Les 5 meilleures brasseries de Prague

Avant de vivre à Prague, je n’étais pas un grand amateur de bière. Cela a bien changé depuis et les cinq excellentes brasseries traditionnelles que vous découvrirez dans cet article ont certainement joué un rôle important !


Manger dans une pivovar, une brasserie authentique, devrait être un passage obligé pour tout visiteur à Prague.


Ces restaurants sont moins chers que les restaurant attrape-touristes qui pullulent à chaque coin de rue à Prague et que vous remarquerez vite avec leurs menus inscrits au feutre fluo sur la devanture. Dans cet article, vous découvrirez mes bonnes adresses de brasseries traditionnelles à Prague où l’on peut faire un bon repas et surtout découvrir les meilleures bières du monde.

Petit rappel : La bière en République tchèque

La République tchèque est le plus grand consommateur au monde de bière par habitant (148,6 l en 2012). Il doit y avoir des raisons… Fruit d’une longue tradition, la bière tchèque se trouve partout, blonde et légère le plus souvent : Pilsner Urquell, Gambrinus, Staropramen, Krušovice, Bernard, Kozel, Svijany… Les marques sont légion, sans compter la mode actuelle des microbrasseries. Mais la bière que je préfère c’est celle des brasseries traditionnelles de Prague, qu’on la boive sur le lieu de production ou qu’on l’emporte chez soi. Croyez-moi ! Mousse, couleur, amertume… C’est la meilleure ! Une fois à Prague, vous allez pouvoir en faire l’expérience vous aussi  avec ces bonnes adresses.

Ma brasserie préférée : U Medvídků 

C’est ma brasserie préférée car la bière y est sacrément bonne ! Sachez d’ailleurs que vous pouvez même y dormir pour en profiter totalement puisque l’endroit fait également hôtel avec le U Medvidku-Brewery Hotel ! Quand je passe à proximité de la brasserie, je m‘arrête toujours pour acheter une ou deux bouteilles et les ramener à la maison. Fondée en 1466, la brasserie est idéalement située entre la Place de la Veille-Ville et le Théâtre national. Elle est spacieuse avec ses belles caves voûtées et 350 places au total. Confisquée dans les années 50, tombée en ruine, elle a été restituée après le communisme. Les propriétaires ont relancé le restaurant et la brasserie avec plusieurs types de bières produits sur place et notamment la bière demi-brune Oldgott 13° (non filtrée, non pasteurisée) dont 300 hectolitres sont produits annuellement, ce qui est très peu. A U Medvídků, on préfère se concentrer sur la qualité : refroidissement en cuves de fermentation ouvertes ou embouteillage manuel…


Vous trouverez aussi une des bières les plus fortes du monde, la X-33 (12,6 %).


La X-33 est produite une fois par mois avec trois phases de fermentation de deux semaines en fût de chêne, elle se boit en digestif compte tenu de sa forte teneur en alcool. Un hôtel de 43 chambres a aussi été crée après la Révolution. Vous y admirerez de magnifiques plafonds peints Renaissance. Un groupe de musique se produit de temps en temps dans la brasserie et vous y trouverez aussi une boutique. Enfin, détail qui a son importance, on y mange très bien. Vous pourrez y déguster les classiques de la cuisine tchèque : escalopes panées, jarret de porc, carpe de Třeboň, gibier… ou essayer le Kuba, une sorte de risotto aux champignons où le riz est remplacé par des grains d’orge, c’est très bon ! Menu honnête à midi avec soupe et plat pour moins de 150 CZK soit 6 euros, le tout arrosé de bières bien sûr (50 CZK au plus le demi-litre). Pour le dessert, vous pourrez même goûter à la glace à la bière ou à la bière au chocolat ! Pour vous faire une idée précise de l’endroit, regardez cette vidéo.

 

U Medvídků 
Na Perštýně 7
Tél. : +420 224 211 916
Tlj. 11h-23h (sam. 11h30-23h, dim. 11h30-22h)

 

La brasserie la plus touristique : U Fleků

Cette vieille brasserie de Prague, fondée en 1499, est la plus touristique. Elle sert 2 000 choppes chaque jour, un record national. Vous la reconnaîtrez vite avec son horloge qui fait office d’enseigne. Nationalisée par le régime communiste, la brasserie a été restituée à ses anciens propriétaires en 1991. Depuis, c‘est devenu une vraie attraction touristique. Le tout-Prague ne s’y presse plus comme autrefois. Je vous conseille tout de même d’y aller mais aux heures creuses pour échapper aux groupes de touristes qui occupent des salles réservées. La brasserie est immense avec des bâtiments entourant une vaste cour intérieure.


Au total, huit salles à la déco unique et un jardin avec 1 200 places !


Certes, dans cette brasserie, c’est un peu l’usine mais ça vaut le coup d’oeil avec toutes ces boiseries sombres, ces vitrages colorés et cette atmosphère si particulière (il y parfois de la musique et des chants…). Quelques éléments incongrus participent à l’atmosphère du lieu comme cette plaque qui commémore la fondation en 1911 par des étudiants croates du club de football d’Hadjuk Split… La bière brune, qu’on ne trouve que là, est brassée à partir de quatre malts d’orge différents. Elle fermente dans des cuves en chêne. Original, elle est servie dans des verres de 0,4 contre 0,5 l partout ailleurs (ou 0,3 l pour la petite bière). A la carte, que du classique comme le fromage mariné (hermelín). Vous devez l’essayer absolument car c’est un plat tchèque typique pour accompagner votre bière. Vous pourrez aussi opter pour le copieux demi-canard avec chou et quenelles de pain ou de pommes de terre (les fameux knedlíky). Possibilité de visite sur réservation. Spectacle le week-end.

 

U Fleků
Křemencova 11
Tél. : +420 224 934 019
Tlj. 10h-23h

 

La brasserie la plus authentique : U Bansethů

Cette brasserie, aucun guide touristique ne vous en parlera car elle est un peu excentrée. Moi, j’ai un moment habité à côté et je peux donc vous la conseiller ! Jaroslav Hašek, habitué des lieux et gros buveur, mentionne même l’établissement et son propriétaire Alois Bansethů dans son roman phare Le Brave Soldat Chvéïk (1921). Le lieu est très authentique avec une clientèle d’habitués qui profitent de l’activité de la microbrasserie Bašta qui s’est installée à côté du restaurant en 2007. C’est aussi un restaurant non fumeur, ce qui n’est pas commun en République tchèque. La brasserie est assez fréquentée (capacité d’une centaine de places).


Dans la grande et jolie salle, aucun touriste, pourtant c’est très bon !


Le service est très agréable et ici aussi, vous pourrez acheter quelques jolies bouteilles de bière (un cadeau sympa à rapporter chez vous si vous voyagez avec un bagage en soute dans l’avion). Aux beaux jours, un jardin vous attend. A midi, la brasserie sert un menu bon marché avec soupe et plat  pour 125 CZK à peu près soit 5 euros (en Tchéquie, une soupe est toujours servie au début du repas quelle que soit la saison). A la carte, que du bon comme cette “oreille d’éléphant“ (sloní ucho), une escalope accompagnée de la très classique salade de pommes de terre…

 

U Bansethů
Táborská 49 (arrêt Náměstí Bratří Synků, nombreux trams : 11, 14 ou 18).
Tél. : +420 724 582 721
Tlj. 11h-0h

 

La brasserie la plus secrète : Pivovarský Dům

On produit ici depuis 1998 de très bonnes bières et certaines sont originales : bières au café, à la cerise, à la banane ou à l’ortie, bière ancestrale Weizen (très populaire avant d’être évincée par la Pilsen à la fin du 19ème s.), bières de saison et bière Štěpán, valeur sûre de la maison à déguster en blonde ou en brune.  Lors de mon dernier passage, il régnait dans la salle une forte odeur de houblon fermenté car la bière est produite derrière une vitre, à côté de la salle de restaurant (A Nový Smíchov, vers Anděl, vous sentirez là aussi cette même odeur caractéristique, due à la présence de la brasserie de la marque Staropramen).


Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi goûter à huit petits verres pour huit bières différentes (150 CZK soit 6 eur).


Et si vous êtes plusieurs (au moins deux !), optez pour la “girafe“ de 4 l, c’est plus économique. Le menu de midi est lui aussi très économique : soupe et plat pour 125 CZK (5 eur). A la carte, des plats classiques : du gibier ou les typiques fromage et champignons frits. Et bien souvent, la bière fait partie intégrante des plats.

 

Pivovarský Dům
Ječná 15
Tél. : +420 296 216 666
Tlj. 11h-23h30

 

La brasserie la plus populaire : U Pinkasů

Alors certes, cette brasserie ne propose pas sa propre bière mais elle sert une excellente bière Pilsner. Depuis 1848, elle coule à flots derrière la belle entrée Renaissance, depuis que M.Pinkas a décidé d’abandonner son métier de tailleur pour être le premier à servir la bière à fermentation basse de la brasserie Prazdroj dont il était tombé amoureux (tout comme les clients du tailleur d’ailleurs). À quelques pas de la place Venceslas, à côté de l’église Notre-Dame des Neiges, cet endroit, cadre idéal pour le débat d’idées, a été fréquenté par d’importantes personnalités du « Renouveau national », Tomáš Garrigue Masaryk, premier président de la République tchécoslovaque en 1918 ou l’écrivain Bohumil Hrabal qui y distribuait ses samizdat (écrits dissidents et oeuvres littéraires édités clandestinement). Plus tôt, dans une lettre à Karl Marx, Engels écrit même qu’il n’y a aucune conscience révolutionnaire à Prague, chacun ne s’inquiétant que de la qualité de la bière chez M. Pinkas. Aujourd’hui, dans la cave médiévale, les salles voûtées du rez-de-chaussée ou au 1er étage, l’ambiance est tout aussi chaleureuse qu’antan.


Je vous recommande la salle Doma (« Maison ») à l’étage, ou la terrasse !


Le long d’un vieux mur d’enceinte de l’église toute proche, une magnifique terrasse “gothique“ accueille la clientèle aux beaux jours. En tout, près de 600 clients peuvent être reçus. Et là encore, la cuisine est de qualité (soupe de tripes, goulasch, assiette traditionnelle avec viandes, chou et quenelles). Un menu bon marché est servi à midi avec soupe et plat (150 CZK soit 6 eur).

 
U Pinkasů
Jungmannovo nám. 15/16
Tél. : +420 221 111 152
Tlj. 10h-23h30

 

4 autres bonnes brasseries à Prague


Cette liste n’est pas exhaustive et vous pouvez aussi aller les yeux fermés dans l’une de ces quatre autre brasseries si vous passez à proximité


Novoměstský pivovar

 Novoměstský pivovar
Vodičkova 20
Tél. : +420 222 232 448
Tlj. 10h-23h30 (sam. 11h30-23h30, dim. 12h-22h)

Bière blonde ou brune produite sur place. Possibilité de tirer soi-même sa bière à sa table.

 

U zlatého tygra 

U zlatého tygra
Husova 17
Tél. : +420 222 221 111
Tlj. 15h-23h

C’est ici qu’on a conduit le Président du Conseil Edouard Herriot qui voulait voir une brasserie praguoise typique, que l’écrivain Bohumil Hrabal (déjà un habitué de U Pinkasů…) passait ses journées ou que le président Havel a amené le président Clinton… Vous ne pourrez pas la manquer avec son tigre sculpté !

 

U Dvou koček

U Dvou koček
Uhelný trh 10
Tél. : +420 224 229 982
Tlj. 11h-23h

“Aux deux chats“, on cuisine depuis 1678 et la bière brassée sur place s’appelle… “Chat“. Musique tous les soirs.

 

Strahovský klášter 

Strahovský klášter
Strahovské nádvoří 301
Tél. : +420 233 353 155
Tlj. 10h-22h

La brasserie du monastère de Strahov, fondé par le roi Vladislav II de Bohême en 1142, propose une bonne bière, la Saint-Norbert, ainsi que des bières de saison (de Pâques, d’automne, de Noël…). Vous pouvez même loger à proximité dans le superbe établissement Hotel Questenberk !

 

6 Comments

  1. Bonjour nous sommes allés sur vos conseils dîner au U Medvídků ; et avons été un peu déçu. Il y a beaucoup de monde, le personnel n’est pas très accueillant (très speed) et la nourriture est moyenne. En revanche nous avons fait un « restaurant » vietnamien délicieux, ne pas se fier à la devanture épicerie c’est la grand-mère qui fait à manger c’est vraiment très bon et très raisonnable au niveau du prix. Ça s’appelle Bistro Pho Viêt Nam.

    1. Bonjour Elise, c’est parfois le problème de ces brasseries historiques donc très touristiques… C’est encore pire à U Fleků ! Donc je ne suis pas surpris par l’affluence et l’accueil mais normalement on y mange assez bien… Pour la cuisine tchèque, j’ai découvert il y a peu U Provaznice avec des prix tout doux. Et, définitivement oui, on peut manger très bien dans les restaurants vietnamiens de Prague comme je l’explique dans cet article!

  2. On est en train de boir une bière chez U MEDVIDKU , vraiment pas terrible on en a bu des bien meilleur a Nuremberg et meme dans des petit vilage de Tcheque. Dommage

    1. Cela doit dépendre des goûts (comme le vin d’ailleurs) ! Dommage que vous ne l’ayez pas aimée en effet. En général, elle est très appréciée.

  3. Bonjour! Merci pour vos recommandations. Nous avons essayé les 2 premières. On a adoré la première mais nous avons été arnaqué chez U Fleku, par des frais de services cachés et des shooters « offerts » à 3.5 euros le shooter!! Au total on en a eu pour plus de 220 czk de plus de ce que ns avons commandé. Après coup, en jettant um coup d’oeil sur trip advisor on s’est rendu compte que nombreux sont ceux qui sont tombés dans ce piège. Je pense que ca vaut le cout de mentionner un petit mot dans votre article comme vs l’avez fait pour les taxis ou les bureaux de change. Merci encore et bonnes fetes

    1. Bonjour Raoul et merci pour votre message et l’info ! Je ferai une petite mise à jour. En effet, et comme je le laisse entendre dans l’article, U Fleků est une brasserie très (trop ?) touristique. Ce n’est pas pour autant qu’ils doivent arnaquer le client et malheureusement cela arrive parfois à Prague comme partout ailleurs. J’ai consulté Trip Advisor et si les avis sont partagés, ils sont le plus souvent positifs malgré tout. Ce qui est sûr, et cela pourrait aider de futurs visiteurs de Prague, c’est que les Tchèques n’ont guère le sens du commerce, aussi est-il très rare voire impossible que l’on vous offre un digestif ou quoi que ce soit d’autre d’ailleurs. Je fréquente un établissement depuis plus d’une dizaine d’années et on ne m’a jamais payé un coup ! Donc peut-être y a t-il eu méprise sur le sens du verbe « offrir ». Et pour conclure, s’il demeure un problème en République tchèque, cela reste celui du service parfois déplorable dans restaurants et cafés. Si cela s’est grandement amélioré, il y a encore du chemin à faire et vous en avez malheureusement fait les frais. Encore merci pour l’info et bonnes fêtes à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *