Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

L’ascension du mont Sněžka : des sentiers bien balisés pour tous les niveaux

Pour rallier le mont Sněžka, je vous conseille de passer par le val d’Obří důl qui offre de superbes panoramas sur des paysages subalpins. Le chemin, long de quelques kilomètres, part de Pec Pod Sněžkou à 750 m (où je vous conseille nombre de chalets décrits plus haut). Le départ se fait du parking qui se trouve à côté de la chapelle de la Vierge-à-l’Enfant.

Des étapes très sympas ponctuent ce parcours à travers le val d’Obří důl : mine de Kovárna avec ses galeries, château d’eau, chalets traditionnels…

On peut aussi accéder au sommet du mont Sněžka en partant du village de Horní Malá Úpa à 1 000 mètres. C’est de là que part le « Chemin de l’amitié tchéco-polonaise » (sentier balisé rouge) dont je parle un peu plus bas.

Une fois arrivés au sommet du mont Sněžka, vous aurez une superbe vue panoramique et vertigineuse sur le val d’Obří důl. Vous verrez aussi une bonne partie de la Bohême et le versant polonais.

Au sommet également, une station météorologique un peu surréaliste, une chapelle en bois et un bureau de poste. N’oubliez pas d’envoyer une carte à vos proches avec le tampon du mont Sněžka !

Pour le retour, vous pouvez prendre le téléphérique (à l’aller ce serait dommage mais il se trouve à Pec Pod Sněžkou près du chalet Lesovna si vous êtes un peu paresseux). Notez qu’un autre téléphérique part de Velká Úpa.

La route de la bière

En randonnée comme en vélo, les Tchèques adorent s’arrêter boire une bière. Et c’est la même chose en montagne ! Dans les monts des Géants, vous trouverez une originale « route de la bière ». Faites halte à la brasserie qui se trouve à côté de la station du téléphérique de Pec Pod Sněžkou pour la bien nommée bière « Sněžka » produite sur place.

Vous trouverez ensuite dans le village de Malá Úpa la microbrasserie de Trautenberk qui est aussi un fantastique endroit pour dormir à plus de 1 000 mètres d’altitude ! Goûtez leur bière, elle est produite à l’eau de source de montagne !

Enfin, un peu plus haut (1 400 mètres) et dans le cadre d’une balade près des tourbières en direction de Luční bouda (« Chalet des prairies ») on peut se rafraîchir (ou se réchauffer selon la saison) à 1 400 mètres dans une autre microbrasserie qui produit la bière Pahoráč (« Bois de cerf »). Si cette route de la bière, faisable en 1 ou 2 jours, vous intéresse, voici le site en anglais qui lui est consacré.

Le sentier des cimes

Avec ses passerelles de bois qui courent sur plus de 1,5 km et son impressionnante tour d’observation haute de 45 m, ce sentier des cimes ou « skywalk » (consultez leur site pour plus d’infos : Stezska korunami stromů) construit en 2017 vous surprendra ! Ouvert toute l’année, il se trouve au sud de la station thermale de Janské Lázně et vous mettra littéralement la tête dans les nuages au cœur de la forêt des monts des Géants ! Vous allez admirer la nature environnante dans toute sa splendeur de la tour panoramique en forme de gentiane bleue (également sur le logo du parc national des monts des Géants). Une exposition souterraine vous fera aussi découvrir l’écosystème de la forêt. Enfin, plusieurs activités amusante sou éducatives sont proposées pour les enfants dont, au cœur de la tour, un incroyable toboggan de plus de 80 mètres pour redescendre !

La « carte de la République tchèque »

Sur le flanc du mont Studičná qui se trouve pas très loin, entre prairies et forêts de pins, vous attend ce qu’on appelle la « carte de la République tchèque ». Avec la fonte des neiges, cette zone prend en effet la forme du territoire national ! Soyez prévoyants, la neige reste parfois toute l’année et il peut faire frais… Pec Pod Sněžkou est même une station de ski fréquentée en hiver (mais beaucoup moins que Špindlerův Mlýn sur le versant sud des monts des Géants et qui est le domaine skiable le plus vaste et le plus varié du pays).

Il existe de nombreuses autres possibilités de randonnée avec des itinéraires bien balisés, moins fréquentés et au milieu d’une nature intacte. Consultez ce site en anglais pour plus d’infos ou le site officiel du tourisme (également en anglais).

De superbes cascades à découvrir

Plusieurs cascades sont à découvrir comme l’extraordinaire cascade de la rivière Pančava, plus haute chute d’eau du pays avec plus de 148 mètres. Le long d’un versant rocheux, la cascade court de la prairie Pančavská louka jusqu’à la vallée glaciaire Labský důl. Cette cascade peut être aperçue du « Chemin de l’amitié tchéco-polonaise » dont je parlais déjà plus haut et itinéraire historique de rando. Il s’agit de chemins de crête le long de la frontière entre les deux pays et on passe d’ailleurs un moment en Pologne. Fin des années 70, dissidents polonais et tchécoslovaques (dont le futur président Václav Havel) se retrouvaient sur ce qu’on appelle aujourd’hui aussi le sentier « La liberté aux frontières ». Si cette période vous intéresse, vous en apprendrez plus dans cet article.

Vous verrez aussi tourbières et prairies fleuries (gouffres de Šněžné jámy) en direction des sources de l’Elbe, le seul fleuve du pays. Il restera alors à l’Elbe 1 154 km à parcourir avant de se jeter dans la mer du Nord ! Ces sources constituent un bel objectif de randonnée et ne manquez pas à l’arrivée, sur un mur de pierre, les blasons des villes traversées par le fleuve.

Bien que plus petite, je vous recommande enfin, près de Harrachov, la cascade de la tumultueuse rivière Mumlava (Mumlavský Vodopád) avec ses bassins et ses vasques géantes. Sa visite occasionne une petite balade sympa et facile depuis Harrachov. La cascade, large de dix mètres, part d’un bloc de granit situé à une hauteur de huit mètres. On appelle « yeux du diable » les marmites creusées par le temps dans la roche au pied de la cascade.

Bref, les possibilités de randonnées sont très nombreuses dans les monts des Géants, sans compter de multiples autres activités dont bien sûr le ski en hiver.

Dans la petite ville de Vrchlabí, le long de l’Elbe, vous trouverez le siège de l’administration du parc et toutes les infos nécessaires pour votre séjour (randonnées, activités et visites). Vous y trouverez également le musée des monts des Géants. Et n’oubliez pas d’acheter comme souvenir tchèque une petite figurine de Krakonoš (celui-là même qui hantait l’un de nos chalets), ce personnage barbu est l’esprit protecteur des monts des Géants. Bandits et braconniers n’ont qu’à bien se tenir !

Parc national des monts des Géants

Dobrovského 3, Vrchlabí
Tél. +420 499 456 111


Voilà, il y a beaucoup à faire dans les monts des Géants tchèques. Si ce n’est déjà fait, il est temps meintenant de trouver un hébergement. Pour vous aider, mon article sur les plus beaux chalets des monts des Géants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *