Le mémorial national de Vítkov : un vestige communiste impressionnant et un joli panorama

Vous apercevrez sûrement le mémorial de Vítkov et sa gigantesque statue équestre au cours de votre visite de Prague. Cet ancien mausolée communiste est situé sur la colline de Vítkov et surplombe toute la ville de Prague. Je vous conseille vivement d’approcher de plus près ce lieu chargé d’histoire, impressionnant et peu fréquenté des touristes. Et si l’Histoire vous intéresse, visitez aussi le musée du communisme ou dormez dans un hôtel communiste !


Visitez un des derniers vestiges communistes de Prague et de profitez d’un superbe panorama


Le mémorial de Vitkov réunit balade à pied, histoire, démesure communiste, lieu atypique, vue splendide et café sympathique. Tout est donc réuni pour une visite qui mérite le détour. Découvrez comment accéder à cet endroit hors des sentiers battus (très facile si vous logez dans les populaires quartiers de Žižkov ou Karlín !), ce qu’il faut y voir et l’étonnante histoire du bâtiment.

Le mémorial national de Vítkov domine le quartier populaire de Žižkov. Cet imposant bâtiment de style fonctionnaliste date des années 30. Avant de vous expliquer en détail ce qu’on peut y faire, commençons par un peu d’histoire pour comprendre l’étonnante fonction du lieu sous l’ère communiste.  À l’origine, il a été construit en honneur des légionnaires tchécoslovaques qui étaient du côté des Alliés lors de la Première Guerre mondiale. Mais changement de fonction en 1953 : le mémorial est transformé, juste après sa mort, en mausolée de Klement Gottwald, premier président communiste de Tchécoslovaquie  (depuis, vous vous en douterez, le prénom Klement n’est pas très populaire en Tchéquie…).


On n’est pas à Pyongyang mais ça y ressemble !


Pendant 9 ans, jusqu’en 1962, on pourra donc y « admirer » la dépouille de l’ancien président, jusqu’à ce que le laboratoire veillant jour et nuit à la conservation du corps ne puisse plus faire de miracles. En 1953, les cendres de hauts dignitaires communistes avaient aussi été déposées à l’intérieur du mausolée. Elles n’ont été retirées qu’en 1991, après la révolution.

Devant le bâtiment, depuis 1950, trône une impressionnante statue équestre qui ne vous laissera pas insensible croyez-moi ! On aperçoit cette statue de nombreux endroits de Prague.


Monumentale et inoubliable, la statue équestre du chef borgne Jan Žižka


Restaurée en 2011, cette statue est celle de Jan Žižka, célèbre chef de guerre hussite (et borgne !) du 15ème siècle qui a su tenir tête aux armées impériales. C’est lui qui a donné son nom à ce quartier très vivant et aux nombreux bars qu’est Žižkov. Quand je suis arrivé à Prague, à l’arrière du bâtiment cette fois, se trouvaient aussi d’immenses statues à la gloire du prolétariat. Des vestiges du communisme déboulonnés il y a une dizaine d’années.

Après avoir fait le tour de la statue, je vous conseille vivement de jeter un œil à l’intérieur de ce qui est depuis 2009 un musée consacré à l’histoire de la Tchécoslovaquie et de la République tchèque. L’entrée se fait côté droit par une lourde porte de bronze sculptée à ne pas manquer. Lors de la visite, vous aurez l’occasion de voir le laboratoire au sous-sol qui veillait à la bonne conservation du corps de Klement Gottwald, premier président communiste de Tchécoslovaquie, par 16° C, mais aussi les effets personnels du martyr Jan Palach auquel j’ai aussi consacré un article.


Entrez dans le mémorial, ne serait-ce que pour y prendre un café !


Si le musée ne vous intéresse pas ou si vous n’avez pas le temps, allez au moins jusqu’au café, ce qui vous donnera déjà un petit aperçu. Dans la pénombre, le marbre domine et on se sent un peu oppressé par le côté massif du décor de ce lieu, sorte de crypte consacrée au culte de la personnalité. Une atmosphère incomparable, une architecture unique… Vous vous souviendrez de la visite !

Comment accéder au mémorial de Vítkov, comment en partir ?

Une publication partagée par Anežka (@aneekys) le

Pour y accéder, le plus simple est de gravir la colline par un petit chemin que vous trouverez à hauteur des rues Trocnovská et Husitská. Autre option qui peut être sympa : prendre le fameux et un peu angoissant tunnel de Žižkov dont j’ai déjà parlé et qui passe sous la colline en son milieu. Un tunnel qui permet de rapprocher les quartiers de Žižkov au sud et de Karlín au nord. De nombreux petits chemins sinueux montent aussi partout sur les flancs de la colline. Sans compter, l’ancienne voie ferrée devenue piste cyclable qui longe la colline côté Žižkov. Impossible donc de rater le mémorial. Pour les plus « paresseux », arrêt Ohrada (ligne 9 du tram par exemple très pratique depuis la place Venceslas, comptez 20 minutes mais aussi bus 133, 175 et 207 depuis Florenc). De toute façon, vous attend ensuite une longue ligne droite de 1400 mètres, mieux vaut donc peut-être fait l’effort de gravir la colline…

Pour partir du mémorial, vous pouvez aussi prendre la large avenue piétonne qui traverse le parc tout en longueur. C’est là que j’ai longtemps fait mon jogging et au bout de l’avenue, aux beaux jours, vous trouverez un beergarden très couleur locale ! Un espace immense qui ressemble à une friche avec de très nombreuses tables de bois où s’asseoir pour partager quelques bières entre amis. Parfait quand il fait très chaud. Vous trouverez ensuite facilement de nombreux trams (arrêt Biskupcova) et bus pour vous ramener au centre-ville.

Mémorial national de Vítkov 
U Památníku 1900
Tél. + 420 224 497 607
Avril.-oct. : Mer.-dim. 10h-18h ; Nov.- mars : Jeu.-dim. 10h-18h
Entrée : 120 CZK soit 5 EUR

Une publication partagée par @pavel_bielichenko le

2 Comments

  1. Sans votre blog, nous serions passés à côté de ce lieu unique. Vraiment extraordinaire et atypique. Grandiose et solennel. En hauteur, avec une vue sur les bébés de Cerny de la tour Télé et en profondeur où il ne faut effectivement pas rater la salle « Gottwald ». A l’écart du flot touristique, ça restera sans doute notre meilleur souvenir de nos trois jours Praguois! Merci de vos conseils.

    1. Merci Laurent, effectivement j’ai remarqué que les guides classiques ne faisaient pas toujours grand cas de ce lieu. À tort je trouve car il est vraiment rapidement accessible du centre et, vous avez raison, la vue comme l’intérieur sont impressionnants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *