Vyšehrad, le « deuxième Château de Prague » 1


Une fois traversé le Pont Charles, visité le Château et arpenté la Place de la Vieille-Ville, partez flâner dans la forteresse de Vyšehrad, le berceau mythique de Prague. Au sud du centre-ville, sur un promontoire rocheux, cette balade reposante de deux heures vous offrira, du haut des remparts, une superbe vue sur la rivière. C’est une des balades automnales préférées des Praguois.

Dans cet article, vous trouverez comment organiser votre visite, les 3 endroits à ne pas louper à Vyšehrad, comment vous y rendre et la raison pour laquelle vous devriez en repartir à pied.

Commençons par un peu d’histoire

Vyšehrad est à l’écart du centre historique et domine la Vltava. Ce site fortifié, qui remonte au milieu du 10ème siècle, est entouré de légendes et pendant longtemps on lui a prêté à tort une plus grande ancienneté. C’est en 1140 que le Château lui sera définitivement préféré comme résidence royale. Mais d’après le règlement édicté par Charles IV au 14ème siècle, le roi de Bohême devait toujours être couronné à Vyšehrad, avant que le cortège ne prenne la Voie royale en direction du Château. Et Vyšehrad reste aujourd’hui le deuxième plus important complexe historique de Prague.


Une belle balade à Vyšehrad, un magnifique site fortifié du 10ème siècle qui domine la Vltava


Dévasté au 15ème siècle lors des guerres hussites avant d’être reconstruit en forteresse baroque au 17ème siècle,  il ne reste plus que des vestiges de son âge d’or. La basilique romane Saint-Laurent est par exemple toujours l’objet d’importantes fouilles archéologiques.

Ne manquez pas la rotonde Saint-Martin (11ème siècle), la plus ancienne rotonde de Prague. Cela vous donnera aussi l’occasion de découvrir un joli parc. Les autres édifices religieux du Moyen Âge ont quant à eux disparu.

L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul domine les lieux. Elle était romane à l’origine mais seules les fondations soutenant une église néo-gothique subsistent aujourd’hui. Des visites des souterrains sont organisées. Vous y verrez six sculptures originales du pont Charles ainsi qu’une exposition historique permanente : « Vyšehrad dans l’histoire des fortifications de Prague ».

Une photo publiée par maethwen (@maethwen) le

Le lieu à ne pas manquer à Vyšehrad : c’est le cimetière !

A partir du 19ème siècle et avec l’épanouissement de la conscience nationale, les grands hommes de la Nation sont accueillis à Vyšehrad. Au total, ce sont plus de 600 personnalités tchèques qui y sont enterrées. Le Slavín, terminé en 1893, est devenu une sorte de Panthéon national. A son sommet, ailé, le Génie de la patrie se penche sur un sarcophage…

Dans le cimetière de Vyšehrad, vous trouverez les compositeurs Antonín Dvořák et Bedřich Smetana, le peintre Alfons Mucha (célèbre affichiste de la Belle Epoque, il a fait carrière à Paris avec ses célèbres portraits de Sarah Bernhardt pour le théâtre ou ses publicités), l’écrivain Karel Čapek à qui l’on doit le mot robot ou encore Milada Horáková, femme politique pendue en 1950 et grande figure de la résistance au communisme.


Le cimetière de Vyšehrad est devenu une sorte de panthéon national


Attention, si vous cherchez la tombe de Franz Kafka, vous ne la trouverez pas. Elle se trouve au cimetière juif de Prague-Olsany.

Avant de quitter Vyšehrad, admirez la vue du haut des remparts auxquels vous pourrez accéder par un chemin qui part juste avant la rotonde Saint-Martin. Le panorama est magnifique !

Je vous conseille même de rejoindre les quais de la Vltava en contrebas à pied, cela vous donnera l’occasion de rencontrer sur votre route de superbes maisons cubistes : villa Kovařovič au n°3 de la rue Libušina, immeubles n° 2 et 30 de la rue Neklanova, villas aux n°6 et 10 du quai Rašinovo. Vous trouverez alors un tram pour rejoindre le centre-ville ou vous pourrez aller boire un verre au Yacht club CERE , un endroit peu connu des Praguois eux-mêmes mais tellement reposant.

Comment aller à Vyšehrad ?

Prenez la ligne de métro C jusqu’à la station Vyšehrad et après une dizaine de minutes de marche, vous atteindrez une porte donnant accès au site.

Ou descendez à l’arrêt de tram Výtoň (lignes 2, 3, 7, 17 et 21) avant de monter l’escalier rue Na Libušince. Vous pouvez aussi descendre à l’arrêt Podolská vodárna ((lignes 2, 3, 17 et 21) et monter par la rue U Podolského Sanatoria.

Tous les jours 9h30-17h (Avr.-oct. 18h).

One comment on “Vyšehrad, le « deuxième Château de Prague »

  1. Reply loukda Fév 23,2017 18 h 17 min

    Hello. magnificent job. I did not anticipate this.
    This is a impressive story. Thanks!

Leave a Reply