Prague ou Budapest ? Les différences et quelle ville choisir pour vos vacances

Budapest ou Prague ? La capitale hongroise ou la capitale tchèque ? Vous hésitez entre ces deux superbes villes d’Europe centrale pour votre prochain voyage et c’est bien normal. Les deux villes soeurs de l’ancien Empire austro-hongrois sont en effet aujourd’hui deux des plus belles et attrayantes capitales européennes. Budapest et Prague constituent une super alternative aux sur-fréquentées Barcelone, Venise ou Lisbonne !


Vous lirez ici un comparatif très précis en 8 points pour faire le bon choix. J’habite depuis 15 ans à Prague et je me rends très souvent à Budapest, une capitale que j’adore.


Depuis 1989 et la chute du communisme, l’Europe centrale tient sa victoire ! Budapest et Prague sont deux villes étonnantes, éblouissantes, réjouissantes… Deux villes pas chères également et où il fait bon vivre. Les bonnes raisons ne manquent donc pas pour décider d’un long week-end ou d’une escapade de plusieurs jours. Mais décider où passer ses vacances entre ces deux villes s’apparente souvent à un choix cornélien.

Chaque ville est différente et a beaucoup à offrir. Ce qui est sûr, c’est que, quel que soit votre choix, vous ne le regretterez pas et quand on a visité l’une, on veut aussi visiter l’autre ! Dans cet article, je ne vais pas vous dire où aller (même si je me prononce quand même un peu à la fin…) mais je vais vous aider à choisir. Je vous donne aussi, en fin d’article et pour chacune capitale, 5 super bons plans hôtels (merci de ne pas réserver à Budapest quand je m’y rends 😉 !)

Je vis à Prague depuis 15 ans, je connais donc très bien la capitale tchèque. Quant à Budapest, j’y vais très fréquemment car la capitale hongroise est très différente !

Alors Prague ou Budapest ?

D’abord, vous avez le droit de ne pas choisir ! 🙄

Prague et Budapest ont de nombreux points communs et, encore une fois, quoi que vous choisissiez, vous ne pouvez pas vous tromper !

Pas de décalage horaire avec la France, un téléphone portable qui fonctionne comme chez vous, une carte de crédit aussitôt opérationnelle (même si on utilise la couronne à Prague -1 EUR pour 25 CZK- et le forint à Budapest -1 EUR pour 370 HUF)… Voilà un voyage qui commence bien !


Deux villes incroyablement belles avec pas mal de similitudes


Les deux villes ont leur château qui domine un joli cours d’eau. Le Château de Prague offre une vue imprenable sur la Vieille Ville et la rivière Vltava. À Budapest, c’est le Château de Buda (ou palais de Budavár avec, tout près, l’église Matthias et le Bastion des pêcheurs) qui domine le Danube et le magnifique Parlement hongrois de l’autre côté. Dans les deux cas, le quartier du château est situé sur la rive opposée à celle où, historiquement, la ville s’est développée.

Dans les deux villes également, de nombreux ponts. Le pont Charles (14ème siècle) est le monument le plus célèbre de Prague. Au coucher du soleil ou la nuit tombée, avec ses jolies statues, il fait le bonheur des photographes ! Le pont aux chaînes de Budapest est lui beaucoup plus récent (19ème siècle) mais tout aussi étonnant. Long de 380 m, gardé par de jolies statues de lion et avec de surprenantes décorations en fonte, il assure la connexion entre Buda à l’ouest et Pest à l’est. À l’époque de sa construction, il était considéré comme l’une des merveilles de l’ingénierie moderne.

Dans les deux capitales vous trouverez aussi de jolies îles comme l’île des archers en plein coeur de Prague où s’entraînaient les archers de l’empereur Charles IV (celui-là même qui a fait construire le fameux pont) ou l’île d’Óbuda à Budapest où se tient le fameux Sziget Festival (sziget signifie île en hongrois) qui attire un demi million de personnes chaque été à la mi-août.

Les cuisines tchèque et hongroise sont très similaires car gourmandes et copieuses avec, au menu, soupes, plats de viande en sauce (le goulasch hongrois est aussi le plat le plus populaire en République tchèque !) ou pâtisseries traditionnelles. En plus, à Prague comme à Budapest, les petits restaurants traditionnels sont très bon marché (rien ne sert de louer un appart avec cuisine, faites-vous plaisir à l’hôtel !) Par contre, il vous faudra choisir entre la bière et le vin (voir plus bas).

Deux langues très difficiles. Le tchèque et le hongrois sont des langues très difficiles à apprendre (mention spéciale pour le hongrois). Mais ne vous inquiétez pas, dans ces deux villes, on parle un très bon anglais et vous vous en sortirez sans problème même si vous n’êtes pas très à l’aise avec la langue de Shakespeare.

Deux villes dynamiques à découvrir en toute saison. Prague comme Budapest ont beaucoup changé ces 10 dernières années. Les deux capitales sont aussi très vivantes à la période de Noël et des fêtes de fin d’année et très agréables aux beaux jours. Comme je suis frileux, je recommande souvent de faire un city trip à Prague ou à Budapest en été mais je suis le premier à admettre qu’il faut aussi les découvrir en hiver tant elles changent de visage en fonction des saisons. Beer gardens conviviaux et estivaux ou marchés de Noël et vin chaud, à vous de choisir !


Pour éviter tout dilemme, certains visiteurs enchaînent les deux visites. Excellente idée ! Il est très facile de prendre un train confortable entre Prague et Budapest pour un prix modique ! Voici comment :


Pour effectuer Prague-Budapest en train (une solution plus éco-responsable que l’avion pour une si courte distance), comptez entre 7 et 8h. Il y a de nombreux trains quotidiens : de jour, de nuit, directs ou avec correspondance. Vous pouvez par exemple partir de Prague vers 7h et arriver à Budapest vers 14h pour une vingtaine d’euros avec České dráhy ! Très pratique aussi, un train de nuit direct part vers 22h30 de Prague et arrive vers 8h30 à Budapest pour une quarantaine d’euros.

Je recommande aussi la super compagnie privée RegioJet (super confort et services) : pour moins de 20 EUR, train direct depuis Prague avec départ à 5h30 et arrivée à 13h à Budapest.

Si vous voulez partir tôt le matin, aucun problème ! Il y a de nombreux hôtels sympas à proximité de la gare de Prague située en plein centre, à 150 mètres seulement de la place Venceslas, le centre névralgique de Prague. Je vous conseille Meetme23 (un hôtel souvent plebiscité sur le blog) : 30 petites minutes après votre réveil, vous serez dans le train car l’hôtel se trouve juste en face de la gare (les autres hôtels près de la gare se trouvent sur cette page ou dormez place Venceslas juste à côté !) Ne vous inquiétez pas ! Si on se méfie souvent -et à juste titre- de l’environnement des gares, le quartier de la gare de Prague est très calme. Prague est une ville absolument sûre ! Même chose à Budapest, la gare est très centrale et vous arriverez en plein centre-ville !

Pas le temps de visiter les deux ? Mon avis comparatif en 8 points sur Prague et Budapest

Alors, Prague, la « ville aux 100 tours » ou Budapest et ses thermes relaxants ? En 8 petits points, je vais essayer de vous aider à choisir.

1- Comment y aller ? : avantage Prague

Vous trouverez de nombreux vols quotidiens en direction de Prague (2h de vol à peine) ou Budapest (un peu plus de 2h). Air France et de nombreuses compagnies low-cost desservent les deux capitales depuis Paris ou les villes de province. C’est Prague qui bénéficie du plus grand nombre de liaisons (Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes ou Toulouse). Pour des vacances écoresponsables et le train, plus facile pour Prague également. Comptez entre 12 et 15 heures de train pour Prague Depuis Paris, ville la plus facile d’accès avec changement en Allemagne. Je conseille de prendre un Paris-Francfort avec la SNCF puis un Francfort-Prague avec bahn.de (voyage confortable pour travailler, superbe paysage entre Dresde et Prague le long de l’Elbe et on peut voyager pour 80 EUR). Comptez une vingtaine d’heures pour Budapest avec correspondance à Munich ou à Vienne. Enfin, si vous optez pour un road trip en République tchèque ou en Hongrie, sachez que Prague est à 1 000 kilomètres d’autoroute de Paris contre 1 500 kilomètres pour Budapest. Passeport en cours de validité ou carte nationale d’identité suffisent aux Français pour entrer dans les deux pays.

Résultat : avantage Prague.

2- Coût de la vie : égalité (ou presque)

Le coût de la vie ne sera pas un élément déterminant dans le choix de votre destination de voyage. Le prix d’un repas dans un petit restaurant standard n’est inférieur que de 2 % à Budapest par rapport à Prague. C’est vrai, le prix d’un McDonald’s est par contre inférieur de près de 19 % dans la capitale hongroise mais on ne voyage pas en Europe centrale pour s’attabler dans le fast-food d’une grande enseigne américaine (surtout quand les petits restaurants typiques locaux sont moins chers !) Les consommations sont aussi moins chères à Budapest mais la bière est meilleure à Prague ! Budapest moins chère encore pour les transports (mais Prague se découvre à pied et on peut rallier le centre-ville depuis l’aéroport en bus pour moins de 2 EUR). Enfin, si beaucoup de choses sont un peu moins chères à Budapest, sachez aussi que le salaire moyen net dans la capitale hongroise est inférieur de 42 % à celui de la capitale tchèque, ville dynamique et très attractive avec 0 % de chômage.

Bilan : Budapest moins cher mais cela ne constitue pas un critère de choix déterminant pour un touriste français.

3- Paysage urbain et accessibilité : Prague encore !

Avec 1,7 million d’habitants, Budapest est un peu plus grande que Prague qui en compte 1,3 million. Le centre historique de Prague est aussi très regroupé et vous arpenterez la ville sans fatigue dans une atmosphère de conte de fée. Résultat, -et je le répète souvent sur le blog- tout se fait à pied à Prague ! Place de la Vieille-Ville et son horloge, quartier juif et ses synagogues (il y a aussi une superbe Grande Synagogue à Budapest) pont Charles ou Château, les sites les plus importants sont à très courte distance les uns des autres et on peut visiter la ville sans acheter le moindre ticket de tram. La ville de Bohême centrale est la ville parfaite pour qui aime visiter et explorer à pied.


En une seule demi-journée à pied, vous serez surpris de tout ce que vous pourrez voir à Prague qui est aussi une ville très verte !


Les sites touristiques de Budapest, quelque peu dispersés, nécessitent un peu plus d’endurance pour être explorés à pied ou nécessitent l’utilisation des transports en commun (fantastiques à Prague comme à Budapest avec, par exemple, un bus qui vous conduit de l’aéroport au centre-ville en 40 minutes pour 2 EUR environ). Budapest a aussi de larges boulevards (comme l’avenue Andrássy longue de plus de 2 km et classée au patrimoine mondial de l’Unesco). Compte tenu des distances, il vaut donc mieux partir à Budapest quelques jours alors qu’un long week-end à Prague peut suffire. Je me souviens aussi avoir été très surpris à Budapest par la distance entre deux stations de tram alors qu’à Prague cette distance peut sans problème être effectuée à pied. Les deux villes ont des vélos en libre service (Rekola roses à Prague et BuBi verts à Budapest) et un métro très pratique. Celui de Prague circule très en profondeur (longs et photogéniques escalators) quand celui de Budapest se trouve à quelques mètres seulement sous terre. Prague est aussi une ville plus verte et agréable à vivre (toujours classé dans le top mondial pour ce qui est de la qualité de vie) alors que la majorité des parcs de Budapest se trouvent dans les quartiers excentrés.

Le gagnant de cette catégorie est donc Prague.

4- Sites et centres d’intérêt : match nul !

Le Parlement illuminé à Budapest ou le romantique Pont Charles à Prague ? Les deux villes ont une histoire extrêmement riche et ont beaucoup à offrir au visiteur qui s’intéresse à la culture. Dans l’ensemble, Prague et Budapest offrent à peu près le même nombre de choses à voir. Vous avez autant de musées dans une ville que dans l’autre. Par exemple, quand vous avez la Maison de la terreur à Budapest, vous avez un intéressant musée du communisme à Prague… Mais si Prague voue un culte éternel à la musique classique, elle n’a pas, bien sûr, les bains de Budapest ! Il y a bien une tradition des spas et des cures thermales en République tchèque mais il faut quitter Prague et effectuer une centaine de kilomètres pour le triangle thermal de la Bohême de l’ouest (facilement réalisable en transports en commun). À Prague vous ne trouverez guère que des bains de bière ou des hôtels avec spa. Rien de plus et rien de comparable avec le faste des bains de Budapest.

Budapest peut prétendre être l’une des villes les plus relaxantes d’Europe, grâce à sa dizaine de bains et ses 118 sources chaudes (qui fournissent 70 millions de litres d’eau thérapeutique chaque jour).

Les bains turcs de Budapest sont un souvenir éternel de la domination ottomane des 16 et 17ème siècles. Les thermes Széchenyi comptent parmi les plus importants d’Europe (les fameux joueurs d’échec dans l’immense piscine extérieure…) et le spa Gellért comprend plusieurs piscines intérieures et extérieures dans un somptueux décor Art nouveau. Le grand vainqueur de cette catégorie serait donc Budapest… MAIS, l’architecture de Prague avec son incroyable diversité de styles ravit tellement… C’est un tel plaisir que de s’y promener… Sans compter toutes ces petites choses insolites comme la Maison qui danse, le mur John Lennon ou les oeuvres de David Černý disséminées un peu partout dans la ville ! Les façades pastel des maisons sont très bien conservées et Prague est aussi très propre. Tout cela explique l’attrait touristique de la capitale tchèque. L’architecture de Budapest est également superbe mais la diversité est moins grande et les rues ne sont certainement pas aussi parfaites que celles de Prague.

Verdict : match nul.

5- Restaurants, cafés et vie nocturne : Budapest remporte la mise !

La réputation de « Prague la festive » n’est plus à faire ! La ville vibre toutes les nuits et la bière pas chère coule à flots. Beaucoup de touristes ne viennent d’ailleurs que pour ça. Un « alcootourisme » que la mairie de Prague voudrait bien éradiquer au profit dun tourisme plus « culturel ». La bière tchèque, blonde et légère, a une longue histoire en République tchèque avec un brassage dès le 12ème siècle à Plzeň et České Budějovice (Pilsen et Budweis en allemand) ou même dès le 10ème siècle à Prague au monastère de Břevnov. De la Hongrie, vous avez sûrement entendu parler du fameux Tokay (que l’on retrouve aussi en Slovaquie). Je ne suis pas un grand amateur de ce dernier, par contre, j’apprécie la bière tchèque 🍺 ! Les Tchèques sont les premiers consommateurs au monde de bière car elle est délicieuse et à un prix dérisoire : 1,6 EUR le demi-litre ! C’est souvent moins cher que l’eau minérale. Dans les deux pays, vous trouverez des vins de qualité mais, pour un Français, le rapport qualité-prix ne sera jamais bon… Si vous n’êtes pas très fêtard, vous avez aussi à Prague les bons petits restaus à petits prix, les brasseries traditionnelles ou les cafés historiques à l’atmosphère entre-deux-guerres.


Côté authenticité, rien ne vaut les fameux « bars en ruine » de Budapest (romkocsma) où on boit, avec les habitués, des pálinka dans d’anciens appartements ou dans des usines désaffectées.


L’atmosphère de Budapest est peut-être moins festive que celle de Prague, mais les bars du centre de Prague sont souvent bondés de touristes (avec parfois aussi des prix pour touristes). Au contraire, les « bars en ruine » du quartier juif de Budapest sont remplis de locaux tous les soirs (et avec des boissons très bon marché). Allez par exemple au fameux Szimpla ! Consultez aussi ce site pour une liste à jour de ces endroits assez éphémères. Budapest a aussi d’élégants cafés comme le café Zsolnay. Pour profiter un maximum de ce dernier, dormez au superbe Radisson Blu Béke Hotel (vois ma liste de 5 super hôtels à Budapest en fin d’article), le café est au rez-de-chaussée !) Bien sûr, Prague a aujourd’hui pléthore de restaurants proposant une cuisine raffinée fantastique mais rien ne vaut, d’après moi, l’authenticité et le côté underground de la capitale hongroise.

Budapest l’emporte !

6- L’infrastructure touristique : Prague vainqueur

Certes, si vous avez beaucoup voyagé, ce n’est peut-être pas très important pour vous. Mais pour ceux qui sont un peu inquiets quand ils voyagent, je vais rapidement aborder l’infrastructure touristique des deux villes. Comme mentionné plus haut, Prague est très touristique et l’infrastructure est vraiment excellente.


Les principaux sites touristiques de Prague sont très facilement accessibles. Vous n’aurez également aucun problème à trouver un service en anglais dans n’importe quel restaurant ou hôtel.


Je vois même de nombreux touristes qui voyagent seuls à Prague et qui ne parlent pas un mot d’anglais. Par contre, attention, si certains endroits acceptent les euros au lieu des couronnes tchèques, je vous conseille de payer par carte bancaire ou de faire du change à Prague (en vous méfiant des arnaques bien sûr !) Budapest par contre n’a pas encore totalement embrassé l’industrie du tourisme. Bien sûr, à proximité des principaux sites touristiques, vous n’aurez aucun problème mais la capitale hongroise étant très étendue, dans certains quartiers peu touristiques, vous devrez utiliser la langue des signes pour vous faire comprendre…

Pour moi, Prague est le grand gagnant dans cette catégorie.

7- L’authenticité : Budapest haut la main !

Prague est une ville incroyablement belle. La rançon du succès ? Un tourisme de masse (la fameuse voie royale noire de monde de la tour Poudrière au Château) et les problèmes qui vont avec. Si vous n’y prenez garde et ne préparez pas un peu en amont votre séjour, il est possible que, partout, vous ne profitiez de services que pour les seuls touristes. Les seuls locaux que vous verrez seront ceux qui vous fourniront ces services ! Un peu déprimant non ?


C’est pourquoi j’ai créé le blog Prague Secrète. Pour qu’en découvrant Prague, cette ville que j’aime tant, vous ayez l’expérience la plus sympa et la plus authentique possible !


Il y a donc des quartiers à éviter pour poser ses valises et des arnaques à déjouer. Après 15 ans de vie à Prague, je commence à bien connaître tout ça ! Pour avoir un peu plus d’authenticité, éloignez-vous de la Vieille Ville et de Prague 1 pour des quartiers sympas plus excentés comme Vinohrady à Prague 2, Žižkov à Prague 3, Holešovice à Prague 7 ou Karlín à Prague 8. Ou, tout simplement, baladez-vous à Malá Strana, au pied du Château, vers 19h. Une fois que les touristes ont déguerpi, il ne reste plus dans ce quartier que les locaux (c’est-à-dire pas grand monde) ! Certes, Budapest peut sembler délabrée quand Prague est très soignée et internationale. Il y a aussi plus de sans-abris à Budapest. Par contre, il est fort probable que vous vous extirperez facilement du tourisme de masse à Budapest et c’est très bien ainsi !

Résultat : Budapest en tête.

8- Souvenirs : Budapest d’une courte tête

Attention à ne pas tomber dans un attrape-touriste à Prague. Pour cela, lisez mon article sur les souvenirs à rapporter de Prague. Le grenat fait partie des souvenirs authentiques comme le célébrissime cristal de Bohème ou, autre spécialité de la ville, d’originales marionnettes en bois. Pour Budapest, porcelaines, nappes et robes brodées mais aussi une bouteille de tokay (voir plus haut) pour accompagner le foie gras local (la Hongrie étant devenue concurrente de la France pour les élevages d’oies et de canards). Et puis, pas cher et tellement couleur locale, glissez dans vote valise quelques sachets de paprika. Une petite attention qui ravira vos amis restés en France et qui ne vous coûtera vraiment pas cher !

Résultat : Budapest gagne de très peu.

Résultat final : égalité parfaite mais Budapest gagne aux points

On le sait avant même d’y poser un pied, Prague est éblouissante. On se promène le nez en l’air et on en prend plein les yeux. Le calme et la sécurité qui règnent en ville sont aussi souvent soulignés par les touristes de passage qui s’en étonnent. On boit enfin de la bière fraîche et on mange une cuisine tchèque gourmande et bon marché. Si on a plus de 3 jours, on va à Kutná Hora ou Český Krumlov par exemple (vous pouvez aussi quitter Prague pour rejoindre les stations de ski toutes proches comme Skiareál Špindlerův Mlýn, dans les Monts des Géants, chose impossible à Budapest).


Budapest est plus déroutante et fait sortir de sa « zone de confort ».


Après 3 jours à Budapest, on en veut encore plus ! Prague est incroyablement belle, mais Budapest semble avoir un petit avantage : elle est un peu plus excitante comme avec le fameux Sziget Festival mentionné plus haut : 18 scènes en folie chaque été au nord de la ville. J’ai hâte de retourner à Budapest et d’explorer de nouveaux coins. Sans compter le fameux lac Balaton à une petite centaine de kilomètres de Budapest et les petits villages qui le bordent ou encore, aux portes de la capitale, l’étonnant Memento Park où on a rassemblé les statues des grands leaders communistes… J’ai aussi envie de découvrir plus de bars, de manger plus de lángos, cette galette de pain frite qu’on déguste à chaque coin de rue… Bon, il est vrai que j’habite à Prague et que je connais très très bien la capitale tchèque alors que j’ai encore beaucoup à découvrir à Budapest ! Ceci explique aussi bien sûr pourquoi je donne un petit avantage à Budapest ! 😉 Mais n’hésitez pas à me donner votre opinion ! Le débat est lancé…

Enfin, une des bonnes raisons de partir à Prague, c’est ce site prague-secrète que vous avez trouvé ! J’y ai passé énormément de temps pour vous donner des conseils régulièrement mis à jour qui vous permettront de passer un séjour incroyable. Il vous suffit de lire le blog et d’appliquer mes conseils pour réussir votre séjour à Prague.


5 hôtels bien placés et 5 bon plans logement à Prague et Budapest


Où loger si vous partez à Prague ?

Art Deco Imperial Hotel : super hôtel et super restau

Consultez mon article sur l’Art Deco Imperial Hotel

Mama Shelter : l’hôtel le plus cool de Prague

Consultez mon article sur le Mama Shelter

Mosaic House Design Hotel : un hôtel écoresponsable au charme fou

Consultez mon article sur le Mosaic House Design Hotel

Hotel CUBE : un hôtel dont on parle de plus en plus

Réservez à Hotel CUBE

Hotel Botanique : un hôtel récent au design épuré

Réservez à Hotel Botanique

Budapest

BALTAZÁR Boutique Hotel by Zsidai Hotels at Buda Castle : un boutique hotel à l’atmosphère urbaine et cool

Réservez à BALTAZÁR Boutique Hotel by Zsidai Hotels at Buda Castle

Bohem Art Hotel : un hôtel galerie d’art près du Danube

Réservez à Bohem Art Hotel

Queen’s Court Hotel & Residence : un hôtel avec spa rétro-classique

Réservez à Queen’s Court Hotel & Residence

Hotel Rum Budapest : un hôtel au décor industriel chic

Réservez à Hotel Rum Budapest

Radisson Blu Béke Hotel : un hôtel référence et un des cafés les plus connus de Budapest

Réservez à Radisson Blu Béke Hotel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.