Insolite : la carpe, un poisson qui « se balade » dans les rues de Prague en décembre

Chaque année, peu avant Noël, aux alentours du 20 décembre, les places et les trottoirs de Prague voient l’arrivée d”un gros poisson. Cette carpe, de 2 à 3 kilos, fait partie du menu traditionnel de Noël. Aussi, tous les Tchèques se précipitent pour assister à un spectacle peu banal.

Un belle tradition depuis le 19ème siècle !

Partout, jusque dans le centre-ville, des bassins remplis à ras bord de carpes occupent places et trottoirs 24h/24. La nuit, dans le froid, des veilleurs se réchauffent à l’alcool de prune et gardent les bassins alimentés constamment en eau où essayent de nager les nombreux gros poissons. Et les clients affluent pour acheter la carpe.


Vivante, la carpe attend le Réveillon dans la baignoire.


Deux options s’offrent au consommateur une fois le poisson choisi : les puristes achètent la carpe vivante avant de la faire patienter dans leur baignoire jusqu’au Réveillon alors que d’autres préfèrent la voir assommée et tuée sur place avant d’être découpée en filets (mais c’est plus cher). La deuxième option surprend parfois les touristes : un grand “bang” avec une massue puis le sang du poisson qui inonde le trottoir ! En plein centre-ville cela a de quoi surprendre et indigne les ligues de défense des animaux !

La carpe la plus réputée vient des étangs de Třeboň, en Bohême du sud où la tradition de la pisciculture remonte au 15ème siècle avec une carpe expédiée en son temps jusqu’au Vatican. En novembre, on vide les très très nombreux étangs tchèques et on attrape les poissons au filet.

On prépare la carpe en soupe et panée avec une salade de pommes de terre.

D’ailleurs, vous pouvez de temps en temps trouver ce plat au menu de petits restaurants praguois les deux-trois jours précédant Noël.


Pas le meilleur poisson du monde mais le respect de la tradition.


Certes, ce n’est pas le poisson le plus fin que vous mangerez avec des parties très grasses (évitez la queue), de terribles arêtes acérées et un goût de vase assez prononcé. Mais voilà, c’est la tradition et les réfractaires (on n’est pas obligés d’aimer les huîtres en France non plus) peuvent se rabattre sur du saumon. Mais c’est dommage car la tradition veut aussi qu’on conserve une écaille de carpe glissée dans le porte-monnaie pour la richesse.

Près de 200.000 carpes sont vendues chaque année dans la seule Prague. Vous verrez donc obligatoirement quelques bassins ici ou là. Il y en a toujours à l’arrêt de tram Jindřišská ou à Anděl par exemple et sur tous les marchés de Noël.

Vous aimez cuisiner ?

Voici la recette la plus classique (on peut aussi la faire “au noir“ c’est-à-dire aux prunes et au vin). Et attention aux arêtes !

Pour 4 personnes :

  • 8 morceaux d’une belle carpe
  • de la chapelure
  • de la farine
  • 2 oeufs
  • de l’huile de tournesol
  • quelques tranches de citron
  • du sel
  • un peu de persil

Salez les morceaux de carpe, assaisonnez-les de citron et laissez reposer une heure. Roulez les morceaux dans la farine, les oeufs battus et la chapelure, puis faites frire les morceaux jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés . Décorez avec les tranches de citron et le persil.

 

La salade de pommes de terre 

  • 600 g de pommes de terre bouillies et pelées
  • 1 carotte
  • 1 céleri
  • 1 gros oignon
  • 3 gros cornichons au vinaigre
  • 150g de mayonnaise
  • du sel
  • du poivre
  • du persil

Faites cuire les légumes, salez et ajoutez une cuillerée de vinaigre. Découpez les pommes de terre, les légumes et les cornichons en dés. Ajoutez l’oignon finement coupé, un peu de vinaigre des cornichons et la mayonnaise. Salez et poivrez et laissez reposer au réfrigérateur quelques heures.Vous pouvez ajouter des oeufs durs et du jambon coupés en dés.

Leave a Reply