Comment et que visiter à Prague en 3 jours ?

Un programme de 3 jours réunissant les incontournables et mes meilleures adresses.

Après mon article Que faire en 2 jours à Prague ?, voici mes conseils pour un séjour de 3 jours à Prague. Un programme qui vous fera aussi sortir des sentiers battus et éviter la foule. Vous serez toujours au bon endroit au bon moment ! Pour que votre séjour soit réussi, authentique et original, il suffit de lire et suivre cet article.

Si vous hésitez encore à venir à Prague, vous ne devriez pas ! Lisez les bonnes raisons de venir à Prague. Lisez aussi les erreurs à éviter. Et venez découvrir la capitale tchèque !

Grâce à mes recommandations, pas de prise de tête pour élaborer votre programme de visites ou choisir votre restau à Prague ! Tout est là !

Grâce à ma connaissance de la ville où j’habite depuis 15 ans, je vous donne un programme idéal pour chaque journée, heure par heure. Quand des amis viennent me rendre visite à Prague, c’est le programme que je leur propose. Ce programme, vous ne le trouverez pas dans les guides de voyage classiques. En effet, ils ne répertorient pas ces bonnes adresses un peu cachées où vont les Praguois et que je vous révèle ici. Vous n’y découvrirez pas non plus ces petites choses insolites qui font le charme d’un voyage réussi ! Alors à vos stylos, c’est parti !

Jour 1 :

La Ville Nouvelle

Votre première journée, passez-la dans la Ville Nouvelle -où il y a beaucoup à faire- avec un petite incursion à Malá Strana pour admirer l’insolite mur John Lennon. Le soir, point d’orgue du voyage avec la traversée du pont Charles beaucoup moins fréquenté qu’en journée !

9h

Ne faites pas comme tout le monde ! Ne vous précipitez pas place de la Vieille-Ville ! Commencez plutôt votre journée par la grande place Venceslas avec un départ face au cheval de Saint-Venceslas. C’est le saint-patron des Tchèques. Laissez aussi tomber la visite du Musée national (par contre, vous pouvez jeter un rapide coup d’oeil à l’intérieur). Il y a plus intéressant : les 3 hommages rendus au jeune Jan Palach, cet étudiant qui s’est immolé en 1969 suite à l’invasion des chars soviétiques venus réprimer le Printemps de Prague. Le premier hommage se trouve sur le parvis du musée, une colonne se dresse devant l’annexe du Musée national d’architecture brutaliste (l’ancien Parlement tchécoslovaque), le dernier -le plus émouvant- se trouve quelques mètres en contrebas de la statue de Saint-Venceslas (il y a toujours des fleurs et des bougies). Dans l’ insolite hôtel Jalta à votre droite si vous avez le musée dans le dos, se trouve un bunker qui devait accueillir en cas d’attaque nucléaire les apparatchiks tchèques (il se visite).

Les groupes de touristes sont déjà agglutinés face à l’horloge de la place de la Vieille-Ville ? Commencez par la Ville Nouvelle !

Sur le trottoir opposé, le café Výtopna (à l’étage) vous surprendra avec des consommations servies par des trains électriques (mes enfants adorent, revenez-y si vous voyagez en famille !) Admirez les façades Art nouveau de cette immense place Venceslas, lieu de tous les rassemblements puis filez vers ces passages qui font le charme de Prague ! Si vous aimez l’Art nouveau, ne manquez pas la coupole de la Gare centrale toute proche et si vous n’avez pas encore fait de change à Prague, consultez mon article sur le sujet car le meilleur bureau de change se trouve tout près, à gauche de la Poste centrale (qui se visite aussi !) Il est facile à repérer, il y a toujours la queue !

9h30

Engouffrez-vous dans le passage Lucerna, le plus connu des passages praguois (si vous visitez en été, revenez-y l’après-midi ou le soir pour accéder aux toits du Lucerna, vous ne le regretterez pas car en plus vous emprunterez le fameux et insolite ascenseur Pater Noster !) Dans ce superbe passage, vous trouverez une salle de bal, une salle de concert, un cinéma mais aussi une nouvelle chose insolite. En effet, vous serez surpris par le cheval renversé de Saint-Venceslas de l’artiste David Černý dont on reparlera très vite plus loin ! Et pourquoi pas prendre un café au Café Lucerna qui n’a pas bougé depuis des lustres ? Charme authentique garanti et très bon café ! En sortant du passage par la rue Vodičkova, traversez la rue et jetez un oeil à la façade en face de vous à droite, superbe mosaïque sur ce passage U Nováků qui jouxte le passage Lucerna. Et oui ! Il faut toujours lever le nez à Prague, vous l’apprendrez tout au long de votre séjour.

Les passages de Prague n’auront plus de secret pour vous !

Continuez par le passage Světozor et sa superbe verrière. Ne vous étonnez-pas si les Tchèques mangent déjà des glaces. Ici, le matin c’est « normal » et se trouve là, pas le meilleur mais le glacier le plus connu de Prague avec Ovocný Světozor où on achetait déjà des glaces sous le communisme. Achetez-y plutôt une ou deux tartines salées typiques (chlebíčky) que vous dégusterez un peu plus loin à gauche dans le jardin des Franciscains. Petit conseil souvenirs avant de partir : les extraordinaires affiches de cinéma de Terryho Ponožky. Autre possibilité de pause sympa toute proche : les jardins cachés et si secrets de Styl&Interier que vous adorerez j’en suis sûr !

10h30

Quittez le joli jardin des Franciscains, et sur votre gauche, vous trouverez cette fois le passage Adria et son architecture unique rondocubiste et 100% tchèque ! J’adore ce passage ! Les Praguois ne le savent pas toujours mais une belle terrasse se trouve dans un grand café au 2ème étage. Quittez le passage et remontez la rue Jungmannova avant de prendre la première à droite. En face de vous apparaît la tête incroyable et rotative de Franz Kafka. On doit cette oeuvre à David Černý (si, si, souvenez-vous, celui du passage Lucerna !) Vous allez voir, ce type est partout ! Bon plan pour les petits budgets et les végétariens, vous trouverez en face deux restaurants de la chaîne Dhaba Beas, excellent et bon marché ! Sachez qu’en République tchèque, on peut manger dès 11 heures !

11h30-12h

Prenez la rue Národní où des heurts ont opposé étudiants et policiers anti-émeutes en 1989 lançant la révolution de Velours (un monument commémoratif se trouve au n°16). Sachez que pour de très jolis souvenirs originaux de Prague c’est au n°37 qu’il faut aller avec la boutique Pragtique. Faites aussi un détour par la rue Voršilská (n°10) où se trouve sur les toits du Palais Deym des statues méconnues et surréalistes !

Pause déjeuner au fameux Café Louvre. Décor, service, menu, prix… tout est parfait !

Mais c’est déjà l’heure de déjeuner et direction le fameux café Louvre au n° 22. Essayez d’arriver un peu avant midi pour être sûr de trouver une table rapidement. Vous y mangerez dans un joli cadre historique, bien, vite et pour pas cher ! Que demandez de plus ? Un service attentionné ? C’est le cas. Vous l’avez compris, l’adresse est incontournable.

13h

Continuez rue Národní jusqu’à la rivière Vltava pour admirer les dorures du Théâtre national. L’occasion peut-être de réserver un ticket pour un opéra ou un ballet pour la soirée… À gauche du Théâtre national, le bâtiment brutaliste de la Nouvelle Scène (Nová Scena) et son atypique café NONA (jetez au moins un oeil à l’intérieur sur l’incroyable escalier !) Aux beaux jours, possibilité de louer un pédalo sur l’île de île de Žofín qui se trouve derrière le théâtre. Et si c’est un samedi, ne manquez pas un peu plus loin en contrebas sur les quais le plus grand marché fermier de Prague. Des quais revitalisés et les activités à faire le long ou sur la rivière sont nombreuses !

14h

Traversez la rivière sur le pont des Légions (most Legií) qui prolonge la rue Národní et arrêtez vous en plein milieu. Côté droit, un ascenseur et côté gauche un escalier vous conduisent à l’île des archers, mon île préférée à Prague. De sa pointe Nord, splendide vue sur le pont Charles noir de monde (pas bêtes, on fera la visite le soir !) Joli ponton aussi aux beaux jours pour boire un verre au frais avec Střelák qui a aussi une caravane et un tipi pour se restaurer et se prélasser dans le parc.

Comme les parcs, les îles de Prague méritent que vous vous y attardiez. Prague est une ville verte !

Quittons cette île pour une dernière qui n’en a pas l’air avec Kampa. En effet, l’île de Kampa n’est séparée du quartier de Malá Strana que par un petit cours d’eau, le Ruisseau du diable (Čertovka). Vous y trouverez le musée Kampa, un des musées les plus sympas de Prague. Et les bébés de David Černý toujours lui ! Pas loin de cette île des archers, le Café Savoy (pour les gourmets) et Kolkovna Olympia (pour les gourmands) sont de bonnes adresses pour manger et Jazz Dock une super adresse pour passer la soirée au bord de la rivière.

15h30

Le fameux mur John Lennon se trouve tout près, derrière le parc de Kampa. Il est très photogénique et se trouve juste en face de l’Ambassade de France. Vous pouvez acheter un petit souvenir le concernant dans la jolie boutique de design qui se trouve dans la cour derrière le mur.

Le mur John Lennon, couvert de graffitis et symbole de la liberté. Un monument devenu emblématique !

Pour quitter Malá Strana, prenez le tram. Le célèbre numéro 23 -qui passe à l’arrêt Hellichova (devant l’église Notre-Dame-de-la-Victoire (et son célèbre Enfant Jésus)- vous conduira très vite à Národní třída où vous retrouverez la rue Národní quittée un peu plus tôt. N’oubliez pas que pour le pass complet pour les transports publics il ne vous en coûtera que 310 CZK soit 12,5 EUR. Un des petits prix de Prague que vous retrouverez sur cette page.

16h30

Dans le prolongement de la rue Národní, continuez rue 28. Října. Pas loin se trouve une lampe cubiste unique au monde (juste en face de U Pinkasů, une des brasseries traditionnelles les plus connues de Prague où vous pouvez faire une pause « bière »). Revenu place Venceslas, entrez dans le passage Koruna pour admirer sa coupole (bon à savoir, s’y trouve aussi une bonne pizzeria où les moins de 6 ans mangent gratuitement) avant d’arpenter Na Příkopě, la grande artère commerçante de la ville.

Admirez le faste de la Maison municipale dans laquelle vous pouvez entrer gratuitement pour jeter un coup d’oeil

Pause souvenirs possible pour avec les crayons Koh-i-noor au n° 24 de
Na Příkopě. Rendez-vous ensuite face à la Maison Municipale, sur le trottoir opposé, pour bien admirer ce superbe bijou Art nouveau. Entrez-y aussi rapidement jeter un coup d’oeil à son café au rez-de-chaussée à gauche ou à son bar américain au sous-sol. Quelques mètres plus loin, place de la République (Náměstí Republiky) où se tient parfois un petit marché, vous pouvez aussi monter au sommet de Kotva, grand magasin de style brutaliste pour une superbe vue du restau T-Anker.

18h

Poussez jusqu’à la rue Celetná et la Maison à la Vierge noire de style cubiste. Au café Grand Café Orient à l’étage tout est cubiste également, du porte-manteaux au gâteau sur la carte ! Si c’est l’hiver, vous trouverez aussi une patinoire très sympa pas loin, derrière le Théâtre des États où Mozart créa Don Giovanni (1787). Si vous avez des enfants dans votre entourage, achetez-leur comme souvenir de Prague la petite taupe. La star nationale se trouve au N°32 de la rue Celetná (au n°12, autre bon plan « cadeaux » avec la boutique Manufaktura).

19h30

N’allons pas plus loin dans la Vieille Ville et laissons cela au lendemain. Vous êtes fatigués et il est temps de se reposer et de diner. Je vous suggère l’incroyable Café Impérial au 15 de la rue Na Poříčí (pensez à réserver !) Qui sait, peut-être avez-vous eu la bonne idée de réserver aussi votre hôtel à l’Art Deco Imperial Hotel pour un séjour praguois inoubliable ! (si cela vous tente au vu des commentaires élogieux, réservez ici).

Diner au Café Imperial dans un décor de rêve (pensez à réserver !)

Si vous préférez une cuisine tchèque plus robuste et abordable (bien que le Café Impérial ne soit pas cher comparé à un restau français !), vous avez aussi U Provaznice dans le même secteur que je pourrais sans hésitation ajouter à ma liste de bons restaus de cuisine locale à Prague. Les plus fauchés mangeront vietnamien, un autre type de cuisine « locale » ou sur le pouce.

21h30

Pour digérer, baladez-vous dans la Vieille Ville pour une atmosphère très sympa comparé aux groupes de touristes qui battent le pavé la journée. Arrêtez-vous peut-être dans la rue Dlouhá (une rue à éviter pour poser ses valises comme vous l’apprendrez ici) pour un cocktail à Moon (n°26) ou au Roxy NoD (n°33 avec, en face, les sandwiches vietnamiens de Banh-mi-bah…) Prenez votre temps avant de vous diriger vers le pont Charles car plus il sera tard plus vous serez tranquilles. S’il est encore tôt le bar Duende vous tend les bras juste à côté.

Il faut traverser le pont Charles la nuit (ou au petit matin) pour vraiment en profiter !

La traversée de nuit du pont restera un grand moment de votre séjour ! Il est temps d’aller se coucher à moins que vous vouliez encore découvrir la trépidante vie nocturne praguoise, ses bars et ses clubs (sans parler des afters !) N’oubliez pas que demain vous attend belle journée à visiter la Vieille Ville…

Jour 2

La Vieille Ville et Josefov

Après un copieux petit déjeuner (les Tchèques mangent salé le matin mais votre hôtel vous proposera aussi du sucré :voici la liste des meilleurs hébergements à Prague avec petit déjeuner compris), vous affronterez les pavés de la Vieille Ville et découvrirez le fameux quartier juif de Josefov. Avant de finir par un verre depuis la colline de Letná. Une deuxième journée qui s’annonce bien remplie !

9h

On commence gentiment avec, pourquoi pas, la visite du Musée Mucha ou la découverte du Musée du communisme histoire de se cultiver un peu et de se mettre en jambes.

10h30 Vous voilà enfin place de la Vieille-Ville. Pour assister au fameux défilé des apôtres de l’horloge astronomique qui a lieu à chaque changement d’heure. Pour tout voir aux première loges, j’ai un super bon plan que personne ne connaît ! Entrez au n°22 de la place au Grand Hotel Praha et montez au 1er étage où vous attend le Café Mozart. Dans une ambiance très feutrée, vous aurez une vue plongeante sur l’horloge dans un calme absolu quand les touristes en contrebas joueront des coudes et se marcehront sur les pieds ! Malgré le caractère exceptionnel de l’endroit, vous ne paierez votre café que 65 CZK soit moins de 3 EUR.

Deux adresses secrètes place de la Vieille-Ville pour une vue incroyable sur l’horloge et les toits de la ville !

Autre vue incroyable et autre bon plan avec l’hôtel U Prince. Entrez cette fois au n°29 et allez tout au fond prendre l’ascenseur à droite qui vous conduira à une terrasse unique ! Quand vous voyez une superbe photo dans un magazine des toits ocres de la ville, c’est probablement de là qu’elle a été prise.

11h30 Déambulez librement comme la veille au soir dans les petites rues de la Vieille Ville, par exemple les ruelles autour de Notre-Dame-du-Týn et les passages vers la rue Karlova mais évitez cette dernière ! Les touristes à l’esprit grégaire s’y suivent au petit train s’arrêtant ici et là pour acheter un souvenir « Made in China » hors de prix. De toute façon, vous avez vu précédemment les boutiques Manufaktura ou Botanicus pour des souvenirs plus authentiques. Vous touverez toutefois rue Karlova le réputé trdelník.

Baladez-vous au hasard des petites ruelles et des passages de la Vieille Ville mais évitez la rue Karlova !

Le trdelník est une pâtisserie locale, appréciée été comme hiver, vous la verrez partout et vous pourrez la manger ailleurs (même si vous en trouverez une bonne version au n°8 de la rue Karlova). J’évite toujours cette rue infernale qui mène au pont Charles vu la veille. La rue Karlova fait bien entendu partie des quartiers à éviter à Prague pour trouver son hôtel !

12h30

Pour le déjeuner, essayez dans le quartier une brasserie traditionnelle comme U Dvou koček ou un petit restau local comme U Parlamentu pour découvrir la gastronomie tchèque.

14h

Il est temps de découvrir le quartier juif de Josefov, ses synagogues et son célèbre vieux cimetière. Pour préparer votre visite, consultez cet article. Vous marcherez aussi sur les traces de Franz Kafka qui a habité à de nombreuses adresses ici et là. Le Clementinum pas loin peut aussi être une option de visite.

16h30 Dirigez-vous vers la célèbre rue Pařížská. La rue de Paris est une succession de belles façades, d’enseignes de luxe et de grosses voitures bien garées. Prenez le superbe pont Art nouveau, le pont Čech et vous voilà, sur la rive opposée, au pied de la colline de Letná.

Impossible de quitter Prague sans avoir pris de la hauteur depuis l’une de ses collines. Letná est un très bon choix !

Amorcez la montée par la droite, le petit chemin vous offrira un superbe point de vue sur la rivière. Montée très plaisante et pas fatigante.

17h30

Une fois en haut, prenez le temps de souffler au beergarden qui offre une vue plongeante sur la ville. Très agréable aux beaux jours, une bière à la main !

19h00

Retour à Malá Strana pour découvrir une autre partie du quartier découvert hier. On s’attarde au pied du pont Charles, possibilité de boire un coup à Pod Mostem par exemple et d’admirez une autre oeuvre de David Černý : Les hommes qui pissent devant le musée Kafka. On s’oriente ensuite vers le charme des petites ruelles de la partie de Malá Strana située entre le parc de Petřín, l’église baroque Saint-Nicolas et le Château. Ce n’est que demain qu’on partira à l’assaut de ce dernier.

S’il fait beau, profitez de la rivière pour le diner !

Pour l’instant, on peut par exemple aller diner à Baráčnická rychta après avoir exploré les alentours ou profiter de la rivière avec le gros bâteau amarré de Marina Ristorante (très bonnes pizzas) ou encore le petit restau Restaurace Vltava qui n’a pas bougé depuis des lustres. Deux atmosphères très différentes mais tout aussi agréables. Couchez-vous tôt car demain on attaque le Château !

Jour 3

Le Château de Hradčany et Vinohrady

Pour cette dernière journée, on monte jusqu’au Château de Prague. Puis, on se la coule douce à Vinohrady, la quartier chic et bohème, histoire de ne pas rentrer trop fatigué de ce fabuleux séjour à Prague.

9h

En plus de toutes les variantes que je propose pour accéder au Château dans cet article, se trouve l’option funiculaire dans le parc de Petřín. Pour le prix d’un ticket de tram, vous monterez la colline sans vous fatiguer (descendez au 2ème arrêt) avant de rejoindre à pied la tour de
Petřín tout en admirant un panorama incroyable. Vous arriverez ensuite au monastère de Strahov et sa bibliothèque (excellente bière brassée sur place ou plutôt en face).

10h30

Place au Château où je vous conseille de faire une visite assez rapide mais cela dépend des goûts bien sûr ! Plusieurs tours sont proposés sur place (peu d’attente aux guichets) et sachez que vous pouvez jeter un oeil rapide gratuitement à la cathédrale Saint-Guy mais pas à la ruelle d’Or. Si vous décidez de faire une visite éclair, le très paisible quartier de Nový Svět vous attend (vous pouvez même y dormir dans cet incroyable hôtel !)

12h30

Quittez le complexe du Château à pied par les vieux escaliers du Château (Staré zámecké schody) pour une nouvelle vue incroyable sur la ville. Vous pouvez par exemple faire une pause pour déjeuner ou boire un verre à Villa Richter au milieu des vignes…

Dans le quartier du Château, vous trouverez de supers endroits, jardins ou terrasses, pour embrasser tout Prague du regard !

Tout près du Château, d’autres options restauration avec belle vue un peu plus loin avec Kuchyň (tchèque, à 25 mètres du Château), Vegan’s (végétarien) ou Malý Buddha (asiatique). Si vous aimez la cuisine traditionelle tchèque : les tavernes U sedmi švábů ou Krčma U Krále Brabantského. Pour boire un verre, vue incroyable l’été des jardins du café Taussig et très bonne bière à U Hrocha

14h

De Malostranské náměstí, le tram 22 vous conduira au terme d’une jolie balade jusqu’à Náměstí Mírů, la place de la Paix étant au coeur de Vinohrady.

Revoyez le Château visité le matin même du parc animé de Riegrovy sady. Une balade agréable en toutes saisons

De là, je vous conseille d’aller admirer les façades pastel de la rue Chopinova par exemple puis de rentrer dans le parc de Riegrovy sady qui offre une vue incroyable sur le Château visité un peu plus tôt.

16h00

Filez jeter un coup d’oeil à la tour de télé du quartier populaire de Žížkov. Encensée ou détestée, elle ne laisse pas indifférent avec ses bébés qui en font l’ascension (les mêmes que ceux de Kampa vus le 1er jour et toujours l’oeuvre de David Černý, artiste omniprésent à Prague vous l’aurez compris !

18h Terminez votre séjour par une petite balade dans ce quartier populaire de Žížkov en voie de gentrification. Vous trouverez très facilement un tram pour vous ramenez au centre-ville en 10 minutes.

Si vous avez le courage vous pouvez même pousser jusqu’au cimetière d’Olšanská chercher la tombe de Franz Kafka à son extrémité Sud ! Ou comment faire des adieux insolites à Prague, cette « petite mère avec des griffes » comme l’appelait le célèbre écrivain. Ce dernier n’a jamais pu se défaire de Prague… Je suis sûr que vous y reviendrez aussi !

4 Comments

  1. Un grand Merci pour ce blog fabuleux qui me surprend à chaque chapitre et me donne très envie de revoir Prague le plus tôt possible…
    Encore bravo de nous faire partager avec une passion contagieuse tous vos bons conseils dont je tacherai de faire bon usage…
    Francis

    1. Bonjour Francis et merci, c’est gentil. Oui, j’aime cette ville qui me surprend toujours. Je vous souhaite également d’y revenir très bientôt et d’y passer un joli séjour ! Bien à vous,

  2. Bonjour, merci encore pour vos précieux conseils et bonnes adresses, nous avons passé 3 jours magiques à Prague. Nous avons testé notamment la Kantyna, le café Impérial et le café où les boissons arrivent sur le train électrique, merci encore.

    1. Bonjour Aurore, merci, cela me fait très plaisir. Effectivement, les trois établissements que vous mentionnez sont très sympas. Je suis très heureux que vous ayez apprécié votre séjour. C’est la vocation de mon blog donc cela fait chaud au cœur ! Merci encore et bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *