Kantýna, un bon restaurant à Prague pour découvrir la culture tchèque

Ce restaurant se trouve à quelques pas de la place Venceslas et du bel édifice Art nouveau qu’est la Gare principale. Kantýna est un établissement parfait pour découvrir quelques particularités de la culture tchèque. Il fait partie du groupe Ambiente qui chapeaute de nombreux restaurants populaires à Prague comme Café Savoy déjà évoqué sur le blog, Lokál dont je vous parlais aussi dans mon article sur les bons restaurants traditionnels de Prague, Eska dans le quartier gentrifié de Karlín, Kuchyň à deux pas du Château, le très bon (et très cher) La Dégustation Bohême Bourgeoise dans la Vieille Ville (peut-être le meilleur restau de la ville), juste à côté de ce dernier la très populaire boucherie Naše Maso où vous pouvez manger sur le pouce et bien d’autres encore… Mais si Kantýna se distingue du lot, c’est qu’il vous donnera en très peu de temps un  aperçu de la culture tchèque…

La viande avant tout

Les Tchèques sont de très très gros mangeurs de viande. Sans elle, la gastronomie tchèque se résumerait à peu de choses. Kantýna, c’est d’ailleurs le temple de la viande, végétariens passez votre chemin ! Toutefois, je vous déconseille la viande de boeuf à Prague (du moins les plats onéreux du type T-Bone steak) car je trouve qu’elle n’est pas très goûteuse et en plus, si vous l’aimez bleue, elle vous arrivera toujours trop cuite dans l’assiette… Kantýna offre toutefois une viande bien meilleure qu’ailleurs et vous pouvez opter les yeux fermés pour leur tartare, servi avec du pain aillé et une moutarde plus douce qu’en France. Quant aux autres steaks ils seront toujours saisis sur le grill. Goûtez aussi à la galette de pomme de terres (bramborák), c’est très bon avec une saucisse et une bière ! Et puis vous avez aussi les fameuses escalopes de porc panées, le cochon de lait, la soupe de tripes (dršt’ková polévka)… L’endroit fait aussi boucherie et le logo très design du restaurant est un bel os bleu…

Une bière ou plus… et une soupe

Les Tchèques sont les plus gros buveurs de bière au monde. Certes, le système qui voulait qu’on vous apporte une autre bière sitôt la précédente bue est révolu mais il reste à Kantýna le petit ticket recouverts de pintes que le serveur vient cocher à chaque nouvelle commande. N’hésitez pas, les établissements du groupe Ambiente sont réputés pour la qualité de leur bière que ce soit la blonde Pilsner ou la brune Kozel. Si vous voyagez avec vos enfants, commandez-leur une Malinová, une limonade à la framboise que l’on boit en général aux beaux jours mais pas seulement. Outre la bière, la soupe ne fait aussi jamais défaut sur les menus tchèque quelque soit la saison, à Kantýna aussi vous retrouverez bouillon de boeuf, soupe de tripes, goulasch mais aussi plus légères soupes de pomme de terre ou de citrouille…

Un joli endroit atypique

Si je vous conseille Kantýna, c’est aussi pour son cadre. L’immeuble abritait autrefois une banque et vous pourrez admirer de superbes peintures à l’intérieur. Passés les caisses, vous trouverez une grande cuisine ouverte à votre gauche et les tireuses à bière à votre gauche et au milieu, une grande table tout en longueur où l’on mange debout. Pour plus de confort, je vous conseille toutefois de vous attabler au fond à l’une des nombreuses tables. De jolis luminaires très design éclairent le tout. Et si vous aimez les lieux insolites, je vous conseille aussi la Poste principale à deux pas dans laquelle vous devez absolument entrer avant ou après votre visite à Kantýna. Le magasin Mango (Na Příkopě 8) ou la banque ČSOB (Na Poříčí 24) occupent eux aussi de superbes bâtiments comme bien des institutions à Prague, donc n’hésitez pas à jeter un coup d’œil si vous passez devant !

Un lieu rendant hommage au passé

Kantýna se veut un lieu rendant hommage au passé et empli de nostalgie. Ainsi, comme dans une vulgaire jídelna, ces cantines sans prétention et très bon marché qui se trouvent parfois à l’intérieur d’une boucherie (et où on peut avaler une soupe ou un goulasch déjà tôt le matin, estomacs sensibles s’abstenir), il vous faudra prendre le ticket que l’on vous tendra à l’entrée. Ce ticket, vous le donnerez à votre tour pour commander un plat côté cuisine ou prendre une consommation côté bière. Veillez à ne pas le perdre ! Le préposé à la caisse ne sachant pas ce que vous avez consommé, vous paieriez alors à la sortie une somme forfaitaire. Si vous prenez quelque-chose de léger (les plats sont indiqués sur un tableau), comme une saucisse-galette, on vous servira à même le papier de votre plateau. Sans fioriture et comme avant, Kantýna vous permet alors faire un petit voyage dans le temps.

Kantýna
Politických Vězňů 5
Tlj. 11h30-23h

 

 

2 Comments

  1. Nous y avons fait une halte, c’est vrai que ça avait l’air sympa et original, mais entre l’affichage tout en tchèque, qui nous a intimidés, et la chaleur qui y régnait ce soir-là, nous avons finalement poussé quelques dizaines de mètres plus loin au Bredovský Dvůr, que vous décrivez dans un autre post.

    1. Tout à fait d’accord avec vous, ils ne facilitent pas vraiment la tâche aux étrangers avec la commande directement aux cuisines. Mais il faut se lancer, les Praguois parlent souvent bien anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *