2 jours à Prague : que voir?

Si vous venez un week-end ou 48 heures à Prague, je vous conseille de rester dans les deux premiers arrondissements. Prague est une capitale de 1,2 million d’habitants et c’est dans ce secteur qu’il faudra passer ces 2 jours car il regorge de monuments, de balades ou de choses à faire.


Voici quoi faire et où bien manger à Prague !


 

Conseil n° 1 : Filez place de la Vieille Ville

Dès vos valises déposées à l’hôtel, profitez de la fin de la fin de la journée pour filer place de la Vieille Ville afin d’admirer l’horloge astronomique médiévale. Elle fait partie des choses à voir absolument à Prague. Au même endroit, admirez l’église gothique Notre-Dame du Týn avec ses deux clochers de 80 mètres de haut.


A Prague, la place de la Vielle Ville est un passage obligé !


Si vous avez encore un peu de temps, découvrez un personnage important de la culture tchèque en entrant dans la boutique de souvenirs consacrée à Krtek. Ensuite, allez admirer les façades Art Nouveau de la célèbre rue Pařížská.

 

Conseil n° 2 : Découvrez la gastronomie tchèque

La cuisine tchèque est très copieuse : Une cuisine à base de viande et de charcuterie (essentiellement du porc), de chou blanc ou rouge, de pommes de terre et de knedlíky (quenelles de farine bouillies qui s’apparentent à des tranches de pain), ces dernières accompagnant le fameux goulasch d’origine hongroise.


Débutez le week-end avec un plat traditionnel tchèque et une première bière


Arrosez le dîner de bière bien sûr, la République tchèque ayant une des meilleures bières du monde avec la célèbre Pilsner. Utilisez mes adresses de restaurants typiques pour éviter les attrape-touristes qui vous factureront jusqu’au couvert ! Bref, ne vous restaurez pas au hasard dans la Vieille Ville.

 

Conseil n° 3 : Traversez le Pont Charles by night !

Ce sera un grand souvenir de votre séjour praguois car c’est l’un des plus beaux ponts du monde ! Rejoignez-le après le dîner. Il est en effet préférable de le traverser tard le soir de votre arrivée ou tôt le lendemain matin pour éviter la foule, gardez bien ça en tête quand vous organisez votre week-end ! Le Pont Charles (Karlův most), piéton depuis 1974, est en tout cas le grand symbole de la ville devant le Château et la tour de télévision de Žižkov. Il date du 14 ème siècle et relie la Vieille Ville (Staré Město), rive droite, à Malá Strana, rive gauche.


Un Pont Charles mythique qui a inspiré de nombreuses fables.


Le pont Charles est à l’origine de la fable qui raconte que des tonnes d’œufs ont été rapportés des villages alentour pour servir de liant au mortier. Et sur toute la longueur du pont -c’est-à-dire plus de 500 mètres-, vous admirerez trente statues baroques en vis-à-vis installées aux 17 ème et 18 ème siècles. N’oubliez pas la plus ancienne (1683), celle de Jean Népomucène que Venceslas IV a fait jeter par-dessus le pont en 1393 car le prêtre ne voulait pas lui révéler les confessions de la reine… Et parce qu‘une auréole serait apparue au-dessus de l’eau suite à sa mort, sa statue est aujourd’hui surmontée d’un halo doré. Alors faites comme tout le monde ! Touchez, sur le piédestal, les silhouettes du chien (signe de fidélité) et de la reine. Cela porte bonheur !

 


VOTRE JOURNEE 1 À PRAGUE


Conseil n° 4 : Partez à l’assaut du Château

Réservez cette première matinée à la visite du Château de Prague. Prenez le tram à l’aller, c’est mieux, et choisissez ensuite votre itinéraire. Le Château, fondé au 9 ème siècle, a été le siège des rois de Bohême avant de devenir celui des présidents de la République. Prenez votre temps pour flâner dans le complexe. Il vous faudra acheter un ticket si vous souhaitez visiter la Cathédrale Saint-Guy ou la ruelle d’or et ses petites échoppes. Joli spectacle gratuit chaque heure à l’entrée du Château avec la relève de la garde, notamment celle de midi.  Couplez la visite du Château à celle du monastère de Strahov tout près et de sa magnifique bibliothèque !

 

Conseil n° 5 : Profitez du joli parc de Petřín

Prague est une ville verte et vallonnée, avec de nombreux parcs. Parmi les plus jolis, on trouve Petřín. Vous pouvez très facilement le découvrir à partir de votre précédente étape au monastère de Strahov. Vous amorcerez alors, en pleine nature, une inoubliable descente vers la rivière (très sympa en automne !).


Sur la route, vous attendent pour le déjeuner les deux restaurants du parc.


Personnellement, je préfère Nebozízek, qui est à la hauteur de la station intermédiaire du funiculaire plutôt que Petřínské terasy un peu plus haut. Mais tous deux offrent une vue magique sur la ville. Une fois en bas, à Malá Strana, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez flâner sur une de nombreuses îles de Prague toute proches. Celle de Kampa vous permettra de découvrir les oeuvres du célèbre artiste contemporain tchèque David Černý alors que celle de l’Archer (Střelecký ostrov) vous offrira à sa pointe nord une vue exceptionnelle sur le Pont Charles et le Château.

 

Conseil n° 6 : Dînez dans une brasserie traditionnelle

Après cette première journée éprouvante, commencez par prendre un verre sur un rooftop. Pourquoi pas sur celui de la fameuse Maison qui danse  près de laquelle vous venez de terminer votre balade ? Et une fois reposé, orientez-vous vers une bruyante (mais désormais non enfumée) et typique brasserie locale ! Vous reprendrez des forces et passerez un moment inoubliable dans une des adresses que je vous recommande ici. Si vous aimez la vie nocturne, allez découvrir les clubs de la ville comme les célèbres Roxy ou Akropolis.

 


VOTRE JOURNEE 2 À PRAGUE


Conseil n° 7 : Admirez la Maison municipale et l’Art nouveau praguois

La Maison municipale est le plus bel exemple de l’Art nouveau à Prague. Entrez pour en prendre plein les yeux devant tant d‘exhubérance. Prenez-y aussi un café (à gauche après l’entrée), vous vous en souviendrez toute votre vie. C’est probablement le plus clinquant des grands cafés praguois. Après être passé devant la tour Poudrière d’architecture gothique et dernier vestige des fortifications de la ville, il est alors temps de s’orienter vers l’artère commerçante Na příkopě sur laquelle débouche la rue Panská avec, au numéro 7, le musée le plus sympa de Prague, le musée Mucha, l’artiste qui symbolise l’Art nouveau à Prague. Après avoir mangé sur le pouce, on peut prendre la rue Národní pas loin pour s’ébahir de la majesté du Théâtre national.

Conseil n° 8 : Arpentez le quartier juif et la Vieille Ville

Consacrez cette après-midi au quartier juif de Josefov. Le quartier juif n’existe plus à proprement parler suite à une entreprise d’assainissement à la fin du 19 ème siècle mais vous avez tout de même les synagogues dont la fameuse synagogue espagnole de style mauresque et le célèbre cimetière juif à visiter avec des tickets à acheter auprès du Musée juif de Prague. Tout cela donnera lieu à une balade agréable.

Conseil n° 9 : Descendez la place Venceslas

Vous voici dans la Ville Nouvelle, devant le Musée national et la statue équestre de Venceslas 1er, duc de Bohème et saint patron des Tchèques. Un peu en contrebas de la statue se trouve aussi un mémorial en hommage à Jan Palach, cet étudiant qui s’est immolé par le feu en 1969 à ce même endroit pour protester contre l’invasion des chars soviétiques quelques mois plus tôt. Envie d’une petite pause dans un café ? Je vous conseille Styl a interier aux beaux jours avec son jardin en plein centre-ville et adresse inconnue des touristes (Vodičkova 35) ou, si vous avez des enfants, Výtopna à hauteur de la statue de Venceslas où vos consommations vous seront délivrées par un petit train ! Cela fait partie des endroits insolites de Prague. Et bien sûr, ne manquez pas de plonger dans un des nombreux passages qui débouchent sur ces  « petits champs Elysées » de Prague. Le plus connu, le passage Lucerna, doit être vu !

Conseil n° 10 : Découvrez un quartier un peu plus excentré

Pour votre dernière soirée à Prague, promenez-vous dans le très bourgeois Vinohrady, quartier des expats se trouvant au-dessus de la place Venceslas et où vous trouverez de très nombreux restaurants autour de la place Náměstí Míru. En été, faites une dernière balade dans le parc de Riegrovy sady qui offre une vue incroyable sur le Château et où se trouve le Biergarten le plus populaire de Prague. Avant, pourquoi pas, et après être passé au pied de la Tour de télé illuminée, prendre un dernier verre dans le très populaire quartier de Žižkov, au nombre de bars impressionnant…


Lisez aussi cet article sur les meilleurs souvenirs à rapporter de Prague


A votre arrivée, rejoindre la ville de l’aéroport

A l’aéroport, vous pouvez acheter la carte Prague Card 2 jours qui offre une entrée libre à la plupart des monuments ainsi que la gratuité des transports. Grâce à cette carte, vous pourrez alors tout de suite prendre une navette pour rejoindre le centre de Prague. Le bus est aussi une option très bon marché. Le ticket à l’unité (machines jaunes sur le quai) coûte 32 CZK soit à peu près 1,3 EUR. Vous avez aussi un pass 3 jours pour les transports publics à 310 CZK (12,5 EUR) également disponible à l’aéroport. Et pour les plus pressés, il y a l’option taxi  jusqu’à l’hôtel (comptez 500-600 CZK soit 20-24 EUR).


Leave a Reply