Jours fériés en République tchèque : bien préparer votre séjour à Prague

Avec 13 jours chômés, les Tchèques ont quelques jours fériés de plus que les Français. Alors, avant de poser le pied à l’aéroport de Prague, jetez un œil au calendrier tchèque afin de ne pas être surpris par un jour férié avec de possibles fermetures de sites ou de musées.  


Voici les 13 jours fériés en République tchèque.


Vous allez trouver dans cet article la liste des jours fériés tchèques, leur histoire et surtout mes conseils pour profiter des festivités avec les Tchèques si un de ces jours fériés tombe pendant votre séjour à Prague.

 

Ne modifiez pas les dates de votre séjour en raison d’un jour férié tchèque

Quand vous serez à Prague, vous constaterez que la capitale tchèque est une ville très vivante. Et même le dimanche quand d’autres capitales européennes peuvent être un peu mortes ce jour-là. Malgré son passé communiste, la République tchèque est aujourd’hui un pays très libéral. La majorité des Tchèques sont par exemple favorables à une ouverture totale des grands magasins les jours fériés. Les magasins de l’hypercentre et les centres commerciaux les plus connus restent le plus souvent ouverts (comme Palladium face à la Maison municipale et Quadrio qui cache la tête de Franz Kafka). Seules les surfaces de plus de 200 m2 doivent fermer certains jours fériés. depuis une récente loi qui fait débat. « Fermé » se dit « Zavřeno » en tchèque.

 

Le 1er janvier, la fin de la Tchécoslovaquie

Le 1er janvier est particulier car c’est aussi en République tchèque la célébration de la fin de la Tchécoslovaquie et de la création de la Slovaquie et de la République tchèque en 1993. On célèbre bien sûr aussi le Nouvel An. Une fois reposés du Réveillon, sur les coups de 18 heures, vous pourrez assister non pas à un traditionnel feu d’artifice mais à un mapping vidéo tout aussi onéreux offert par la ville de Prague (la mairie a supprimé le feu d’artifice, mettant en avant le bruit et la pollution engendrée mais aussi la terreur provoquée chez les chiens et les oiseaux). Prague a l’habitude de ces mapping vidéos avec le très sympa festival Signal.


Un mapping vidéo programmé le 1er janvier et pas le 31 décembre


Notez que le mapping vidéo du Nouvel An (et avant lui le feu d’artifice) n’a pas lieu le 31 décembre car tous les Tchèques sont alors occupés à faire exploser leurs propres pétards et fusées de fabrication chinoise ! Les jours précédents le Nouvel An, on les trouve bien en évidence dans tous les supermarchés et épiceries du pays. Si vous vous baladez en ville le 31 à minuit cela sentira le soufre et vous passerez votre temps à sursauter ! Mais comme en Allemagne, cette tradition, facteur de pollution atmosphérique, pourrait bientôt être interdite… Conseil : Si vous venez à Prague pour le nouvel an, il est important de réserver votre hôtel à Prague au plus tôt : La destination est très prisée, plus la date fatidique du 31 décembre approche, plus les prix grimpent !

 

Le Vendredi saint et le lundi de Pâques

Ce n’est qu’en 2016 que Vendredi saint est devenu férié en République tchèque. Toutefois, à Pâques, les magasins du centre seront souvent ouverts et seules les grandes surfaces de vente doivent obligatoirement fermer le lundi. Ne manquez pas les traditions de Pâques très vivantes en République tchèque (pourtant, la plupart des Tchèques revendiquent leur athéisme). Vous trouverez comme souvenirs des œufs peints sur les marchés traditionnels de Pâques. Vous goûterez aux spécialités locales comme le mazanec, une brioche tressée aux amades et raisins secs que vous trouverez dans les boulangeries et supermarchés. Et surtout, vous découvrirez une tradition un peu controversée aujourd’hui qui veut que les garçons fouettent les fesses des filles le lundi de Pâques, à l’aide d’un fouet de branches de saules tressées… Passer Pâques à Prague est une excellente idée mais ici encore, comme la ville est prisée des touristes à cette période, il faut réserver votre hôtel au plus tôt  si vous voulez faire de substantielles économies !

 

Le 1er mai, la fête du Travail 

La fête du Travail n’est pas toujours respectée en République tchèque. Certains magasins peuvent ouvrir même si depuis 2016 la loi est plus contraignante. Dans l’hypercentre, les rues seront animées ! Pas de grands défilé des syndicats mais quelques rassemblements politiques ici ou là. Il est vrai que les Tchèques n’aiment pas trop manifester. Ils ont été vaccinés par 50 ans de régime communiste durant lesquels ne pas participer aux cortèges et rassemblements était fort mal vu, enfants compris…


Pas de muguet non plus mais la fête de l’amour à ne pas manquer si vous êtes en couple


Vous profiterez aussi la fête des sorcières la veille si vous avez l’esprit taquin… Elle se déroule sur la belle colline de Petřín où vous pouvez vous rendre avant ou après la visite du Château. Là, on s’embrasse sous les cerisiers en fleurs (ou à un défaut un autre arbre). Une tradition qui remonterait à 1836 et au poème romantique Máj (Mai) de Karel Hynek Mácha : « C’était la fin d’un soir de mai, le premier mai, le temps d’aimer ». Depuis, chaque jeune fille doit être embrassée le 1er mai pour être belle et florissante comme peut l’être ce mois de mai. Là encore, vous allez avoir l’impression que je me répète mais beaucoup de voyageurs ne réservent pas assez tôt et payent le prix fort, réservez vite votre hôtel pour profiter des meilleurs prix à cette période, peut-être la plus belle à Prague !

 

Le 8 mai, le jour de la Libération

Pas de gigantesque célébration pour le 8 mai qui est le jour de la Libération, commémorant la fin de la Seconde Guerre mondiale. Tout au plus, verrez-vous, comme pour toutes les fêtes d’État, de petits drapeaux tchèques orner l’avant des trams praguois.

 

Le 5 juillet, le jour des Apôtres des Slaves Cyrille et Méthode

C’est le jour des Apôtres des Slaves Cyrille et Méthode. Les deux frères ont en effet évangélisé les peuples slaves d’Europe centrale au IXème siècle.

 

Le 6 juillet, mort de Jan Hus

C’est le jour de la mort sur le bûcher de Jan Hus. Ce théologien, universitaire et réformateur religieux des 14 et 15ème siècles a été excommunié en 1411 puis condamné pour hérésie avant de finir sur le bûcher en 1415 à Constance. Cela va donner naissance à l’Église hussite et le protestantisme voit en Jan Hus un précurseur.


Jan Hus représente la résistance des Tchèques à l’oppression catholique, impériale et allemande.


ce qui fait de lui un héros national. La langue tchèque lui doit aussi son háček, un circonflexe inversé que vous verrez sur de nombreuses lettres de l’alphabet tchèque.

 

Le 28 septembre, la fête de Saint Venceslas

C’est la fête de Saint Venceslas, duc de Bohême (10ème siècle) et patron de l’État tchèque.


Ne manquez pas les deux statues représentant Venceslas.


La statue de la place Venceslas, vous ne pouvez pas la manquer ! Elle trône devant le Musée national et voisine avec le mémorial en hommage à Jan Palach. L’autre, plus iconoclaste, représente le cheval renversé du saint patron, une œuvre de l’omniprésent David Černý et que vous retrouverez dans le superbe passage Lucerna.

 

Le 28 octobre, naissance de la Tchécoslovaquie

C’est le jour de la naissance de la Tchécoslovaquie. Pour la petite histoire, l’indépendance de la Tchécoslovaquie a été proclamée le 28 octobre 1918 dans la petite ville de Darney dans les Vosges. Cette première République tchécoslovaque ne durera que 20 ans et prendra fin avec les Accords de Munich signés en septembre 1938 entre l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie. Des « accord de la trahison » et un abandon de la France qui permirent à Hitler d’annexer les Sudètes, région tchécoslovaque peuplée d’Allemands. On m’en parle encore !

 

Le 17 novembre, la révolution de velours 

C’est la commémoration de la Révolution de velours, qui a précipité la chute du régime communiste. Après la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, on manifeste à Prague place Venceslas autour de Václav Havel qui vient de passer 5 ans en prison. Le 17 novembre, une manifestation pacifique de 15 000 étudiants est dispersée par la police anti-émeutes, ce qui lance véritablement le mouvement et, le 29 décembre, point d’orgue de la Révolution de velours, Václav Havel est élu président de la République tchécoslovaque.

 

Les 24, 25 et 26 décembrePas moins de trois jours fériés à Noël contre seulement un en France. Il est vrai que les traditions de Noël sont particulièrement vives en République tchèque où on s’arrête souvent de travailler une bonne semaine. Vous trouverez sur le blog, un article sur les réputés marchés de Noël de Prague ou bien sur la « fameuse » carpe à laquelle il est difficile d’échapper. La période des fêtes de Noël étant très demandée, pensez évidemment à réserver votre hôtel au plus tôt pour profiter des meilleurs offres. Et si en plus Prague est sous la neige à Noël, cela sera vraiment magique !

6 Comments

  1. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de transmettre sur votre site tous vos conseils, on a particulièrement apprécié la balade dans les passages couverts et appris pas mal de choses sur la culture tchèque grâce à vous. Nous sommes sur les routes d’Europe depuis 3.5 mois avec nos 4 enfants et c’est cadeau d’être guidés ainsi dans nos découvertes ! Belle journée Anne-Sophie

    1. Bonjour Anne-Sophie et merci pour votre message ! Joli périple en famille ! J’espère que vous avez facilement trouvé un logement approprié pour les enfants. Bien à vous. Pour ceux qui veulent voyager à Prague en famille, consultez cette page.

  2. Bonsoir !
    Je souhaitais simplement dire un grand merci à vous pour ce blog qui m’a beaucoup aidé pour mon tout premier voyage à Prague, du 1 mai au 5 mai.
    Sans vous, je serais passée devant une montagne d’informations, comme par exemple le chemin caché pour aller jusqu’au château, mais en ce moment il est en rénovation ^^’ Pas de chance.
    Cette ville est magique et plus d’une fois j’ai manqué une marche ou manqué de me tordre les chevilles sur ces multiples pavés parce que mes yeux étaient en l’air, pour admirer toute cette architecture et ces couleurs.
    Donc encore merci ! Et sans le savoir, j’ai également participé au 25 ans du marathon, quelque chose à voir aussi 🙂

    1. Bonjour Marie et merci ! Vous avez raison, il ne faut pas venir à Prague en escarpins. Si les nombreux pavés font le charme de la ville, ce n’est rien en comparaison de ses façades qui font de Prague une ville unique où on se plaît à revenir. Quant au marathon, je lui ai même consacré un article du blog… Cordialement,

  3. Bonjour,
    Bravo pour votre site magnifique et bien utile sur Prague.
    Le 1er Mai sera inclus dans notre séjour: pouvez-vous me dire si les sites touristiques sont fermés ce jour là ?
    Et quid des transports en commun ?

    Merci d’avance
    Jean-Marc de Lorraine

    1. Bonjour Jean-Marc et merci pour votre message. Rassurez-vous tout sera ouvert et les transports publics fonctionneront parfaitement. La République tchèque est un pays libéral où seules les grandes surfaces sont depuis peu obligatoirement fermées certains jours fériés. Bonne visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *