La maison qui danse à Prague : architecture originale et renommée mondiale

À Prague, il n’y a pas que le gothique, le baroque ou l’Art nouveau. L’architecture contemporaine est aussi bien représentée. La Maison qui danse ou Maison dansante (Tančící dům), de style déconstructiviste, en est un bel exemple. Le bâtiment, tout de verre et de béton, a été construit en 1996 et est l’oeuvre des architectes Vlado Milunić et Frank O. Gehry.


La maison qui danse à Prague, une vue époustouflante !


Il se trouve sur les quais de la rive droite de la rivière Vltava, entouré de belles façades Art nouveau. Un conseil : montez au bar du septième étage, il fait partie des meilleurs rooftops de Prague et la vue sur le Château est époustouflante !

 

L’histoire de la maison qui danse à Prague

C’est Václav Havel qui a émis le premier l’idée de bâtir un édifice place Jirásek (Jiráskovo náměstí), à l’angle de Rašínovo nabřeží et de la rue Resslova, sur un site laissé vacant par le bombardement américain de février 1945.


Une idée de l’ancien président Václav Havel.


En effet, l’ancien président de la République tchèque  a longtemps habité un immeuble voisin propriété de sa famille et l’architecte Vlado Milunić avait effectué la rénovation de son appartement. En 1992, après la révolution de Velours, le terrain a été racheté par le groupe néerlandais ING pour y construire un immeuble de bureaux et le célèbre architecte américain Frank O. Gehry, qui réalisera peu après le Guggenheim de Bilbao, est choisi pour épauler Milunić.

Avec un budget colossal, Gehry travaillera main dans la main avec Milunić. Ils construiront deux tours (les tours d’angle sont une des caractéristiques de l’architecture praguoise) qui semblent s’enlacer avec un effet de mouvement. La tour de droite s’érige fièrement, à la verticale, elle donne l’impression de larges épaules avec comme un petit chapeau à son sommet. Quant à celle de gauche, toute en courbes et plus légère, elle semble prête à voler et danser.


Deux tours que tout oppose mais qui s’enlacent comme Fred Astaire et Ginger Rogers.


C’est pourquoi Gehry baptisa son œuvre Fred et Ginger (en hommage aux danseurs Fred Astaire et Ginger Rogers) même si rapidement l’édifice se fera connaître sous le nom de Maison dansante qui correspond mieux aux lendemains « dansants » de la Révolution de velours. Une autre interprétation voit dans la tour verticale le totalitarisme face à une société en changement et une tour tout en courbes…

La construction d’un tel édifice n’a pas été sans faire de remous dans une ville où rayonnent gothique, baroque ou Art nouveau. S’il y eut quelques controverses locales, l’élégante Maison qui danse a su préserver une cohérence avec les édifices environnants et a vite été plébiscitée par les touristes.


Une construction pébiscitée par les touristes au même titre que le Château ou le Pont Charles.


À Prague, il n’y a pas que le Château, le Pont Charles ou le Théâtre national ! Il y a aussi la Maison qui danse devenue une composante incontournable du paysage architectural praguois.

L’immeuble compte sept étages. La galerie (Tlj .9h-20h) expose le meilleur de l’art contemporain tchèque.

 

En haut, un bel hôtel offre 21 chambres de luxe avec une vue unique sur le Château. Un hôtel atypique réservable ici si ça vous toute.

Le  restaurant Ginger & Fred (Tlj. 11h30-0h ; réservations au +420 221 984 160) et le Glass bar (Tlj. 9h-0h) se trouvent au 7ème et denier étage. Le restaurant propose une cuisine internationale de haut standing (plats 385-655 CZK soit à peu près 15-26 EUR) et, tout comme le bar, une vue panoramique exceptionnelle notamment grâce à la petite terrasse. La meilleure adresse si vous avez quelque chose à fêter ou pour impressionner votre moitié !

Maison qui danse (Tančící dům)
Rašínovo nábřeží 80 / Jiráskovo náměstí 6
+420 720 983 172

2 Comments

  1. Bonjour – votre blog est absolument génial pour préparer son séjour ! Je dévore vos articles ! Je me demandais s’il Fallait réserver pour prendre un verre au rooftop ? Merci

    1. Bonjour Marie-Gwen,
      Un grand merci pour votre commentaire ! Écoutez, je ne pense pas que ce soit nécessaire mais de temps en temps et surtout en fin d’année il y a des événements exceptionnels… Un petit coup de fil pourrait vous assurer que ce n’est pas le cas. Bon séjour à Prague !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *