un inconditionnel du calme, préférez les quartiers un peu plus excentrés. Par exemple Malá Strana déjà mentionnée plus haut, Vinohrady et Prague 2 (mais pas partout comme vous l’apprendrez plus bas ), Vyšehrad, Letná-Holešovice (j’y conseille très souvent le très cool Mama Shelter), ou encore Prague 5 avec son non moins sympa NH Collection Prague. Si votre budget vous le permet, vous avez même l’incroyable charmant petit hôtel U Raka, un des hôtels les plus calmes de Prague et à deux pas du quartier du Château où vous pouvez poser vos valises. Les nuits y sont calmes car dès 18h-19h, c’est désert !

3- Le secteur compris entre les rues Žitná et Ječná

Entre Prague 1 et Prague 2, les rues Žitná (trafic automobile terrible sur 4 voies, une rue bruyante, noire et polluée) et Ječná (voitures et trams en grand nombre) sont deux rues parallèles qui relient le parc de la place Charles (Karlovo náměstí) à l’Ouest à la station de métro IP Pavlova à l’Est . Je vous déconseille de réserver un hôtel sur l’un de ces terribles axes ! Vous le regretteriez et auriez le nez dans les gaz d’échappements sitôt mis le nez dehors…

Deux artères passantes, bruyantes, noires et polluées… Préférerez-leur le quartier chic et bohème de Vinohrady et son joli parc plus à l’Est

Par contre, vous vous éloignerez de ces nuisances en posant vos valises au coeur du rectangle formé entre ces deux rues (Mamaison Residence Downtown Prague). Ou encore mieux cherchez un logement plus à l’Est dans Vinohrady, le quartier chic et bohème. Je vous conseille Appartment Balbínova, Manesova N°5 Appartments (superbe rue, typique du quartier de Vinohrady) ou Residence Vocelova pour un appart ou bien les hôtels Máchova, Anna Hotel, Clarion Hotel Prague City (petit marché sur la place plusieurs jours par semaine) ou le très chic et très calme Palais Art Hotel Prague (près du centre mais si loin du tourisme de masse).

4- Le secteur compris entre les rues Legerova et Sokolská

Une vraie autoroute coupe Prague en deux du Nord au Sud. Il s’agit là encore de deux voies parallèles, Legerova et Sokolská, séparées par un simple bloc. Après avoir contourné le Musée national et l ‘Opéra d’État, elles se rejoignent à la Gare principale pour devenir Wilsonova, autre autoroute qui traversera ensuite la rivière Vltava en direction du Nord. Là encore, fuyez ces rues qui, avec les rues Žitná et Ječná mentionnées tout à l’heure, forment un « carrefour de la mort ».

L’autoroute de Prague qui traverse la ville du Nord au Sud… Un coin à fuir évidemment sous peine d’avoir les bronches rapidement encombrées !

Par contre, bien sûr, il suffit de faire quelques dizaines de mètres pour trouver des adresses plus accueillantes, notamment à Prague 2 et Vinohrady encore une fois. Même le quartier de la Gare centrale peut être sympa pour être au coeur de Prague mais dans un environnement calme comme au trendy MeetMe23 que je conseille parfois.

5- La rue Ve Smečkách

Rue sans âme reliant Žitná (souvenez-vous, une rue terrible dont je parle déjà un peu plus haut…) à la place Venceslas, la rue Ve Smečkách a ceci de particulier qu’elle accueille dans sa partie basse plusieurs cabarets. Attention, un cabaret en République tchèque, c’est tout simplement un club à hôtesses (ou dit plus vulgairement un bordel) dans un pays où la prostitution est tolérée. Ici, ces clubs sont énormes et le plus grand d’entre eux, devant lequel stationne souvent une limousine blanche, revendique plus de 300 filles. Pour une escapade romantique à Prague ou un séjour en famille à Prague avec des enfants, mieux vaut peut-être trouver un h^tel ou un appart ailleurs.

La rue sans âme des clubs de strip-tease et des maisons closes… Pas le TOP pour un voyage en famille ou en amoureux !

D’autant que les nuits pourraient être agitées avec attroupement de clients alcoolisés et cris qui vont avec. Il est donc préférable de faire quelques mètres en contrebas et de trouver un hôtel à proximité de la place Venceslas. Cette longue place avec très peu de circulation (elle deviendra même complètement piétonne dans un futur proche) est la place où la nation tchèque communie lors des grands évènements. Dormir dans un hôtel de la place Venceslas, c’est donc dormir dans un lieu de mémoire très important comme peuvent en témoigner le Musée national ou, quelques mètres plus bas, le mémorial en hommage à Jan Palach.

6- L’arrondissement de Prague 4

Si dans les quartiers et arrondissements que je conseille habituellement à Prague n’apparaît pas Prague 4 c’est notamment parce que ce grand arrondissement (le plus grand des 22 que comprend la capitale tchèque) n’offre rien de spécial aux visiteurs. Situé au sud de Prague 2 et Vinohrady (que par contre je recommande chaudement !), Prague 4 ce sont les quartiers d’affaires de Pankrác et de Budějovická avec leurs tours et leurs centres commerciaux (qui voisinent avec de grands hôtels où séjournent malheureusement pour eux beaucoup de touristes en voyage organisé) et cités de paneláks, ces grands ensembles un peu tristes hérités du communisme (les façades sont parfois peintes en orange ou vert pomme pour égayer un peu) Bref, pas grand chose (pour ne pas dire rien) à voir ni à faire dans cet arrondissement que je connais bien pour y avoir habité.

7- Les rues Husitská et Koněvova

Prague 3 est un quartier sympa pour qui veut découvrir la Prague populaire avant qu’il ne soit trop tard en raison de l’explosion des prix immobiliers. D’ailleurs, petit conseil en passant, si vous voulez découvrir Prague n’attendez pas trop longtemps ! La ville change très vite, pour le meilleur souvent et aussi parfois pour le pire. Si l’architecture Art nouveau sera toujours là, la vie locale évolue avec Starbucks comme symbole de l’uniformisation. Dépêchez-vous car les bonnes raisons de visiter Prague ne manquent pas ! Mais revenons à nos moutons avec Prague 3 et Žižkov, quartier populaire et festif où deux rues, Husitská et Koněvova (la deuxième prolongeant la première) sont particulièrement à éviter. En cause là encore, le trafic automobile (et donc bruit et pollution) dans des rues mornes et tristes. Les deux artères longent le sud du parc de Vítkov (voir mon article sur le mémorial du même nom) où par contre vous pouvez faire une jolie balade avec un panorama exceptionnel sur la Vieille Ville !

Voilà, pour ces quelques indications en matière d’hébergement à Prague. Et, encore une fois, si vous avez un doute, écrivez-moi un petit message. Car même si les commentaires des précédents visiteurs sont positifs sur la page consacrée à l’hôtel ou l’appartement, on ne sait jamais ce qui s’est passé entre temps… Bonne chance dans vos recherches !

7 Comments

  1. Hey ! Je suis tombée sur ton super blog en préparant mon voyage en aout. Quelle fut ma surprise quand je me suis rendue compte que l’auberge que j’ai réservée se situe sur la fameuse rue Ve Smečkách, grâce à ton site ahahahaha. J’espère que ce n’est pas trop dangereux pour une fille voyageant seule. En tout cas merci beaucoup pour toutes tes adresses ! 🙂

  2. Bonjour,
    Votre blog est super .
    Pouvez vous m’aider à choisir un hôtel avec un tarif Max 65€ avec petit déjeuner, ce que j’ai pu voir c’est que tous les parkings des hôtels sont payants !
    Je vais venir fin juillet pour environ 4/5 nuits. Un hôtel où je peux me balader et voir des choses interessantes, restaurants pas trop loin, pas trop bruyant.
    Je vous remercie d’avance pour votre aide !
    Joyeuse

    1. Bonjour er merci. Bien sûr, je vais essayer de vous aider ! Je réfléchis à votre requête ce soir à tête reposée et vous écris aussitôt après.
      Bien à vous,

    2. Bonsoir, suite à votre requête et réflexion faite, je ne saurais que trop vous recommander cet hôtel ! Je l’ai toujours adoré ! Bon marché, très très calme et avec parking gratuit. Un très joli bâtiment Art déco des années 30 avec restaurant. La propriétaire, très sympa, parle français et vous ne serez qu’à quatre stations de métro de l’hyper centre. Je vous envoie le lien par email. Bien à vous,

  3. Bonsoir Mathieu
    Je suis avec beaucoup d intérêt vos recommandations. Nous avons réservé 2 nuits au Mama Shelter pour …..23 personnes !!!! Nous sommes bikers nous rendant à Cracovie pour un rassemblement. Je souhaiterais un guide pour le lundi 1 juin en journée . Pouvez vous m aider ….merci

    1. Bonjour Christine, je viens justement de conseiller le Mama à une lectrice du blog. Vous y serez bien. Y a t-il des facilités de parking pour vos motos ? Ne manquez pas également de vous rendre au parc de Letna accessible à pied pour boire une bière au beergarden et admirer la vue sur la ville ! Je vous réponds par mail pour le guide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *