Les 10 bons plans à Prague du magazine Geo passés en revue

Vous connaissez sûrement le magazine Geo et sa célèbre couverture verte. Apparu en 1979 en France, c’est une référence dans l’univers des voyages et le magazine connaît depuis plus de 40 ans un grand succès, notamment grâce à la qualité de ses photos. Dans son n°502 de décembre 2020, Geo a publié un joli article sur Prague et la Bohême.


Dans ce dossier de Geo, le reporter Sébastien Desurmont nous dit que voir et que faire à Prague !


Le journaliste de Geo nous donne aussi ses adresses préférées dans la capitale tchèque. Beaucoup de bons plans bien utiles si vous comptez visiter Prague. Des bons plans que je vais aussi commenter dans cet article en vous disant ce que j’en pense, s’ils sont toujours de bons plans en 2022, etc. Sous chaque paragraphe, vous retrouverez d’autres informations complémentaires à celle du magazine Geo et des précisions pour ne rien rater pendant votre voyage !

Cerné par Černý

Il est rare qu’un artiste hante à ce point de son vivant sa ville natale. Omniprésente, l’œuvre poil à gratter de David Černý, 52 ans, est indissociable de la découverte de Prague…

Mon avis


Et oui ! David Černý est devenu une figure incontournable de Prague.


On peut même faire une visite de Prague avec, comme fil rouge, les oeuvres les plus emblématiques de David Černý. Je ne connais pas de ville au monde où un artiste contemporain a laissé une trace aussi visible, qui plus est de son vivant ! Et je pense que ses oeuvres égayeront toujours le paysage urbain praguois dans 50 ans… Pour en savoir plus sur cet artiste controversé, consultez l’article que je lui ai consacré.

Ascenseur pour l’étage chaud

Le palais Lucerna (1916), de style Art nouveau, abrite un grand café, des boutiques vieillottes et l’un des plus anciens cinémas d’Europe. Sous sa coupole pend une statue du roi Venceslas, chevauchant à l’envers un cheval mort – encore une des facéties de David Černý ! Un paternoster,…

Mon avis

Jolie référence dans le titre au film Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle (ah la musique de Miles Davis !) Le paternoster est en effet une des choses les plus insolites à expérimenter à Prague. Une balade en paternoster bien sûr en bonne place dans l’article sur mes 16 endroits insolites de Prague. Par contre, je vous déconseille d’emprunter l’ascenseur du passage Lucerna. Même si la porte est parfois ouverte, il s’agit d’un immeuble de bureaux et les gardiens comme les ouvriers chargés de la maintenance détestent voir les touristes s’aventurer dans les lieux. Vous vous feriez crier dessus au prétexte que ce n’est pas une attraction touristique (même si ça l’est devenu).


Pour prendre le paternoster tranquille, allez plutôt à YMCA (je donne l’adresse ici) Attention, on ne peut pas monter à plus de deux personnes.


Le rédacteur a toutefois raison, on peut prendre l’ascenseur du passage Lucerna mais seulement les soirs d’ouverture du toit. Je conseille d’ailleurs à tous les visiteurs de Prague de monter sur le toit du Lucerna ouvert au public depuis quelques années seulement. Outre qu’il vous permettra de prendre l’ascenseur, il vous offrira de là-haut une vue unique sur le Château dans un environnement décati et plein de charme. Par contre, je ne suis pas d’accord, ce ne sera pas la plus belle fête de la capitale comme le mentionne l’auteur, d’autant que cela ferme à 22h ! Lisez cet article consacré au toit du Lucerna et essayez d’y passer au cours de votre séjour !

3. Bières à gogo

Rien ne raconte mieux l’âme de Prague que ses brasseries. Débats sans fin pour savoir laquelle sert la meilleure blonde pression… Puisqu’il faut choisir, cap sur U Medvídků…

Mon avis

La bière à Prague, c’est sacré et les Tchèques en sont les plus grands buveurs du monde avec une confortable avance. Avec un prix moyen en dessous de 50 CZK (soit 2 EUR) le demi-litre, on aurait en effet tort de s’en priver d’autant qu’elle est délicieuse et très légère. Moi-même qui n’en buvais jamais, j’ai bien sûr appris à l’apprécier (consultez mon article sur la bière à Prague). La brasserie U Medvídků (Au petit ours, ne manquez pas l’enseigne !) récommandée par le reporter de Geo est en effet une très bonne adresse à Prague (bière brassée sur place excellente !) et l’établissement fait aussi hôtel.


La brasserie U Medvídků est aussi un des 7 hôtels de Prague qui proposent les fameux bains de bière.


Vous retrouverez aussi U Medvídků dans mon article sur les 5 meilleures brasseries traditionnelles de Prague. J’ai une préférence pour la brasserie U Pinkasů (devant laquelle se trouve le fameux lampadaire cubiste), la première à distribuer à Prague la pilsner, avec son superbe intérieur et sa terrasse atypique en été sur le flanc de l’église Notre-Dame-des-Neiges. Petit point négatif, même si boire une bière ou manger dans une de ces brasseries historiques est pour moi incontournable durant un séjour à Prague, le service est parfois un peu rustre…

4. Trésors d’artisanat

Céramiques, verreries, jouets en bois, bijoux, objets en cuir, savon, décorations de Noël peintes à la main… Au 6 de la Nerudova (Malá Strana), on trouve une sélection de créations artisanales régionales. Le lieu est tenu par le Français Stéphane Corbet…

Mon avis

Stéphane Corbet, qui m’a gentiment invité à découvrir sa boutique Orel and friends de Malá Strana, propose en effet de superbes souvenirs 100% tchèques (céramiques, marionnettes et jouets en bois, superbes affiches, oeufs de Pâques ou boules de Noël parmi bien d’autres choses). Des souvenirs de grande qualité. Vous éviterez ainsi d’éventuelles arnaques et attrape-touristes. Pensez à lui rendre visite quand vous grimperez jusqu’au Château ou quand vous vous baladerez dans ce superbe quartier de Malá Strana rive gauche où il faut se perdre dans les petites rues pour ressentir la véritable âme de Prague. Et pour d’autres souvenirs de Prague, consultez mon article sur les 14 souvenirs à rapporter de Prague et les 3 à ne surtout pas acheter.

5. Maître Mucha et ses muses en fleurs

Motifs floraux, figures féminines au regard bleu et à la chevelure ondoyante, arabesques et couleurs fanées… Le style nouille a son ambassade : ce superbe musée dédié à l’œuvre et la vie d’Alfons Mucha (1860-1939)…

Mon avis

Ah les peintures d’Alfons Mucha ! Avec la tête de Kafka, vous verrez les illustrations du célèbre peintre Art nouveau partout ! Sur un mug, un calendrier ou un tote bag… Des images qui parleront peut-être aux plus âgés qui se souviendront avec nostalgie de la boîte à biscuits en fer blanc de leur enfance illustrée par le célèbre affichiste à qui j’ai consacré cet article. Un artiste qui plaît aussi aujourd’hui aux plus jeunes, certains allant jusqu’à se faire tatouer certaines de ses oeuvres. À Prague, vous retrouverez le travail de Mucha à la Maison municipale ou à la Cathédrale Saint-Guy mais aussi au sein d’un joli petit musée. Et, nouveauté, Mucha s’apprécie maintenant en 3D (voir ici).

6. L’histoire (très) grand format

La colline de Žižkov est ceinturée de minuscules sentiers menant jusqu’au sommet, où se dresse l’imposant mémorial national de Vítkov, édifié en 1932 dans le style constructiviste. Le bâtiment est dominé par une des plus hautes statues équestres du monde (neuf mètres) dédiée au héros des guerres hussites, Jan Žižka (1360-1424)…

Mon avis

Là encore, une belle idée de visite insolite à laquelle j’ai consacré un article entier. Il faut avoir un peu de temps devant soi mais la colline n’est pas si excentrée que cela. C’est un jeu des plus commun à Prague, ville de collines, que de chercher du regard la fabuleuse statue équestre de Jan Žižka sur la colline de Vítkov (même chose avec la tour de télévision, toujours dans ce quartier de Žižkov à Prague 3). On la voit très souvent et de très loin et je m’amuse souvent à la chercher. Vous la verrez bien depuis la colline de Letna par exemple qui offre le plus joli panorama sur Prague et où je recommande à tout visiteur de Prague pour un court séjour de se rendre (à hauteur du beer garden devant Letenský zámeček. Et si votre séjour n’est pas trop court, n’hésitez pas bien sûr à visiter le mémorial de Vítkov, un bâtiment chargé d’hstoire à l’architecture stalinienne et aux volumes intérieurs impressionnants. Un bon plan oui !

7. Swingen ville

Dans cette capitale qui vénéra Mozart, le jazz pourrait paraître impie. C’est le contraire…

Mon avis

Il n’y a pas que la musique classique à Prague ! Certes, vous verrez le portrait de Mozart partout. Il y a même un café Mozart ou encore The Mozart Prague qui est peut-être le plus bel hôtel de la ville ! (« Mes Praguois me comprennent » aurait dit le célèbre compositeur lors d’un de ses séjours praguois). Mais le jazz n’est pas en reste ! D’ailleurs, le premier président de la Tchécoslovaquie post-communiste, Václav Havel, n’avait pas manqué, lui l’amateur de rock et des Rolling Stones, d’inviter son homogue américain Bill Clinton dans le club de jazz Reduta mentionné par le reporter de Geo. Il y a d’ailleurs toujours la photo du président américain, amateur de jazz et joueur de saxophone, à l’entrée du club et vous pouvoir retrouver Clinton au saxo à Prague dans cette vidéo de 1994. Quant à Jazz Dock, je vous recommande aussi l’adresse que vous retrouverez dans cet article. Parfait pour une soirée au calme avec une jolie vue sur la rivière Vltava !

8. Quai des emplettes

Créé il y a dix ans, le marché fermier de Náplavka est, tous les samedis matin, le rendez-vous du Prague alternatif et écolo. Producteurs, maraîchers, boulangers, fromagers et artisans de la Bohême colonisent les quais de Rašínovo…

Mon avis

« Où est le marché s’il vous plaît ? » C’est la première question que j’ai posée à mon arrivée à Prague il y a 15 ans. À l’époque, il n’y en avait aucun ! L’agriculture avait été laminée par le pouvoir communiste au pouvoir de 1948 à 1989 (aux Tchèques l’industrie, aux Slovaques l’agriculture avait décrété Moscou) et, après la Révolution de Velours, l’accès à l’économie de marché après des décennies de privations a conduit les Tchèques à se ruer avec frénésie vers les supermarchés. Aujourd’hui, cela a bien changé et, depuis 10 ans, les marchés se multiplient (tout comme le nombre de restaurants de qualité qui a littéralement explosé en 15 ans !)


C’est vrai, pour les Tchèques, le marché fermier c’est encore une mode et, le samedi matin, on va surtout au marché pour flâner et bruncher mais qu’importe !


Surtout aux beaux jours, vous passerez un très bon moment sur les quais de Rašínovo récemment rénovés (avec de superbes et atypiques hublots !), lieu du marché le plus important de Prague et auquel j’ai consacré cet article. D’après les commentaires laissés sur le blog, les visiteurs sont souvent ravis par cette expérience qui leur permet de découvrir les produits locaux (charcuterie, pâtisseries traditionnelles, miel, jus de pomme, chourave, airelles et… bière bien sûr). Sur ces quais, de nombreux festivals l’été également, tout comme au marché de Jiřího z Poděbrad à Prague 3, très prisé des expats praguois du mercredi au samedi.

9. Théâtre dans tous les sens

On adore ou on déteste ce parallélépipède de verre des années 1980. Mais ce qui se passe à l’intérieur de la Laterna Magika, premier théâtre multimédia de l’histoire, réconcilie tout le monde…

Mon avis

Le bon plan le plus original donné par Geo ! Oui, Laterna Magika est un art pluridisciplinaire totalement tchèque à découvrir lors d’un séjour à Prague. J’adore Nová scéna, le bâtiment brutaliste qui l’abrite. C’est une annexe du flamboyant Théâtre national avec qui il contraste terriblement (ne manquez pas le Café NONA à l’étage et l’escalier si photogénique qui y conduit). La nuit, l’ensemble du complexe est magnifique avec entre les deux la piazzetta Václav Havel et le coeur de granit rouge lui rendant hommage (l’ancient opposant au régime politique avait en effet pour habitude de signer d’un coeur).

10. Des canards qui font plonger

Avec son décor intime digne de la Bohême du siècle dernier, U Modré kachničky («aux petits canards bleus») est l’adresse secrète des Pragois. La secrétaire d’Etat américaine Madeleine Albright venait y dîner avec le président Václav Havel…

Mon avis

Bon conseil restau que celui donné par Geo. Pour deux raisons. D’abord, les Tchèques (et je suis du Sud-Ouest de la France !) savent très bien cuisiner le canard ! Rien à redire, c’est délicieux avec choux rouge, variation de knedlíky et le tout copieusement arrosé de bières bien fraîches. Je ne dirais pas la même chose du boeuf quand on sait que le plat national, la svíčková, est un morceau de boeuf noble, l’onglet, qu’on fait bouillir… Deuxième bonne raison d’aller à U Modré kachničky, c’est, en plus d’être bon, chic et avec un service impeccable. Certes, l’adresse est un peu chère par rapport aux 10 bons restaurants typiques et pas chers que je recommande sur le blog mais ça vaut le coup pour un diner romantique, le réveillon du 24, la Saint-Sylvestre ou tout simplement se faire un bon restau comme la secrétaire d’Etat américaine Madeleine Albright, native de Prague, en son temps. Deux adresses, l’une rive droite près de la place de la Vieille-Ville, l’autre rive gauche pas loin du fameux mur John Lennon. Et pour trouver d’autres bons restaurants à Prague, consultez cet article ou encore mon article sur les restaurants de Prague récompensés par le guide Michelin.


Les plus chanceux dormiront eux dans un des 4 hôtels de Prague dotés d’une très très bonne table.


Plan des lieux visités et recommandés par le reporter de Geo

2 Comments

  1. bonjour Mathieu,
    auriez-vous des pistes ou conseils pour aider 2 étudiants français à trouver un logement à Prague de février à mai 2022. Ils seront étudiants à VSE (University of economics and business)nám. Winstona Churchilla 1938/4, 130 67 Praha 3-Žižkov.
    Merci ! Votre blog est génial !
    Elisabeth

    1. Bonjour Élisabeth et merci, qu’ils postent un message sur le groupe Facebook Prahoo-expatriés francophones à Prague ou sur le groupe French People in Prague entraide francophone. Toujours sur Facebook, qu’ils postent sur la page Flatshare in Prague (il doit même y en avoir d’autres). Bonnes recherches !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *