10 bijoux cubistes à découvrir à Prague

 

Gothique, baroque ou Art nouveau, Prague est tout à la fois. Mais la capitale tchèque est aussi cubiste. Un cubisme qui se fond particulièrement bien dans l’incroyable ensemble architectural de Prague. En architecture,  le cubisme est même une spécificité tchèque qui se retrouve nulle part ailleurs. Entre 1911 et le milieu des années 20, le cubisme tchécoslovaque d’avant-garde, bien qu’éphémère, a été très actif avec des artistes intégrant parfaitement les compositions spatiales des toiles cubistes dans leur architecture. Cette présence cubiste à Prague s’explique par le séjour de nombreux artistes tchèques dans le Paris de la Belle Époque où le célèbre Alfons Mucha pour ne citer que lui (et auquel j’ai consacré un article sur le blog) côtoya Braque ou Picasso.


Le cubisme en architecture, une spécificité tchèque à ne pas manquer !


Dans cet article, je passe en revue les 10 bijoux cubistes à ne pas manquer à Prague. Si, comme moi, vous n’êtes pas fan du cubisme en peinture, peut-être tomberez-vous sous le charme du cubisme en architecture avec ses angles droits et la pureté de ses lignes !

 

J’adore ces édifices cubistes uniques au monde

Les édifices cubistes sont en parfaite harmonie avec le paysage praguois. Le cubisme tchèque, c’est aussi le rejet de l’influence viennoise à une époque où Prague n’était qu’une province de l’empire austro-hongrois sous la coupe de la minorité allemande. L’art fut alors un outil pacifique au service du mouvement national, comme a pu l’être également l’Art nouveau un peu plus tôt. Un cubisme qui préfigure aussi le style Art Déco ou le fonctionnalisme qui domina l’entre-deux-guerres praguois et vers lequel les architectes cubistes s’orientèrent ensuite.

 

La Maison à la Vierge noire

Tout d’abord, ne manquez pas la Maison à la Vierge noire (Josef Gočár, 1912) dans la Vieille Ville à laquelle on accède par une superbe porte. C’est le premier bâtiment cubiste de Prague et il doit son nom à la vierge noire, vestige gothique d’une maison médiévale, dont la copie, bien protégée derrière sa grille dorée, orne l’angle droit à hauteur du premier étage. Cette maison moderne s’est parfaitement intégrée au centre historique. Elle sert aujourd’hui d’annexe au Musée des arts décoratifs qui occupe quatre étages  pour ses expositions permanentes et temporaires sur le cubisme tchèque. La maison abrite aussi le Grand Café Orient au premier étage (admirez l’escalier !) où je me rends fréquemment.


Le seul café cubiste au monde propose un gâteau… cubiste !


Le seul café cubiste au monde a fonctionné huit ans seulement (1912-1920) avant de rouvrir après la révolution de Velours et en respectant scrupuleusement, grâce à de rares photos d’époque, le mobilier d’origine. Comme les photos étaient en noir et blanc, les rayures vertes et blanches de ce café ne sont elles pas nouvelles. C’est un des plus beaux cafés de Prague, avec une âme, et qui vaut le détour ! Absolument tout y est cubiste : porte-manteaux, lustres, vaisselle, piano… et même un dessert avec un Věneček carré ! Au rez-de-chaussée, superbe boutique avec Kubista, une des meilleures adresses design à Prague et Černá Madona, un très bon café-restau toujours dans la veine cubiste mais bien moins authentique que l’illustre Grand Café Orient. Mon conseil, prenez un verre ou mangez un gâteau au premier étage (si possible sur l’étonnante terrasse à la ferronnerie cubiste) et déjeunez ou dinez en bas !

Maison à la Vierge noire (Dům U Černé Matky Boží)
Ovocný trh 19

Grand Café Orient
Tlj. 9h-22h (10h le w.-e.)

 

La maison « Diamant »

Celle-ci aussi je l’aime beaucoup ! La maison « Diamant » (Emil Králíček, 1913) se trouve également en plein centre, dans la Ville Nouvelle (Nové Město). Admirez sa façade et ses facettes de diamant ainsi que ses sculptures inspirées de la civilisation babylonienne !


L’intérieur présente aussi des lampes ou des rampes d’escalier cubistes


Le poète russe Vladimir Maïakovski y séjourna. J’adore enfin comment cette maison s’intègre à la petite église baroque voisine de la Sainte-Trinité, avec un arc cubiste qui fait la jonction au-dessus de la statue du saint tchèque Jean Népomucène. Apprécié aujourd’hui mais controversé à l’époque comme on peut s’en douter.

Maison « Diamant »
À l’angle des rues Spalená (n°4) et Lazarská

 

Le réverbère cubiste

Je l’ai classé parmi les choses insolites à voir ou à faire à Prague ! Ce réverbère (Emil Králíček, 1912) est en effet probablement le seul élément de mobilier urbain cubiste existant au monde (bien qu’il y ait aussi une fontaine cubiste à l’extrémité du pont Mánes). La colonne, entourée d’une combinaison d’architecture gothique, baroque et fonctionnaliste, a la forme d’un cristal typique du cubisme praguois.

Réverbère cubiste
Jungmannovo nám. (tout au fond de la place, près du portail de l’église Notre-Dame des Neiges et de l’entrée du beer garden du fameux restaurant U Pinkasů)

 

Les maisons de Vyšehrad

Vous trouverez aussi plusieurs villas de style cubiste le long de la rivière Vltava et au pied de la colline de Vyšehrad qui est encore à l’abri du tourisme de masse. Vous pouvez d’ailleurs les découvrir à vélo. Des maisons édifiées selon les plans de Josef Chochol. Citons par exemple les trois maisons jumelées du quai Rašín (Rašínovo nábřeží 6, 8, 10), la maison Kovařovic (Libušina 3) où même le jardin et ses grilles sont cubistes ou encore l’immeuble du n°30 de la rue Neklanova. Autant de maisons privées qui ne se visitent pas. Par contre, sachez que résider à Prague 2, un des arrondissements praguois les plus sympas, et donc pas trop loin de ces petits bijoux cubistes, est une très bonne option hébergement !

Rašínovo nábřeží 6, 8 et 10
Libušina 3
Neklanova 30

Le rondocubisme à Prague

Après la Première Guerre mondiale, on s’oriente vers un rondocubisme plus en rondeurs, plus « Art déco ». Aux prismes et cubes s’ajoutent alors cylindres et sphères pour un cubisme tout en douceur. On intègre aussi des éléments typiquement slaves comme les couleurs nationales blanc et rouge et des cylindres imitant des rondins de bois. Le superbe palais Adria et son passage (1926, Josef Zasche et Pavel Janák), conçus pour la compagnie d’assurances italienne Riunione Adriatica di Sicurtá en est un bel exemple.


Un rondocubisme tout en rondeurs


Autre superbe immeuble qui a mes préférences, le bâtiment Legiobanka (1923, Josef Gočár) situé dans la rue Na Poříčí, haut de six étages et classé par l’UNESCO comme représentant unique du rondocubisme. C’est juste à côté d’AXA Hotel déjà conseillé sur le blog et premier de ma petite liste des 10 hôtels pas chers du centre de Prague. Quoi qu’il en soit, entrez dans le bâtiment Legiobanka, dirigez-vous vers le fond où vous trouverez une agence bancaire et admirez le fantastique décor ! Croyez-moi, vous ne regretterez pas d’être entré.

Palais Adria
Jungmannova 34

Palais Legiobanka
Na Poříčí 24

D’autres édifices cubistes à admirer à Prague

Vous pourrez admirer le cimetière Ďáblice, le théâtre Švanda (Švandovo divadlo, où presque toutes les pièces sont sous-titrées en anglais !) à Prague 5, un quartier également sympa où poser ses valises. Ou encore les bâtiments des n°10, 12 et 14 de la rue Elišky Krásnohorské à Prague 1 que j’aime beaucoup. Je vous donne ici un plan gratuit et assez complet de tous les édifices cubistes pour s’y retrouver.

Le cubisme tchèque a investi d’autres domaines

On retrouve le cubisme tchèque dans le mobilier, les arts de la table et les objets du quotidien. Parmi les souvenirs à rapporter de Prague, vous avez par exemple le célèbre sucrier cubiste que vous trouverez dans de nombreuses boutiques design comme Modernista. Modernista vend ses porcelaines cubistes à la Maison municipale, au Musée des arts décoratifs et bien sûr aussi à la Maison à la Vierge noire (petite boutique à gauche en entrant). Enfin, si vous aimez le cubisme et l’art moderne, visitez le Palais des foires et expositions (Veletržní palác) qui abrite les collections de la Galerie nationale ou bien le musée Kampa, deux des musées incontournables à Prague.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *