Sur les traces du loup gris dans la Šumava tchèque

Pour une petite escapade insolite hors de Prague, pourquoi ne pas partir sur les traces du loup ? Ce dernier a réapparu en République tchèque en 2014 au nord du pays, près du lac Mácha. Depuis, il se reproduit sur le territoire tchèque.

D’ailleurs, jusqu’à la fin du 19ème siècle et son éradication, le loup était assez répandu en Bohême et en Moravie.

Pour voir le loup aujourd’hui, direction le magnifique massif de la Šumava (prononcez “choumava”). Cette région aussi appelée Forêt de Bohême ou “toit vert de l’Europe” se trouve au sud-ouest du pays, à seulement 2h30 de voiture de Prague. C’est donc une région vraiment facile d’accès et à découvrir. Idéale pour se ressourcer ! Vous passerez des vacances vertes hors des sentiers battus. Mais aussi des vacances actives au grand air avec la découverte de forêts immenses, de lacs glaciaires aux eaux limpides, de tourbières pleines de mystère et de torrents impétueux…. Et c’est donc aussi une terre hospitalière pour le loup gris ! En fin d’article, je vous conseille quelques logements pour dormir au plus près du loup…

Bon je ne vais pas vous mentir, il y a peu de chance que vous aperceviez un loup (hors refuge) ! Mais il est permis de rêver si on est un enfant ou si on a gardé son âme d’enfant… En fin d’article, quelques bons plans hôtels pour se rapprocher de ce “grand méchant loup” qui suscite tant de fantasmes !

Le Parc naturel de la Šumava accueille trois meutes de loups. Le loup tchèque s’est aussi signalé dans les Beskides, les Sudètes (massif de Jeseníky), les monts Métallifères (montagnes Duppau près de Karlovy Vary), la Suisse bohémienne (près de la Saxe allemande)…

Dans le massif de la Šumava (prolongé par la Forêt de la Bavière de l’autre côté de la frontière), le loup a trouvé un habitat parfait : une forêt épaisse, humide et vallonnée (entre 1000 et 1400 m d’altitude).

Car la Šumava est la plus grande forêt continue d’Europe, son “coeur vert” classé réserve de biosphère par l’UNESCO. C’est aussi le plus étendu des 4 parcs nationaux de République tchèque avec 68.000 hectares. On y trouve des espaces de forêt primaire assez exceptionnels avec landes, tourbières, lacs glaciaires et cours d’eau. Le loup peut donc y vivre préservé et en toute tranquillité. On y observe une biodiversité exceptionnelle avec également des élans (on en dénombre uen quinzaine), des wapitis, des loutres ou des lynx suite à leur réintroduction dans les années 80…

Le dernier loup de la Šumava aurait été abattu en 1874. Il s’y est réinstallé en 2017 probablement en provenance de la Slovaquie voisine ou de la région frontalière germano-polonaise. Il y a actuellement trois meutes de loups dans la Šumava soit une vingtaine d’individus dont une louve équipée d’un collier télémétrique GPS afin d’observer ses déplacements (et aussi in fine de protéger autant que possible les élevages locaux).

Une fois visité Prague, je vous conseille donc de découvrir ce Parc de la Šumava injustement méconnu. Si vous n’y rencontrez pas le loup, vous y découvrirez une nature exceptionnelle mais aussi une histoire, une culture, un patrimoine.

Une région préservée pendant longtemps pour des raisons naturelles mais aussi politiques. Pendant la Guerre froide, la forêt était scindée en deux par le rideau de fer et une barrière électrifiée. Il en reste une grande cicatrice au coeur de la forêt et une petite portion de barbelés a été conservée à la frontière. Sous le communisme, c’était une zone militarisée vidée de ses habitants comme le village fantôme de Bučina lui aussi à la frontière. Ses vestiges -dont un émouvant petit cimetière- sont assez étonnants.

Un espace autrefois très surveillé donc aujourd’hui préservé

La circulation y était interdite. Tout cela a favorisé la préservation de la Šumava pour le plus grand bonheur du loup mais aussi des cyclistes, des randonneurs ou des amateurs de ski de fond l’hiver. On y trouve plus de 400 km de routes forestière et de larges routes bien entretenues autrefois empruntées à des fins militaires.

La région a toujours été très touristique notamment parce que la Vltava, si chère au coeur des Tchèques, y prend sa source.

Outre la présence du loup, vous avez de nombreux centres d’intérêt dans le massif de la Šumava :

-la tour d’observation de Poledník (pour observer tout le massif et le lac Prášilské jezero) et celles des monts Boubín ou Javorník à partir desquels on peut même apercevoir les Alpes par temps clair.

– l’itinéraire touristique menant au sommet du mont Plechý.

-les marécages de Chalupská slať (qu’on rejoint par un petit chemin de planches, balade de 1km) ou ceux de Soumarské (3 km).

-les superbes lacs glaciaires Černé et Čertovo à plus de 1000 m d’altitude (suivre le chemin de randonnée en pointillé jaune au départ du parking de Špičácké sedlo). Le lac Černé (ou “lac noir”) avec ses allures de lac canadien est le plus grand de République tchèque. Suivre le balisage rouge pour atteindre le magnifique et plus difficile d’accès Čertovo (ou “lac du diable”).

-la forêt primaire de Boubín et ses arbres vieux de 400 ans et le joli torrent Vydra (qui signifie “la loutre”, et il y en a !) serpentant entre d’énormes rochers (4 ou 9 km de balade en suivant itinéraire balisé partant de Kubova Huta.

-le chemin de Povidry (7 km).

-le village de Bučina (voir plus haut).

-les nombreux centres d’information qui présentent une partie du parc ou un milieu particulier.

-les refuges pour loups ou lynxs.

-la source de la Vltava, accessible à pied ou à vélo, qui se trouve près du village de montagne de Kvilda où vous pouvez poser vos valises (voir plus bas). C’est à 1172 m d’altitude et à 500 m seulement de la frontière allemande.

-les châteaux médiévaux de Velhartice (qui abrite un restaurant), Kašperk et Rabí (dont il ne reste que des ruines).

-le village de Holašovice inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

-l’immense lac (un barrage en fait) de Lipno à l’orée du parc. Il réjouira les enfants avec sports nautiques en tous genres (et ski en hiver, voir la liste complète des activités ici). Vous y trouverez aussi un observatoire géant à 40 mètres de haut dans les cimes : le Treetop Walkway (et descente en toboggan, le plus grand du pays !) ou encore un parc d’attractions sur le thème de la forêt. Très nombreuses options d’hébergement dans ce lieu très populaire : hôtels, appartements, maison d’hôte. Voici les meilleurs établissements à proximité immédiate du lac de Lipno.

Sur le site officiel du Parc naturel (version en anglais), vous pouvez enfin découvrir toute la flore et la faune observables dans le parc (voir ici).

Une région à découvrir en hiver comme en été

La région peut aussi être découverte en hiver avec ses pistes très prisées de ski de fond autour des villages de Kvilda, Modrava, Churáňov ou Zadov (voir plus bas les possibilités d’hébergement). C’est là que s’entraînent, sur des pistes balisées et bien entretenues, les champions tchèques avant les J.O. ! Vous trouverez des pistes de ski de fond absolument partout dans la région. Pour le ski alpin, rendez-vous au domaine skiable de Špičák à Železná Ruda et à quelques kilomètres de la frontière allemande (10 pistes de tous niveaux et de très nombreuses activités pour les enfants avec aussi… garderie). Et l’été, place au vélo avant de déguster une bonne bière brassée localement !

Où dormir dans le massif de la Šumava ?

Le massif de la Šumava étant très étendu, je vous conseille de dormir en son coeur pour réduire les distances. Par exemple à Kvilda, Modrava ou Srní. Réservez à l’hôtel Šumava Inn de Kvilda pour découvrir la goûteuse cuisine locale dont la fameuse crêpe traditionnelle de la région avec des myrtilles et de la crème (trhanec).

Moi, j’ai adoré l’hôtel Madr à Modrava avec son petit ruisseau peu profond autour duquel les enfants peuvent jouer toute la journée ! Et parfait pour randonner à pied tout autour. Sans compter qu’on y mange très bien. Je recommande vivement ce super établissement !

Réservez à l’hôtel Madr

Il y a de très nombreux hébergements dans la Šumava ou Forêt de Bohême. Car si les Français ne la connaissent pas, la région et très appréciée des Tchèques et de leurs voisins allemands. Vous trouverez toutes les options d’hébergement sur cette page. Mais attention, la région est populaire, mieux vaut réserver tôt pour profiter des meilleurs logements.

Que dites-vous par exemple de ce charmant petit chalet ? Peut-être ma prochaine destination de vacances d’ailleurs… Chalupa na Šumavě veut dire “Chalet dans la Šumava”. En effet, c’est bien résumé !

Réserver à Chalupa na Šumavě

Comment y aller ?

Parc naturel de la Šumava (Národńi park Šumava)

Voiture : à 2h30 de route de Prague. Sur la route, arrêtez-vous au château de Zvíkov situé sur une presque-île, au confluent des rivières de Moldau et d’Otava. Le cadre est sublime ! 

Transports publics : train au départ de Prague pour le village de Lipka puis réseau de 5 lignes de bus avec un fonctionnement essentiellement estival.

Pour conclure, n’oubliez pas que le joyau tchèque de Český Krumlov n’est pas loin du tout de la Šumava ! Arrêtez-vous à l’aller ou au retour !

Et l’ours ?

L’ours se cache lui dans les Beskides et serait aussi originaire de Slovaquie. Peu de chances que vous le croisiez mais qui sait ? C’est arrivé il y a quelques années à un ramasseur de myrtilles qui a pris ses jambes à son cou (ce qui, en théorie, n’est pas la meilleure stratégie à adopter…)

Et si vous voulez découvrir les montagnes tchèques, lisez aussi mon article sur les mont des Géants, montagnes pas très éloignées non plus de Prague.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *