Un bistrot à Prague pour découvrir le knedlík, l’élément clé de la cuisine tchèque

Si la cuisine tchèque vous intéresse, je vous conseille de manger dans un des meilleurs restaurants typiques de Prague réunis sur cette page ou dans une des meilleures brasseries de Prague réunies sur cette autre page. Vous aurez alors l’occasion de goûter le fameux knedlík, cet élément incontournable de la gastronomie tchèque. Un bistrot local, Knedlín, le revisite aujourd’hui de manière très moderne. Une bonne adresse pour manger sur le pouce à Prague.

C’est quoi le knedlík ?

Avec la viande de porc et le chou, le knedlík (ou les knedlíky car toujours servis au pluriel) est le troisième élément de base de la cuisine tchèque (le tout arrosé de bière bien sûr). Tous les Tchèques connaissent le fameux plat vepřo-knedlo-zelo soit littéralement « porc-quenelle-chou ».

Le knedlík, c’est le knödel allemand. Mais à la différence de l’Allemagne ou de l’Autriche, il existe en République tchèque une variété incroyable de ces knedlíky qu’on appelerait quenelle ou mique en français. On distingue par exemple le houskový knedlík à base de farine de blé et qui permet de saucer le classique goulasch, le bramborový knedlík à base de pommes de terre, le karlovarský knedlík (ou knedlík de Karlovy Vary, la célèbre ville thermale) avec de petits morceaux de pain mais aussi le ovocný knedlík, un dessert parfois proposé comme plat principal : une boule de pâte fourrée à la prune, à la fraise ou à l’abricot et recouverte de sucre, de beurre chaud et de fromage blanc.

Le knedlík n’est pas très diététique mais peut être très bon. D’autant plus quand il est maison (car il peut s’acheter en supermarché avant d’être cuit à la vapeur à la maison). J’aime particulièrement le knedlík de pommes de terre pour accompagner un bon demi-canard, un plat typique des menus dans les restaus tchèques. Très bon encore, le knedlík sous forme de boule farcie avec du lard et de la viande fumée et accompagnée de chou…

Knedlín, un bistrot du centre-ville qui revisite le fameux knedlík

On est rarement surpris par le knedlík, c’est sûrement la raison pour laquelle le bistrot Knedlín a ouvert en 2020. Très bien placé rue Národní (la rue du café Louvre ou du Théâtre national), le bistrot a pour ambition de faire du knedlík un en-cas urbain bon marché à manger sur le pouce. Le knedlík fait son entrée sur la scène du street-food local.

Vous aurez le choix parmi 25 variétés de knedlíky préparés devant vous avec des recettes entre tradition et expérimentation. Des knedlíky que vous pourrez déguster sur place ou emporter pour un pique-nique sur les quais de la rivière Vltava ou sur une île toute proche.

Parmi les variétés proposées, des salées : thaïe à la crevette, ratatouille, poulet au curry, capricciosa, betterave, goulasch, viande fumée et choux. Des sucrées : prune, fraise, abricot, pavot, griotte et chocolat noir, myrtille, fromage blanc et raisins…

Et comme le knedlík n’est pas toujours très digeste, allez boire le fameux digestif Becherovka en bas de la place Venceslas (n° 4). La marque y a en effet ouvert un bar également en 2020 où vous pourrez goûter cette liqueur au goût si particulier !

Knedlín

Národní 24


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *