Prague et le corona virus : quelle est la situation ?

Attention, depuis le 22 octobre 2020-et bien que les frontières restent ouvertes-, il n’est plus autorisé (ou fortement déconseillé) d’entrer sur le territoire tchèque pour faire du tourisme ou rendre visite à des amis. Les hôtels (exception faite des appartements) sont actuellement fermés pour les visiteurs hors voyage d’affaires. Au moins jusqu’au 3 novembre 2020 (voir restrictions actuelles plus bas)

Il est n’est pas facile aujourd’hui de trouver une destination de voyage depuis la France pour l’automne ou l’hiver 2020. De nombreux lecteurs du blog m’interrogeant sur la situation à Prague en ce qui concerne la pandémie mondiale de Covid-19, j’ai donc décidé d’écrire cet article pour regrouper les informations importantes.

Je réactualise cet article au jour le jour en fonction de l’évolution des décisions gouvernementales prises ici à Prague.

Ainsi, vous serez informés en temps réel de la situation sanitaire et des restrictions éventuelles mises en place en République tchèque et à Prague. Dans cet article, vous trouverez les réponses aux questions essentielles et deux-trois conseils pour organiser un séjour en toute quiétude.

Peut-on venir à Prague sans test ni quarantaine ?

Oui. Actuellement, on peut voyager à Prague et en République tchèque en provenance de France sans test à produire ni de quarantaine à effectuer que ce soit à l’aller comme au retour. Par contre, il est préférable de venir en avion à moins de faire le voyage d’une traite via l’Allemagne (cette dernière n’autorise que le transit sur son territoire sans test ni quarantaine). Les visites pour motifs professionnels ou pour études sont en revanche soumises à une obligation de produire un test Covid-19 négatif de moins de 72 heures avant de pouvoir commencer son activité professionnelle/étudiante – ceci n’empêche toutefois pas le passage de la frontière.  Les visites pour tourisme sont interdites bien qu’à l’heure actuelle il n’y aurait pas -semble t-il- de contrôles à l’aéroport.

Quelle est la situation actuelle à Prague et y a-t-il des restrictions ?

Oui. L’état d’urgence a été réinstauré en République tchèque le lundi 5 octobre 2020 pour 30 jours renouvelables. Aussi, de nombreuses restrictions sont-elles en place actuellement jusqu’au 3 novembre 2020 au minimum. Voici les plus importantes :

-la fermeture des hôtels pour l’hébergement de visiteurs hors voyages d’affaires. Il est toutefois possible de louer un appartement à Prague.

l’obligation de port du masque partout : lieux clos bien sûr mais aussi lieux ouverts et fréquentés où il n’est pas possible de respecter les 2 m de distanciation sociale. On doit se déplacer partout par deux maximum (sauf famille qui n’est pas tenue également de porter le masque dans les endroits peu fréquentés). Masques obligatoires également dans les transports publics et les voitures (sauf famille en voiture). Port du masque obligatoire aussi lors des manifestations autorisées en extérieur (plafonnées à 500 par groupes de 20 au maximum, séparés de 2 m). La distanciation sociale de 2 m minimum doit être respectée partout et les rassemblements sont plafonnés à 6 personnes en intérieur et en extérieur (famille, collègues de travail). La fréquentation des commerces est en théorie plafonnée à des groupes de 2 personnes exception faite des enfants.

la fermeture des restaurants (hors hôtels pour les clients jusqu’à 20h même si le service en chambre est privilégié), cafés, bars, clubs de nuit, discothèques, casinos, etc. Concernant les restaurants, la vente à emporter est possible et beaucoup de restaurants se sont adaptés (voir plus bas). Les restaurants des centres commerciaux proposent aussi le plus souvent la vente à emporter.

-la fermeture des commerces qui présentent un caractère de non nécessité. Restent ouverts : alimentation (supermarchés et épiceries), drogueries, pharmacies, stations service, animaleries, bureaux de tabac, opticiens, garagistes, électronique, agences immobilières etc. Excepté les pharmacies et les stations service, tous les commerces de détail doivent rester fermés de 20h à 5h du lundi au samedi et le dimanche toute la journée.

la fermeture des cinémas, théâtres, châteaux et monuments visitables ; l’interdiction des concerts, spectacles de danse ou de chant. Fermeture également des complexes sportifs, salles de sport et de musculation, piscines, saunas, etc.

la fermeture des écoles (primaire, secondaire et supérieur)

un couvre-feu de 21h à 5h et des déplacements en journée limités : trajet entre le domicile le travail, visite à la famille et achat de biens de première nécessité

Pour plus d’informations, consultez la fiche consacrée à la République tchèque sur le site du ministère des Affaires étrangères français, le site de l’Ambassade de France à Prague ou encore les pages du ministère de l’Intérieur tchèque (en anglais).

Un voyage à Prague actuellement est-ce une bonne idée ? Que faire ?

En l’absence de test ou de quarantaine requis, des touristes français n’hésitent pas à venir en République tchèque. Ces derniers doivent bien avoir conscience de la situation sanitaire locale et des restrictions énumérées plus haut. Un voyage à Prague aujourd’hui présente malgré tout quelques avantages (si tant est que les hôtels soient ouverts et que la liberté de circuler soit effective).

-La ville de Prague est presque déserte, sans le tourisme de masse qui la dénature souvent. C’est donc une Prague unique qu’il est actuellement possible de découvrir. On traverse seul ou presque l’emblématique pont Charles… Les lieux de visite et musées sont fermés mais Prague est une ville qui se découvre surtout à pied pour en admirer l’incroyable patrimoine architectural qu’il soit gothique, roman, baroque, Art nouveau, cubiste, fonctionnaliste ou brutaliste. On peut déambuler dans les petites rues de la Vieille Ville, les passages de la Ville Nouvelle, se balader dans les superbes parcs, les jolies îles, monter sur les collines de Vyšehrad ou de Vítkov… Bref, malgré une période compliquée, il y a de quoi faire. Et si vous craignez les transports publics, l’offre de trottinettes, vélos, scooters et même voitures électriques est très importante à Prague, une ville très verte.

-Les prix ont fortement baissé ces derniers mois dans l’hôtellerie et la restauration. On peut s’offrir un séjour pour beaucoup moins cher dans un établissement hôtelier de luxe et profiter d’une excellente table comme dans les trois hôtels réunis dans cet article. Quant aux hôtels pas chers du centre de Prague, ils le sont encore plus actuellement bien sûr. Beaucoup de restaurants aussi ont revu le prix de leur menu à la baisse. Aujourd’hui par exemple, le célèbre chef du Café Imperial (superbe hôtel également !) propose un menu du jour à midi avec 3 plats pour 249 CZK soit à peu près 10 EUR ! Ou encore une délicieuse soupe à 49 CZK (2 EUR) ! Un incroyable rapport qualité-prix. Tous les restaurants ou presque proposent des prix plus attractifs.

-On ne peut pas mourir de faim à Prague ! Ni de soif ! C’est souvent la réflexion que je me fais tant il y a de restaurants et de petits stands pour se restaurer. On compte 12.000 restaurants à Prague ! Un chiffre très élevé au vu de la population locale. Un très grand nombre de ces restaurants se sont adaptés à la situation sanitaire et livrent à domicile via les applications Wolt ou Dáme Jídlo mais aussi ventes à emporter via de petites fenêtres appelées localement « fenêtres de la faim » répertoriées sur cette application bien utile. C’est la débrouillardise et l’ingénuosité des Tchèques dont j’admire souvent le côté pratique…

-Les Tchèques savent rire de la situation. Malgré une situation sanitaire critique, les Tchèques ne perdent pas le sens de l’humour. Pour preuve, le gâteau en forme de virus réalisé par le café Černá Madona et dont la presse internationale s’est fait l’écho. Le café se trouve au rez-de-chaussée de la célèbre Maison à la Vierge noire, temple du cubisme à Prague. L’adresse est réputée pour ses pâtisserie et ce gâteau est à la hauteur : une ganache à la pistache avec un coulis de framboise en son coeur, le tout recouvert d’un fin chocolat. La boule est aussi recouverte de pointes (framboises séchées-chocolat blanc) représentant les spicules du virus… Un énorme succès que l’on peut acheter à emporter et à découvrir dans cette vidéo ! La pâtissière et créatrice Olga Budnik songe maintenant à confectionner une gâteau en forme de vaccin… Espérons qu’ils arrivent vite 🙂

Il vous appartient donc, compte tenu de la situation sanitaire, d’envisager un séjour à Prague ou de le repousser dans le temps. Le magazine Forbes avait classé les fameux marchés de Noël de Prague parmi les 15 escapades de Noël à faire sans risque en Europe en 2020 à l’heure du Corona. Or ces marchés de Noël ont été annulés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *