Černý, Mucha, Kafka : les 3 artistes à découvrir lors de votre séjour à Prague

Les trois artistes tchèques célèbres mentionnés dans cet article devraient être au programme de n’importe quel voyageur à Prague, qu’il vienne pour un week-end ou une semaine. À l’instar de Gaudi, l’artiste incontournable de Barcelone, Alfons Mucha, Franz Kafka et David Černý sont les trois artistes tchèques du 20ème siècle dont vous devez connaître le nom. Ils s’ajoutent aux 3 personnalités historiques et politiques que sont Charles IV, Tomáš Garrigue Masaryk ou Václav Havel auxquelles je consacrerai très bientôt un article. Ici, nous nous limiterons à l’art.


Voici les 3 artistes qui vont illuminer votre voyage à Prague !


J’habite à Prague depuis plus de 15 ans et les œuvres belles, étonnantes et riches de ces trois artistes m’intéressent toujours autant qu’à mon arrivée. Cet article est un guide de leurs principales œuvres, celles qu’il ne faudra pas louper pendant les quelques jours que vous passerez à Prague.

David Černý, moderne, drôle et engagé

David Černý à Prague, c’est une omniprésence incroyable ! L’artiste plasticien né en 1967 est absolument partout et je suis toujours surpris de voir un petit attroupement de touristes, appareil photo ou mobile en main, en train de photographier le cheval renversé du passage Lucerna ou la tête de Franz Kafka (voir le paragraphe consacré plus bas au grand écrivain de Prague). Les bébés de Kampa (les mêmes que ceux qui font l’ascension de la fameuse tour de télévision), L’homme suspendu (baptisé aussi Sigmund Freud), l’oeuvre beaucoup plus controversée Piss qui voit deux hommes uriner sur le territoire tchèque dans la cour du musée Kafka ou le morceau de tank repeint aux couleurs ukrainiennes (l’artiste s’est fait connaître en repeignant en rose un char soviétique Josef Stalin ou JS-2 alors qu’il était étudiant)… Je ne connais pas de ville au monde ou un artiste ait laissé une trace aussi importante de son vivant. Car tout laisse à penser que ses oeuvres seront toujours dans l’espace public dans 50 ans ! Antoine de Caunes, toujours adepte de l’irrévérence, a d’ailleurs rencontré l’artiste à Prague, une vidéo très sympa à découvrir ici. Et vous aussi, à l’issue de votre séjour à Prague, ce nom de David Černý vous sera devenu familier. Quand j’accompagne des visiteurs au cours d’une visite de Prague, on voit au minimum 3-4 de ses oeuvres ! Ses sculptures peuvent même servir de fil rouge à la découverte de la ville.

Pour bien préparer votre séjour, lisez cet article pour découvrir le TOP 10 de David Černý.

Alfons Mucha, emblématique de l’Art nouveau, Praguois et Parisien 

Alfons Mucha est un artiste majeur du style Art nouveau. Affichiste pour Sarah Bernhardt et illustrateur pour la publicité lors de ses années parisiennes, c’est aussi un grand peintre. On lui doit des éléments de décoration à l’intérieur de la célèbre Maison municipale de Prague auteur, un vitrail de la non moins célèbre cathédrale Saint-Guy au Château, mais aussi « L’épopée slave », une oeuvre monumentale léguée à la ville de Prague et qui, après bien des disputes juridiques, devrait être exposée à Prague dans les années qui viennent. Si le nom de Mucha ne vous dit rien, voir quelques une de ses peintures fera peut-être remonter à la surface quelques vieux souvenirs d’enfance (l’artiste illustrait par exemple les boites à biscuits en fer blanc de la marque LU en France). Vous trouverez à Prague un petit musée Mucha très sympa pour découvrir cet artiste au style flamboyant dont l’ancien tennisman tchéco-américain Ivan Lendl était le plus grand collectionneur.

Pour en savoir plus, lisez cet article sur les 5 œuvres d’Alfons Mucha à ne pas manquer. Vous obtiendrez également beaucoup d’informations en anglais sur le site de la Foundation Mucha.

Franz Kafka, le grand écrivain de Prague

Franz Kafka, c’est le grand écrivain de Prague ! Certes, c’était un écrivain de langue et de culture allemandes à l’époque de l’Empire austro-hongrois ce qui explique parfois une considération un peu dédaigneuse de la part des Tchèques alors que l’auteur du Procès (personnellement, je préfère La Métamorphose) apparaît toujours en haut du classement des romanciers les plus importants du 20ème siècle. On peut d’ailleurs remercier son meilleur ami Max Brod de ne pas avoir respecté sa volonté de voir ses manuscrits détruits après sa disparition. Mort très jeune dans un sanatorium en Autriche, Kafka n’a que rarement quitté sa ville natale : « La petite mère a des griffes » disait-il de la capitale tchèque souvent appelée aussi « La mère des villes ». S’il a eu de nombreuses adresses dans tout Prague (lorsque j’accompagne des visiteurs, on passe successivement devant l’hôtel où il donna sa seule lecture publique, l’ancienne mercerie de ses parents, la Maison à la Minute ou Dům U Minuty où il vécut ou encore sa maison natale qui donne sur une petite place qui porte aujourd’hui son nom), Prague, vrai théâtre de ses récits, n’est jamais décrite ni nommée.

Pour marcher sur les traces de Kafka, lisez cet article sur les 5 lieux emblématiques de Kafka à Prague.


Cette liste d’artistes praguois n’est bien sûr pas exhaustive, ne sont ici mentionnés que les 3 artistes que je considère comme absolument incontournables !

En littérature, bien qu’il vive en France dont il a pris la nationalité (on lui a à nouveau octroyé la nationalité tchèque en 2019), Milan Kundera est incontournable. L’auteur de L’insoutenable légèreté de l’être (belle adaptation au cinéma par Philip Kaufman) entretient des relations complexes et fortes avec son pays d’origine mais qui ont tendance à s’apaiser avec le temps. Il faut aussi mentionner Bohumil Hrabal (Une trop bruyante solitude) ou Jaroslav Hašek, auteur du roman populaire Les Aventures du brave soldat Švejk (vous trouverez des restaurants Švejk partout à Prague).

En cinéma, j’aime aussi beaucoup les réalisateurs Miloš Forman à qui l’on doit Amadeus ou Jiří Menzel dont j’aime particulièrement Trains étroitement surveillés, une adaptation d’un roman de Bohumil Hrabal (voir plus loin). Tous deux sont associés à ce que l’on appelle la Nouvelle Vague tchèque. Les Tchèques ont aussi eu d’incroyables talents en matière de cinéma d’animation, art pour lequel ils ont un certain savoir-faire. Citons par exemple Karel Zeman auquel un petit musée est consacré à Prague, Jiří Trnka, Jan Švankmajer ou Zdeněk Miler, l’auteur des films ayant pour héros la fameuse petite taupe. Pour tous ces artistes, vous trouverez quelques films sur Youtube.

En photographie, les grands noms tchèques sont légion comme Josef Sudek, Josef Koudelka ou Antonín Kratochvíl. Autant d’artistes que vous retrouverez dans mon article consacré à la photographie à Prague.

Enfin, en musique classique, les noms de Dvořák ou Smetana devraient parler aux connaisseurs. L’auteur de La Symphonie du Nouveau Monde a son musée à Prague. L’auteur de Vltava (Moldau) a lui un musée qui lui est consacré et situé au pied du pont Charles.

2 Comments

  1. Bonjour je suis à Prague et je de rouvre avec plaisir votre blog !! Une visite guidée demain ou après demain c’est envisageable ? Avec 2 enfants de 7 et 9 ans ? Ou avez vous un guide français à me recommander ? Merci mille fois

Répondre à Vandenperre Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *