Partir en cure thermale près de Prague à Karlovy Vary ou Mariánské Lázně

La République tchèque est une destination idéale pour les cures thermales. Après la visite de Prague, vous aurez peut-être envie de prendre soin de vous un ou deux jours. Tout près de la capitale tchèque, au nord-ouest de la Bohême, les villes de Karlovy Vary et de Mariánské Lázně vous tendent les bras. De véritables petits bijoux architecturaux où, en toute saison, seul(e) ou en couple, vous pourrez vous adonner au bonheur des spas et découvrir d’autres facettes de la République tchèque.


Coupler la visite de Prague à une cure thermale est en fait une excellente idée.


Je vous livre aussi à la fin de cet article les adresses des 3 meilleurs hôtels pour ces deux villes au charme fou et au repos salvateur. Une escapade très originale à faire hors de Prague dans une atmosphère romantique très 19ème siècle !

 

Karlovy Vary, les thermes les plus connus 

Karlovy Vary ou Carlsbad (48.000 habitants) est la station thermale la plus connue et importante de République tchèque. Située à 130 kilomètres à l’ouest de Prague et au nord de Mariánské Lázně (voir plus bas), c’est une ville très animée et au charme fou. Entourée de collines, Karlovy Vary est très agréable car presque entièrement piétonne. La cité doit son nom au roi de Bohême et empereur romain germanique Charles IV qui l’a fondée en 1350 et à qui l’on doit aussi le fameux pont Charles de Prague.


Karlovy Vary est la station thermale la plus connue et importante de République tchèque


Des centaines de sources chaudes excellentes pour le métabolisme parcourent la ville (12 principales pour les cures de boisson). La plus chaude, la source Vřídlo, fait 73° ! Son jet monte à 12 mètres avec un débit de 2.000 litres par minute. Impressionnant ! Buvez de cette eau minérale comme le fond les curistes ! Vous verrez aussi la Teplá (littéralement « la chaude »), une célèbre rivière d’eau chaude qui se jette dans la rivière Ohře.

À Karlovy Vary, vous admirerez de très beaux bâtiments fin 18ème et Art nouveau dont un magnifique théâtre et d’élégantes colonnades (dont la colonnade du moulin). De plus, la forêt est vraiment toute proche. Destination très populaire, c’est le second endroit le plus visité en République tchèque. La ville est aussi célèbre pour son festival du film (catégorie A) qui, chaque été, voit défiler les plus grands. Réservez votre hôtel très en avance si vous voulez y aller à cette période. Le festival de Karlovy Vary, à la différence de celui de Cannes par exemple, est un festival ouvert au public donc très populaire depuis 1946. Même le défunt président et opposant au régime communiste Václav Havel venait camper durant le festival quand il était étudiant pour voir des films. Les cinéphiles logeront peut-être au Spa Hotel Thermal où se déroule le festival mais ce n’est pas le plus beau de la ville loin s’en faut ! En tout cas, comme à Mariánské Lázně présentée un peu plus loin, de très grands noms séjournèrent à Karlovy Vary : Beethoven, Gogol, Casanova ou Mozart…


Je vous conseille de faire un tour au célèbre Grand Hôtel Pupp


Même si vous n’y logez pas comme ont pu le faire Brahms, Bonaparte ou Freud, allez au fantastique Grand Hôtel Pupp. Vous pourrez profiter du spa, du restaurant ou encore du casino de ce palace du 18ème siècle. Depuis le tsar Pierre le Grand, Karlovy Vary a aussi toujours été très prisée de la clientèle russe (beaucoup de Russes y résident aussi de manière permanente). Ne manquez pas l’église orthodoxe Saints-Pierre-et-Paul (1897) avec ses cinq bulbes dorés et ses superbes icônes du 19ème siècle, mais aussi l’église baroque Sainte-Marie-Madeleine. Autre chose sympa à faire, visiter le joli village de Loket et son château où Goethe se rendait à pied (15 kilomètres tout de même) et qui, comme Karlovy Vary, a servi de décor au James Bond Casino Royale. Enfin, comme souvenirs, vous trouverez depuis 1857 le fameux cristal Moser et sa fabrique qui se visite en périphérie de la ville, ou la liqueur d’herbes Becherovka. Je ne suis pas fan mais en République tchèque cet alcool est une référence depuis le 18ème siècle. On l’appelle même la « 13ème source de Karlovy Vary ». Je préfère l’eau minérale Mattoni, la meilleure du pays. Demandez-la systématiquement dans tous les restaus du pays ! Voici maintenant les 3 meilleurs hôtels de la ville que j’ai repérés pour vous et dont fait partie bien sûr le fameux Grand Hôtel Pupp.

Comment aller à Karlovy Vary ?

-En train, depuis la Gare principale de Prague (Hlavní Nadraží), 3h10 de trajet.

-En bus, depuis la Gare routière de Florenc ou le métro Hradčanská, très nombreux bus avec FlixBus pour un prix très raisonnable (quelques euros), 1h50 de trajet

Où dormir à Karlovy Vary ?

Réservez à Carlsbad Plaza Medical Spa

Réservez à Grandhotel Pupp

Réservez à Spa Hotel Imperial 

Et si tout est plein ou trop cher, ciblez en priorité les établissements hôteliers considérés comme fabuleux par leurs clients et rassemblés sur cette page.

Mariánské Lázně

Vous connaissez peut-être déjà la ville sous son nom allemand de Marienbad (les cinéphiles se rappelleront le film L’année dernière à Marienbad d’Alain Resnais…). Mariánské Lázně est une des plus belles villes thermales d’Europe où l’Art déco domine. Dans cette cité de 12.000 habitants à 170 kilomètres à l’ouest de Prague et dans la région de Karlovy Vary, vous serez au grand air : à 600 mètres d’altitude et au milieu de la forêt de Slavkov ! Avec ses jolis pavillons et ses nombreux sentiers pédestres, vous profiterez aussi du plus grand calme. Contrairement à celles de Karlovy Vary, les sources thermales de Mariánské Lázně (plus de 50 dans la ville elle-même) sont froides. Elles sont exploitées depuis le début du 19ème siècle mais la vertu de ses eaux chargées en gaz carbonique, elle, est attestée depuis le 14ème siècle !


Des eaux thermales aux nombreux effets bénéfiques


Des eaux qui guérissent troubles rénaux et urinaires, problèmes nerveux ou digestifs, maladies de peau ou des voies respiratoires… Mais pas besoin d’être malade ! On fréquente les établissements thermaux de Mariánské Lázně surtout pour son bien-être, pour le repos du corps et de l’esprit. 700 hectares de marais ont été transformés en jardin anglais et, aujourd’hui encore, parcs, squares, fontaines et statues nous rappellent le glorieux passé de la cité. Vous admirerez le casino Bellevue (1835) et son superbe lustre en cristal sous lequel on se pressait à la Belle Époque ainsi que la fameuse colonnade néoclassique en métal inspirée des travaux de Gustave Eiffel (1899) et qui occasionne une chouette balade balade (concerts fréquents de musique classique). C’est là aussi qu’il faut goûter l’eau de la source Křížový Pramen ! Pas loin, la célèbre fontaine chantante joue chaque heure impaire un morceau de musique classique et s’illumine le soir venu… Et pour manger, je vous conseille vivement le restaurant U Zlaté Koule et ses spécialités de gibier.


Le lieu de villégiature des artistes et têtes couronnées : Chopin, Goethe, Kipling ou Édouard VII


Sous le communisme, les spas de de Mariánské Lázně, nationalisés, étaient réservés aux travailleurs méritants et au dignitaires du régime. Aujourd’hui, on en profite en toute liberté. Vu la beauté des lieux, on aurait tort de se priver de ces magnifiques parcs et des balades bercées par le murmure des fontaines et des sources. N’oubliez pas enfin de goûter dans un des jolis cafés de la ville les fameuses gaufrettes locales (oplatky), des sortes d’hosties géantes connues de tous les Tchèques. Rapportez-en comme souvenirs, vous les trouverez aussi à Karlovy Vary et partout à Prague (à l’aéroport aussi bien sûr !) Les sportifs seront aussi comblés à Mariánské Lázně ! En hiver, avant de se relaxer avec piscines, saunas et massages, le petit domaine skiable de Mariánky, idéal pour les familles (pistes skiables même la nuit), est aux portes de la ville. On peut aussi pratiquer le ski de fond, très populaire en Tchéquie. Aux beaux jours, vous goûterez aux joies du golf (18 trous, 60 hectares). Inauguré par Édouard VII en 1905, c’est le seul Royal Golf Club hors Commonwealth sur décision de la reine Élizabeth II herself. En séjournant à Mariánské Lázně, vous suivrez les pas de Chopin (un festival réputé lui est consacré au mois d’août), Kafka, Goethe, Nietzsche, Mahler, Strauss, Kipling, Twain… Voici plus bas les adresses des trois meilleurs hôtels de la ville. Faites votre choix, ils sont tous fantastiques !

Comment aller à Mariánské Lázně ?

En train depuis la Gare principale de Prague (Hlavní Nadraží) toutes les 2 heures et 2h20 de trajet (ou avec le train rapide Pendolino 2 fois par jour).

Où dormir à Mariánské Lázně ?

Réservez à Danubius Health Spa Resort Nové Lázně

Réservez à Gourmet Hotel Villa Patriot

Réservez à Esplanade Spa and Golf Resort

Et si tout est plein ou trop cher, ciblez en priorité les établissements hôteliers considérés comme fabuleux par leurs clients et rassemblés sur cette page.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *