Manger tchèque et bien à Prague 2

Projekt__0036

Journaliste, je vis à Prague depuis plus de dix ans, j’ai donc eu le temps de me familiariser avec la cuisine tchèque. Je peux aujourd’hui dire avec certitude où sont les meilleures adresses pour découvrir cette cuisine pour gourmands à prix doux. Conservez précieusement ces bonnes adresses car à Prague, il est très facile de tomber sur un restaurant pour touristes où l’on vous facturera cher un mauvais goulash et en sus le couvert ! Souvent, les restaurants que je vous conseille appartiennent au même propriétaire qui a suivi la formule suivante : un premier restaurant qui a un grand succès et qui essaime… Notez bien ces adresses et vous ne serez pas déçus !

VKolkovně

Cette adresse très animée a depuis toujours ma préférence. A l’entrée un(e) préposé(e) à la tireuse débite des litres et des litres de bière. Les plats sont plus que copieux. Vous remarquerez que, dans tous les menus, à chaque plat est associé le grammage. Donc aucun risque de se tromper de plat si vous avez une faim de loup !


Les Tchèques sont aussi de grands mangeurs de viande et, pour beaucoup, un repas sans viande n’est pas un vrai repas


Dans ce restaurant de Prague, je vous recommande le demi-canard, l’escalope panée de porc ou de poulet (řízek) servie avec l’incontournable salade de pommes de terre ou le jarret de porc. Vous devez absolument goûter à cette dernière spécialité pantagruélique appelée koleno et servie avec du raifort ! Attention, c’est souvent complet le soir donc mieux vaudra réserver (préférez le rez-de-chaussée, la salle en sous-sol étant moins agréable). Enfin, vous retrouverez à différents endroits de Prague, des restaurants de la chaîne Kolkovna, des établissements très similaires où vous pouvez aller les yeux fermés !

V Kolkovně 8
+420 224 819 701
Du lundi au dimanche 11h-0h
200-300 kč (8-12 eur)

Lokal

C’est l’adresse préférée des jeunes praguois branchés qui aiment manger la cuisine locale de qualité en évitant les excès (ici, pour une fois, les portions ne sont pas énormes). Bien que souvent critiquée pour n’avoir rien de nationale (le goulash est hongrois, l’escalope pânée viennoise…), la gastronomie tchèque a néanmoins ses adeptes ! Moi, je n’apprécie pas tous les plats mais j’ai quand même quelques péchés mignons comme le fromage frit que vous pourrez goûter à Lokal :


Le smažený sýr est un fromage frit, une bombe calorique car servi avec des frites et une sauce tartare


Préférez toujours le fromage hermelín à l’edam, c’est bien meilleur ! Le même fromage peut aussi être mangé mariné en entrée (nakládaný hermelín), un régal également ! La carte présente aussi quelques gâteaux typiquement tchèques ce qui est assez rare (dans la plupart des restaurants, ce sont souvent des crêpes pas très digestes qui vous seront proposées). Enfin, à Lokal, vous serez peut-être séduits par le décor mêlant habilement dessins contemporains et imagerie que j’associerais aux années 60-70 : néons, tableau en plexiglas faisant la liste des plats proposés (on le retrouve encore parfois dans certaines cantines), « dentelles » aux fenêtres, papier sur lequel le serveur trace un trait pour chaque bière apportée… Un concept que l’on retrouve dans les quatre autres adresses de la chaîne.

Dlouhá 33
+420 222 316 265
Du lundi au dimanche 11h-1h (0h le dimanche)
125-200 kč (5-8 eur)

Potrefena Husa

Ces restaurants sont associés à la marque de bière Staropramen (la grande bière brassée à Prague ! La brasserie se visite : http://centrumstaropramen.cz/en). Cuisine assez fine pour un rapport qualité-prix honnête. La clientèle est souvent jeune et le cadre très propre avec des tireuses rutilantes.


Potrefena Husa c’est une valeur sûre et l’occasion de découvrir le plat national des jours de fête : la svíčková


La svíčková est un rôti de bœuf à la crème avec un petit peu de confitures d’airelles et accompagné des fameux knedlíky, ces quenelles de farine bouillies. Autres classiques : les travers de porc, le tartare de boeuf ou un truc que j’aime bien : le « petit oiseau espagnol » (španělský ptáček), une fine tranche de bœuf ficelée autour d’œuf, lard, saucisse et cornichon… Autres adresses similaires : Vinohradský Parlament (Korunní 1) associé au joli restaurant belge Bruxx ainsi que les nombreux restaurants à l’enseigne Potrefena Husa que l’on retrouve un peu partout.

Dlážděná 7
+420 224 243 631
Du lundi au dimanche 11h-0h (1h du jeudi au samedi)
150-300 kč (6-12 eur)

Švejk

Cette taverne rend hommage au Brave Soldat Švejk de Jaroslav Hašek et au héros du roman : un brave Tchèque de Prague  vivant à l’époque de la Grande Guerre, sous la domination austro-hongroise.


Honnête, naïf et incompétent mais sachant parfois, contre toute attente, faire preuve de ruse, tel est Švejk


On retrouve le personnage à travers les célèbres illustrations réalisées par le dessinateur tchèque Josef Lada et qui égayent les murs des restaurants de la chaîne (on trouve un Švejk jusqu’en Russie ou Bulgarie alors que d’ordinaire la gastronomie tchèque s’exporte peu…). Toute une atmosphère d’avant-guerre dans le décor, serveurs et serveuses en costumes d’époque, musique folk (un genre toujours prisé aujourd’hui)… Une cuisine copieuse, des menus de saison (gibier, oie de la Saint-Martin), le tout arrosé de l’excellente Pilsner Urquell !

Křemencova 7
+420 222 515 889
Du lundi au dimanche 11h-0h (22h le dimanche)
150-500 kč (6-20 eur)

 U Parlamentu

Une bonne adresse à deux pas de la Place de la Vieille Ville, fréquentée notamment à midi en semaine par les salariés du quartier (plat à 100 kč soit 4 eur !).


Vous trouverez comme souvent ce menu du jour sur une feuille séparée du menu classique, ouvrez l’oeil !


Sinon classiques de la cuisine tchèque mais aussi des soupes, comme toujours en République tchèque, vous pouvez essayer, hiver comme été, le classique bouillon de boeuf et ses boulettes de foie. Enfin, sachez que si vous aimez la viande de boeuf, les Tchèques ont tendance à trop la faire cuire même si vous la demandez « bleue »  et elle est aussi peu goûteuse je trouve en général, je vous conseille donc de privilégier les autres viandes. Terrasse en été.

Valentinská 8
+420 721 415 747
Du lundi au dimanche 11h-23h
150-250 kč (6-10 eur)

Bonus : Bredovský Dvůr

bons restaus prague

 

De temps en temps, j’y amène les amis qui me rendent visite à Prague. Si le service est parfois un peu rustre, la salle voûtée est agréable et la cuisine généreuse (là encore et comme partout : menu bon marché à midi et plats servis dans la minute).


Jarret de porc exceptionnel servi sans accompagnement si ce n’est un délicieux condiment raifort-pomme


et un peu de salade de chou. Cuisine ouverte et jardin aux beaux jours. Une bonne adresse pour qui veut découvrir la cuisine tchèque !

Politických vězňů 13
+420 224 215 427
Du lundi au dimanche 11h-0h (23h le dimanche)
150-375 kč (6-15 eur)

2 thoughts on “Manger tchèque et bien à Prague

  1. Reply Fany Juin 30,2017 22 h 32 min

    Bonsoir Mathieu, je rentre d’un séjour de 5 jours en République tchèque et je tenais à te remercier car ton site m’a beaucoup aidée à découvrir Prague en évitant les lieux / restos / bars touristiques. Merci beaucoup pour tes chouettes adresses et astuces !

    • Reply Mathieu Ponnard Juil 1,2017 21 h 05 min

      Merci Fany, cela fait plaisir de lire que Prague secrète est utile à ceux qui veulent un peu sortir des sentiers battus et découvrir Prague autrement.

Leave a Reply